"Les Échecs ont trois composantes : le temps, l'espace et le matériel en dernier." Mikhail Tal

Les dernières actualités du Cercle Potemkine, club d'échecs de Levallois.

2e Clasico en 6 jours : Caramba, encore raté...

Après la victoire morale et artistique (en critérium as roi), mais défaite comptable de dimanche dernier, brillamment décrite par Laurent, nous accueillions hier nos voisins et rivaux de Bois-Colombes pour une revanche, cette fois-ci en D1. Captain Karim était absent, et nos adversaires affichaient des Elos sensiblement supérieurs au nôtres, entre 130 et 200 d'écart, et leur 4e échiquier, mon adversaire, surpassait celui de Christian, notre tête de proue. Mais à cœur vaillant rien d'impossible, nous étions bien déterminés à vendre chèrement notre peau. No Pasaran...

Tout commença bien, mon adversaire joua très vite, dans le style pistolero évoqué par Laurent dans son récit (c'est lui qui a battu Bruno dans un quasi-blitz sauvage dimanche dernier), et je réussis à réfuter une attaque prématurée. Après quelques échanges nous arrivâmes dans une finale Tour + Cavalier contre Tour + fou (j'avais les Noirs),  avec un pion avancé de chaque coté, sur la même colonne. Celui de mon adversaire se transforma en proie pour ma tour, tandis le mien était défendu solidement par mon fou. Les blancs tentèrent de gagner un autre pion en compensation, et y parvinrent, mais ceci leur coûta leur cavalier, et donc la partie. Il était à peine 16h, et nous menions 1-0. Je pus donc observer les batailles qui se menaient sur les 3 autres échiquiers.

Au 2e, Thomas, avec les noirs, joua un remake de la charge de la brigade légère : une partie caractéristique de son style offensif, en ne roquant pas, et en lançant ses pions de l'aile roi à l'assaut du roque adverse. L'attaque était très dangereuse et aurait probablement réussi contre un adversaire moins fort ; mais les blancs ne se désunirent pas et démontrèrent que la meilleure façon de se défendre était de bloquer les pions sans les prendre ; Thomas, voyant que son attaque échouait, brûla ses vaisseaux et envoya sa tour à l'abordage, oubliant ce faisant de défendre une menace de mat en 1....

1-1 donc, il restait 2 échiquiers, Christian et Bruno, qui avaient les blancs. Christian joua lui aussi dans son style caractéristique d'Anaconda de l'échiquier, qui construit lentement sa position pour étouffer son adversaire. La finale (tour + pions)  faisait peine à voir pour les noirs, dont les 4 pions éparpillés façon puzzle  faisaient face aux 5 pions de Christian, organisés en bataillons rangés et disciplinés. On aurait dit un affrontement gilets jaunes contre CRS...;-), et je n'aurais pas misé un kopeck contre une victoire des CRS Blancs. Et puis...les noirs se défendirent du mieux qu'ils pouvaient, ce qui n'aurait pas dû suffire, mais après des échanges de pions, Christian se trompa en éloignant son roi de son aile, où aurait dû se jouer la victoire, et les Noirs trouvèrent un coup miraculeux qui donnait temporairement un pion, mais en détruisant la structure des Blancs, et la nulle fut signée peu après.

Le sort du match reposait donc sur Bruno, qui comme à son habitude était arrivé avec 40 minutes de retard. Dans une finale complexe avec tour et cavalier de chaque côté, Bruno perdit un pion, mais avec du contre-jeu, qui reposait en particulier sur un pion passé à l'aile dame. Il trouva de très beaux coups avec son cavalier, regagna un pion, puis il prit l'avantage, avec le gain d'un pion puis d'un 2e. Certes, son pion avancé était menacé, mais il semblait être en capacité de le défendre, et le gain paraissait hautement probable, d'autant plus que son adversaire était en zeitnot, alors que Bruno avait encore 50 minutes, soit à peu près le temps disponible lors de son arrivée. Mais adieu veaux, vaches, cochons, les noirs tendirent un piège qui réussit, et Bruno perdit la qualité et ses pions d'avance. Une véritable arnaque, mais comme probablement Bruno a dû en gagner quelques unes au cours de sa carrière de pirate...

1-2 donc, une issue frustrante, mais de belles parties.

Les résultats officiels

Volveremos...

