"Donnez-moi un Cavalier en 6e et je gagnerais toutes mes parties." Steinitz

Le 22/07/2017 à 20:07

Auteur : Hugo

Championnat de Paris 17 une cuvée moyenne

Nous avons donc participé au Chip, qui se jouait cette année à la halle Carpentier, probablement le point de Paris le plus éloigné de Levallois, c'est probablement ce critère qui a guidé le choix des organisateurs...;-).

Il en fallait plus pour nous décourager, le bataillon était conséquent, nous étions 7, 2 joueurs dans le A, 5 dans le B, qui  avons affronté les bouchons parisiens  ou la cohue de la ligne 14, et la canicule pénible lors des premières rondes.

Georges a encore son permis, ce dont nous félicitons, car il peut ainsi nous raccompagner, mais ce qui ne manque pas de nous étonner, avec par exemple un retour vendredi soir avec Christian et moi, effectué sans avoir mis ses phares, et un refus de priorité d'école vis à vis d'un véhicule de la maréchaussée Levalloisienne, qui lui a tiré les oreilles mais s'est montré magnanime...

 

La performance générale est moyenne, rien à voir avec les exploits de l'année dernière où Georges avait occupé les premières tables pendant toute la compétition pour finir 9e,  et où j'avais fait  6/6 avec une perf à 2300.

Christian a très mal commencé, 3 défaites + un forfait pour commencer, mais il ne s'est pas découragé et s'est accroché avec son style si particulier qui lui vaut une réputation certaine. Dans le milieu, on l'appelle le boa constrictor... 4 points lors des 5 dernières rondes et un résultat tout compte fait très honorable.

Bruno n'a joué que 6 rondes, pour 2 maigres points, et 1/5 contre des classés Fide, le niveau du A est vraiment redoutable...

Dans l'open B, celui des "coiffeurs", Georges a encore réussi la meilleure performance de nous tous, 5,5/9 et 50 points Elo dans la Besace.

Georges a fait du Georges, alternant le bon, avec une  technique de Maître dans les finales, et quelques gaffes dommageables. Un peu de réussite aussi quand il s'est essayé à la Caro-Kahn sans préparation suffisante, pour se retrouver dans une position quasi-perdante, mais son adversaire n'a pas saisi sa chance et Georges l'a puni.

J'ai fait le même score que Georges, en 8 rondes, mais contre des adversaires moins forts, et je sème 8 points Elo. J'ai très mal commencé, comme Christian, avec une première ronde où j'ai trouvé le moyen de perdre, en zeitnot,  une position à +20... et une 3e où je me suis fait mystifier avec les blancs dans un début  d4 e5. Je sauve les meubles en gagnant les 3 dernières rondes, mais rien de très glorieux.

Jean-Luc réalise une performance proche de son classement, en marquant 4,5/8, mais Jean-Luc ne jouait pas la même compétition que nous, il jouait un tournoi thématique sur le thème du sacrifice. C'est passé plusieurs fois, mais pas systématiquement. Et il n'y a même pas de prix de beauté dans les récompenses attribuées, quelle ingratitude...;-)

Guy est sorti frustré de son tournoi, après un bon début 2/2, un peu grâce à la bienveillance de Jean-Luc à la première ronde, les choses se sont gâtées et il finit à 4/7, avec lors de plusieurs parties un sentiment de gâchis pour n'avoir pas su concrétiser des positions prometteuses.

Enfin, Mathieu a marqué 3,5 points, avec comme point d'orgue une belle victoire contre un 1600+, et quelques points elo dans son escarcelle, mais beaucoup de regrets.

Nous ferons mieux la prochaine fois, bien sûr...

 

 

 

 

 


Commentaires

Ajouter un commentaire


BLANC Christian le 25/07/2017 à 11:18

"GEORGES ET SES FACÉTIES"Vendredi 21 juillet : Il est 00h30 lorsque Florian etmoi-même nous lui demandons de nous ramener à Levallois.Georges accepte gentiment à condition avant de partir d'alleraux toilettes. Nous l'attendons devant la table des arbitresafin qu'il puisse mieux nous retrouver. Au bout de 15mn,pas de Georges !J'appelle Georges qui se trouvait déjà dans sa voiture,certain que Florian et moi-même étions rentrés à piedsà Levallois de la porte de Choisy !!Samedi 22 juillet : Georges accepte gentiment de ramenerHugo et moi-même à Levallois.Ce soir là, le périphérique est ouvert et Georges peut leprendre de la Porte de Choisy.Georges sort à la "Porte de Champerret" et par un itinéraire que je lui indique, nous arrivons au carrefourde la rue Jean Jaurès et de la rue du Prés. Wilson.Georges commence par brûler un feu orange et ne laisse pasla priorité à droite à la voiture qui tournait pour prendrela rue du Prés. Wilson.Le problème devient épineux lorsque Hugo fait remarquer àGeorges qu'il a refusé la priorité à une voiture de POLICE.Au premier feu, la Police s'arrête à côté de Georges etle policier fait remarquer à Georges qu'il n'a pas respectéla priorité à droite et QU'IL ROULE TOUT FEUX ÉTEINTS !!EN CONCLUSION : après le départ de la Police, Georgesincrimine les policiers de rouler trop doucement dansLevallois !!! et se retournant vers Hugo et moi-mêmenous dispute de ne pas lui avoir signaler qu'il roulaitTOUT FEUX ÉTEINTS !!!!QUESTION : Quand Georges avouera-il ses torts ??

charpentier jean luc le 23/07/2017 à 02:03

non franchement Potemkine n'a pas démérité !dans un tournoi dure , ou chaque partie est un combat âpre et sans détour , nous avons tous tenu notre placeBravo Messieurs !Quant à moi le jour où j'aurais compris ce que sacrifier veut dire vraiment , je saluerais Tal une bonne fois , et j'essaierais de mettre correctement mes pièces en ordre de bataille .

Aurélien le 22/07/2017 à 23:59

Sympa ce compte-rendu.Bravo à Georges ! Pour les points élos gagnés, pas pour sa conduite...

joli le 22/07/2017 à 23:50

J'adore ces commentaires plein d'humour et ... de compétences. C'est précieux pour quelqu'un qui a abandonné les compétitions comme moi et où la halle Carpentier est effectivement le bout du bout pour aller vous encourager