"Seul un grand joueur sait à quel point il joue faiblement." Xavier Tartacover

Le 12/12/2016 à 20:39

Auteur : Matthieu

Critérium Fou (ronde 3) - encore dans la course

Après deux déplacements délicats nous recevions enfin, l'équipe de Clichy, fort sympathique.

Pierre, appelé de la dernière semaine, apporta brillamment le premier point, la dame adverse qui s'aventure hors de ses bases, une pièce gagnée, une fourchette qui menace de gagner la dame, en dix-sept coups c'était terminé !

Lévi a tenté de faire parler son tempérament offensif, grand roque, pièces lourdes sur la colonne h mais s'est heurté à l'alliance d'une solide défense et d'une offensive sur son propre roque.

Pour ma part j'ai attaqué avec bien peu de discernement et sans la préparation nécessaire, avec un roi vulnérable au centre et un adversaire précis... nous étions alors mené 2-1.

Restait Jean-Luc, rester, verbe approprié puisqu'après plus de 5h30 le combat durait encore (j'étais parti). A une ouverture française serrée avec roques tardifs avait succédé une finale favorable à notre camp, tour et cinq pions, deux de plus que son adversaire.

Encore fallait-il concrétiser, déjouer les pièges, les fausses bonnes idées, oublier la fatigue. Jean-Luc écarta tout cela et, malgré la vaillance remarquable de son adversaire, triomphait, le match nul était conclu. Dans une poule très homogène tout demeure possible.


Commentaires

Ajouter un commentaire