 

 


Après-midi agréable dans les bois à Colombes. Pas de loup.

Compte-rendu de Laurent

Nos voisins nous accueillent dans l’une de leurs deux belles salles au milieu d’une forêt de trophées. L’arbitre est souriant et sympathique ; Christian m’entretient sur les origines du prénom Véronique ;  il y a du café. La vie est belle !

Au 1er échiquier, Karim domine son adversaire de haute lutte dans une partie compliquée. Cerise sur le gâteau, en jetant un coup d’œil par-dessus son épaule, il trouve aussi un gain dans la mienne ! Malheureusement, la transmission de pensée n’opère pas… Karim aurait bien mérité un double point pour cet exploit, mais l’arbitre refuse (jk)

Au deux, je ne parviens qu’à obtenir une bonne finale de tours avec un pion de plus, que je joue malheureusement comme un palmipède neurasthénique. Vu mes résultats récents, cette nulle vaut bien une victoire à mes yeux, mais une fois encore, l’arbitre demeure incorruptible ;-) (/jk)

La partie de Christian nous mena à la conclusion que le fou de cases noires mérite toute notre attention dans la structure slave, car il ne faut pas compter sur son faux frère des cases blanches pour faire le boulot… En termes plus techniques, une fois le Fd6 échangé, l’adversaire de Christian obtient une attaque gratuite à l’aile-roi qui s’avère trop forte, tandis que le Fc8 reste cloué sur sa case de départ comme un Cessna sans carburant. Même Bruno ne parvint pas à arnaquer la position à l’analyse, c’est dire…

Ledit Bruno joua sa partie comme l’éclair, mais manque de pot, son adversaire était aussi l’une des plus fines gâchettes de son club. Dans ce duel de pistoleros, Bruno est l’unlucky Luke du jour. Consolation : il trouve une très bonne idée dans ma finale de tours qui m’aurait donné des chances de gain réelles. Il faut vraiment que l’on ouvre un atelier « transmission de pensées » au club !

En conclusion, le système de comptage des points de la FIDE nous étant clairement défavorable, nous nous inclinons 2 à 1. C’est le même score que nos amis du Critérium Fou. L’harmonie du club est donc préservée : c’est le plus important !


N4 - 3e ronde -Diagramme

Pour compléter le récit du match, un diagramme issu de la partie de Thomas. 

Vous avez les noirs, vous êtes nettement mieux depuis un moment et vous êtes pressé d'en finir pour profiter de la première voiture qui rentre sur Levallois. Comment mettre fin à la partie rapidement et joliment. 

Capture d’écran (2)


Articles plus anciens

Nationale 4 - 3e ronde - Expédition dans les Yvelines.

Dimanche midi, je me mets en marche pour rejoindre Fontenay-le-Fleury depuis Noisy-le-Grand en transport en commun, confiant (et peut-être inconscient) dans la capacité de la RATP et de la SCNF à me mener à bon port. Le trajet se déroule bien, et en admirant la vue sur Paris depuis les hauteurs du Mont Valérien j'ai une pensée émue pour mes camarades probablement bien serrés et luttant contre le mal de mer dans la voiture de Georges. J'arrive finalement bien à l'heure, et même en avance. Une première voiture arrive vers 14H avec Guy, Karim et Jean-Philippe. 

En arrivant, Guy m'annonce qu'ils n'étaient que 6 au rendez-vous devant le club et que Thomas n'était pas là. Saisi par le doute, j'appelle Thomas, qui est bien dans la seconde voiture, mais un autre problème survient. Le GPS de Georges ressemble à son maître, il se trompe parfois de variantes. Nous apprenons en effet que nos amis sont tombés sur une route barrée et qu'ils sont perdus. Désorientés, malgré un GPS portable et des smartphones dans la voiture, nos 4 compères nous demandent de l'aide pour les guider. Il s'ensuit plusieurs échanges téléphoniques pour tenter de localiser les naufragés et de les guider vers l'inaccessible club d'échecs de Fontenay-sous-Bois. Nos adversaires, très fair-plays n'ont pas hésité à nous aider et ont patiemment attendu l'arrivée de Georges, Thomas, Christian et Jean-Luc, finalement sur place vers 14H30.  

