"Les Échecs ont trois composantes : le temps, l'espace et le matériel en dernier." Mikhail Tal

Le 30/11/2015 à 11:10

Auteur : Admin

Matchs du week-end

Récit du match de "départementales 2" par le capitaine, Hervé :

"Défaite 3-0 en D2 contre ISSY - Nulle de "Christian" contre un 1875 Elo 

L'équipe composée de Christian, Georges, Jean-Luc et de moi-même a perdu avec quelques regrets samedi après-midi contre une bonne équipe d'ISSY 2

Un 1730 au dernier échiquier et un handicap d'environ 100 points Elo pour Jean Luc et Georges.
Jean Luc  arrive juste à temps (car ll était le seul de notre groupe à avoir  les clés du club - merci à Claude de nous avoir ouvert), il entame sa
partie dans le même rythme que sa course pour être à l'heure, l'ouverture Petrov mal maîtrisée par son adversaire lui permet de gagner en
cinq coups un pion. Dés lors un un sentiment de sécurité l'envahit , trop bien dans la partie, jean Luc relâche sa vigilance et ne voit pas une tactique gagnante
de son adversaire.  J'ai ce même sentiment de frustration dans ma partie où dans une finale avec une qualité d'avance je domine (Fritz + 2,5) et indécis dans ma
tactique, je laisse mon adversaire m'asséner un coup que je n'avais pas vu venir.   

Christian joue une partie très solide contre un adversaire du même niveau que lui. La nulle fut décidée après 4 heures d'affrontement.

Georges a perdu un pion , puis deux sans que je ne sache comment, il résiste très longuement avec un cavalier sur l'échiquier et propose généreusement  la nulle à son
adversaire...!  proposition déclinée qui logiquement se termine par la perte du point. "

Critérium Dame

Dimanche nous avons joué contre le club 608 en critérium Dame. Avec la Cop 21, nous craignons un trajet compliqué, mais Georges nous a conduit d'une main de maître dans les rues de Paris et le trajet à l'aller comme au retour s'est déroulé sans encombre. 

Sur place on a retrouvé l'ambiance collé-serré des "tournoi du 608" pour ceux qui connaissent. Il fallait pas être trop gros pour circuler entre les tables. Sur l'échiquier ce ne fut guère brillant, même si nous gagnons le match 1 à 0. Bruno marque le point de la victoire, en jouant "à la Touati". Georges est un peu surpris par la les connaissances pointus de son adversaire non classé (??) dans la slave Botvinick. Après un début difficile, il tient bon et prend la nulle. De mon côté j'obtiens une belle attaque sur le roi, prend un avantage décisif, puis je gâche tout par flemme de calculer. Dans la finale je m'en sors de justesse avec un échecs perpétuel. Christian est le dernier à terminer (comme d'hab quand Guy n'est pas là). Une partie solide de Christian, qui avait quelques regrets cependant d'avoir lui aussi laissé échapper le gain. 


Commentaires

Ajouter un commentaire