"Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours." Xavier Tartacover

Le 12/06/2011 à 13:34

Auteur : Marc Q.

Les p'tits champions du mercredi !

Dans une ambiance studieuse mais dynamique, plusieurs de nos élèves apprennent le mercredi la technique du jeu d'échecs, Pierre Schumacher notamment, brillant premier du groupe, a fait d'énormes progrès dans sa vision tactique et combinatoire des échecs, il a maintenant les armes pour s'essayer un peu plus en compétition. Je remercie également Madame Schumacher qui répond toujours présente pour développer l'aura du jeu d'échecs (notamment dans les écoles) et pour favoriser la progression de son fils.

Voici Pierre:

Les p'tits champions du mercredi !

J'aimerai maintenant vous parler de Lucas que l'on voit à gauche de la photo suivante:

Les p'tits champions du mercredi !

Nous avons acceuilli Lucas très jeune au club, toujours accompagné par sa très agréable grand mère que je salue ici, Bonjour Madame. Lucas a connu une année difficile l'année dernière dans un groupe pas très adapté à son niveau du moment mais sa persévérance lui a permis cette année de s'exprimer brillament en étant parmis les meilleurs de son groupe. Bravo Lucas et merci de ta confiance, sache que j'ai toujours vu et admiré ta tenacité, je te l'ai déjà dit personnellement, tu ne te décourages pas facilement, c'est une belle qualité.

En second plan de la photo nous apercevons les frères jumeaux Pierre et Martin. La famille Bourroux a toujours été très présente au sein du club que fréquentait déjà leur grand frère Louis. Leur maman ayant toujours fait confiance en notre cercle pour l'érudition échiquéenne de ses enfants. Merci.

Pierre fut le premier des deux jumeaux à joueur à Potemkine, il fut très vite précoce et brillant dans sa catégorie de -8ans et disputa même un championnat départemental d'Ile de France en parties longues notées (après s'être qualifié en tournoi départemental) Le début du tournoi fut laborieux mais il finit par une impressionnante série de victoires que sa grand-mère, présente dans les gradins, aprécia vivement en notant la persévérance combattante de son petit-fils.

Martin rejoint plus tard son frère au club et je fus épaté par sa rapidité à se mettre au niveau de Pierre ! Mais comme je vous l'ai confié, chez les Bourroux, les échecs sont une histoire de famille !

Merci les enfants pour l'énergie, l'humour et la joie que vous apportez au club chaque mercredi.


Commentaires

Ajouter un commentaire