Les parties commencent enfin. Sur le papier nous sommes légèrement favoris, mais après l'échecs de la ronde précédente nous sommes prudents. Mon adversaire rate sa défense hollandaise et, Bruno absent, je me dis que je serais peut-être le premier à terminer pour une fois. Mais malgré un pion de moins et de sérieuses faiblesses positionnelles mon adversaire résiste et finalement c'est Karim qui devance tout le monde avec une victoire rapide au premier échiquier. De ce que j'ai peu en voir, Karim a joué de belles manœuvres de Cavalier. Quelques temps après nous avons eu une victoire de Thomas et des nulles de Jean-Luc et Guy. Trois parties que je n'ai pas beaucoup suivies. Il m'a semblé, cependant, que Jean-Luc a bénéficié d'un petit miracle. 

Après que j'ai fini par concrétiser l’avantage acquis dans l'ouverture, nous avons mené 3-0. Le match semblait bien parti, mais les parties restantes restaient incertaines. Christian a effectué une échange Fou contre Cavalier qu'il regrettera ensuite à l'analyse. S'en est suivi une position difficile à tenir, et avec peu de temps a la pendule Christian a fini par donner du matériel et perdre la partie. 3-1. Georges... Que dire, sinon que le scénario de sa partie est un classique. Une partie solide, une finale égale, puis Georges se relâche et gaffe. 3-2. La dernière partie, celle de Jean-Philippe, a décidé du sort du match. Avec Cavalier, Fou et 4 pions contre Cavalier et 6 pions, Jean-Philippe a manœuvré un moment pour tenter de gagner le point. Finalement la nulle a été signée et nous gagnons le match de peu, 3 à 2. 

Les résultats de la N4 ici. 


Critériums Roi&Fou - Week-end morose

Après quelques années au niveau Dame, nous avons inscrit pour cette saison une équipe en Critérium Roi. Pour cette première ronde (la deuxième en fait - nous étions exempts à la première) , Laurent, Christian, Bruno et moi nous déplacions à Issy les Moulineaux. 

Nous nous inclinons 1-0 après un match relativement équilibré. Laurent s'incline dans une finale de fous de couleurs opposés difficile à défendre. Bruno, Christian et moi annulons nos parties.

Les résultats complets sont disponibles ici: http://www.echecs.asso.fr/Equipes.aspx?Groupe=1385

En Critérium Fou, nous nous inclinons une nouvelle fois après notre défaite inaugurale. L'équipe composée de Jean-Luc, Mathias, Hervé et Aubrien (dont c'était le première participation en compétition avec Potemkine) s'incline 2-0 contre Rueil-Malmaison. Le récit de Jean-Luc:

"Une nouvelle défaite pour les "fous" de Potemkine. La saison se présente mal pour notre équipe , en effet, deux rencontres deux défaites.... Matthias et Hervé ont fait de leur mieux , ils n'ont franchement rien à se reprocher . La défaite est sévère pour l'un comme pour l'autre . Sans doute ont ils besoin d'un peu de temps pour se rôder . Sur les deux autres échiquiers ( 1° et 4°) la nulle a été conclue. "

Les résultats en Critérium fou sont disponibles ici:  http://www.echecs.asso.fr/Equipes.aspx?Groupe=1373


N4 - Retour sur Terre

Après le 8-0 de la première ronde notre équipe abordait avec confiance la ronde 2 à domicile face à Verrière-le-Buisson. Supérieur au elo sur tous les échiquiers à l'exception du dernier, nous étions assez sereins. C'était sous-estimer la force de nos adversaires qui nous ont surpris et remporté une victoire bien méritée. Tout avait pourtant bien commencé avec deux gains relativement rapides de Karim et moi-même. Mais les choses ont mal tourné ensuite.

Laurent, après un début prometteur, a laissé traîner trop longtemps un fou dans le camp ennemi. Son adversaire a manœuvré intelligemment pour interdire toutes les cases de repli possible.  Une fois le fou perdu, Laurent s'est battu pour renverser la situation, mais en vain. Guy a perdu également, sans que je vois très bien à quel moment cela a basculé. Les 4 dernières parties de Christian, Thomas, Hugo et Hervé nous ont emmené jusqu'au début de la soirée. Nous avons cru un moment avoir toujours le match en main. Christian et Hugo semblaient bien partis pour la victoire, Hervé avait une position encore solide, et chez Thomas c'était compliqué comme souvent dans ses parties. La suite fut un scénario catastrophe. Hervé a gaffé et Christian s'est retrouvé à ma grande surprise avec une qualité de moins en finale. Tous deux ont fait leur possible pour sauver leur partie, mais n'ont pu éviter la défaite. Hugo n'a probablement pas pris le chemin le plus rapide vers le gain, mais a réussi à l'emporter en évitant la finale de fous de couleurs opposés qui pointait le bout de son nez. Même thème pour la partie de Thomas, qui lui n'a pas hésité à rentrer dans une finale de fous de couleurs opposés, mais avec un avantage de deux pions qui semblait suffisant. Comme Georges la semaine dernière, cependant, Thomas a finalement du se contenter de la nulle.

Nous perdons le match 4-3. Bravo à l'équipe de Verrière-le-Buisson.

Dans la position ci-dessous, l'adversaire de Thomas a joué Fxf6? Voyez-vous quelle suite permet aux Noirs de gagner ?

N4


Départementale 1 Victoire contre le champion en titre !

Nous avons joué samedi la ronde 2 de la première division départementale. Après une défaite à la ronde 1 contre Bagneux, nous nous déplacions sur les terres du champion départemental en titre, Issy-les-Moulineaux. Nous nous attendions à un match très difficile. A notre arrivée, cependant, nous avons trouvé un maître des lieux, le légendaire André Marchand, un peu désabusé. Manifestement, les meilleurs joueurs Isséens n'étaient pas eu rendez-vous, et ce sont les joueurs de l'équipe de D3 qui ont été alignés face à nous.

La rencontre ne fut pas si simple pour autant. Certes, un premier point fut rapidement marqué par un Bruno passant en coup de vent, comme à son habitude. En commettant une grosse bourde, comme je n'en avais pas fait depuis longtemps, je permis à nos adversaires d'égaliser. Christian l'a emporté après une partie bien construite. Georges qui semblait avoir l'avantage s'est embourbée dans une finale de fous de couleurs opposés où ses pions de plus n'ont servis à rien. Après avoir refusé la nulle, son adversaire faillit même le mettre en zugzwang après un ballet de fous et de rois particulièrement long et soporifique pour les spectateurs. Georges a tenu bon cependant et s'est fait un plaisir de refuser à son tour la proposition de nulle de son adversaire, en s'exclamant à la fin de la partie "je fais nulle quand je veux !".

Victoire 2 à 1. Les résultats de la D1 sont à retrouver ici


Coupe de France c'est déjà terminé.

Nous avons joué hier à domicile le premier tour de la Coupe de France. Le tirage au sort est plus ou moins clément selon les années, cette saison nous n'avons pas eu de chance. L'équipe adverse, le Cavalier de Neuilly, a sorti l'artillerie lourde pour s'assurer la qualification, en faisant jouer le GMI Todor Todorov (2460). J'ai tenté ma chance, j'ai même osé une attaque sur le roque du grand-maître, mais je ne vous cache pas que j'ai vite été remis à ma place. Thomas au 3e échiquier s'est montré très combatif face à un 2100, mais a malheureusement craqué dans le zeitnot. Ses efforts pour arracher la nulle ont malheureusement été vains. Jean-Philippe, qui jouait sa première partie avec nous, semblait bien s'en sortir avant d'oublier la sécurité de son roi. Bruno sauve l'honneur avec une nulle face à 1900, se sortant bien d'une position délicate. 

Les résultats


Nationale 4, un départ sans faute

Ce dimanche 7 octobre a eu lieu dans nos locaux notre première rencontre de N4. Après une saison difficile en N3, nous avions à cœur de réussir ce match de rentrée. En face de nous les sympathiques joueurs du club de Clamart, qui jouaient leur premier match de N4 après une belle saison en N5 l'année dernière. Sur le papier le match était très déséquilibré. Mis à part Karim qui n'avait qu'une centaine de points elo de plus que son adversaire, nous avions tous entre 400 et 500 points de plus ! Malgré une résistance vaillante des Clamartois nous l'emportons logiquement 8 à 0. Seul Christian, de retour à la compétition après presque un an d'absence, a eu bien du mal à gagner le point, son adversaire ayant réussi à atteindre une finale de tours sans dommage. Il aura fallu attendre le début de soirée pour que Christian "arnaque" (selon ses propres mots) son adversaire et marque le dernier point de l'équipe. 

L'ensemble des résultats ici

Rendez-vous le 18 novembre pour la prochaine ronde. 

N4_7_10_18


Critérium Dame - Un nul mais pas de regrets.

Avant la dernière ronde de Critérium Dame, nous pouvions encore nous qualifier pour les phases finales en tant que meilleur deuxième, mais il fallait pour cela gagner notre match tout en espérant des résultats favorables dans les 2 autres poules. Notre nul 1-1 contre Issy nous permet d’assurer une partie de l’objectif : la 2e place, cependant même avec une victoire, Arpajon dans la poule B et Saint-Maur dans la poule C seraient restés devant nous.

Quelques précisions sur les parties :

- Je m’enflamme un peu et joue dans un Stonewall, Tf8-f6-h6-xh2. Cependant, en refusant la tour et en prenant un pion au centre, mon adversaire obtient une position préférable. Je défends tant bien que mal, et mon adversaire finit par me proposer nulle dans une position où il aurait pu transposer dans une finale Dame contre Tour et Cavalier plus pion passé, favorable pour lui mais difficile à évaluer en amont.

- Dans une est-indienne assez compliquée, Aurélien a un pion de plus après le sacrifice du pion b5 par son adversaire, qui dispose en contrepartie d’un fou de cases noires très puissant. Je n’ai pas vu comment ça a évolué, mais la position s’est simplifiée suite à des échanges et les deux adversaires ont signé la nulle

- Bruno a réussi à remporter une partie qui me semblait pas forcément bien embarquée : après de nombreux échanges, il se retrouve à devoir défendre une finale tour et cavalier contre tour et (mauvais) fou. Cependant, Bruno réussit à se créer un pion passé à l’aile roi, qui finira par se révéler décisif.

- Georges avait une qualité de moins, mais des fous qui semblaient très menaçants. Il ne joue pas les meilleurs coups (Bruno dirait qu’il a manqué certains coups gagnants) et finit par s’incliner.

Nous pourrons regretter notre défaite de la ronde 2 contre Puteaux, qui remporte la poule avec 5 victoires en autant de matchs. Les résultats complets sont disponibles ici: 

http://www.echecs.asso.fr/Equipes.aspx?Groupe=1422


Critérium Dame - Ronde 4

Cet après-midi, nous recevions l'équipe de Sceaux pour la 4e ronde de Critérium Dame. La victoire était impérative si l'on souhaitait garder une chance pour accéder aux phases finales: c'est chose faite sur la plus petite des marges avec une victoire de Georges et des nulles d'Hugo, Bruno et moi.


Levallois - Neuilly , Acte 1

L'équipe de départementale 1 jouait ce week-end contre Neuilly, pour un avant goût de la rencontre de N3 le mois prochain.

Arrivé avec une demi-heure de retard, je jette un coup d’œil aux autres tables pour voir que Bruno n'était pas encore là, et que Georges et son adversaire avaient encore tous les deux l'intégralité de leur temps de réflexion et étaient déjà en finale, avec une qualité de plus pour Georges. Il rend la qualité pour gagner un pion et infiltrer sa tour, accentue la pression, gagne un deuxième pion, puis un troisième, puis laisse son adversaire placer une enfilade roi/tour et finit par perdre la partie. 

Entre temps, Bruno était arrivé, avait blitzé une vingtaine de coups avec son adversaire, puis avait accepté la nulle. Restait Paul et moi: Paul s'incline en finale après s'être laissé enfermé un cavalier plus tôt dans la partie, et pour ma part, je laisse une qualité en échange d'un pion passé soutenu par ma paire de fous. Mon adversaire est contraint de rendre la qualité mais je garde le pion de plus, ce qui me permet de conclure peu de temps après.

Résultat 2-1 pour Neuilly, revanche prévue le 18 mars prochain.


Critériums - Ronde 3

Après des débuts difficiles en critérium dame (1 nulle et 1 défaite), nous devions nous reprendre afin de maintenir un (infime) espoir de se qualifier comme l’an dernier pour les phases finales. Chose faite avec une victoire 2-0 contre Survilliers.

C’est allé assez vite sur les deux premiers échiquiers : 21 coups pour moi et 24 pour Bruno. Georges, avec une qualité contre un pion, mais une position passive en finale, et Guy, dans une position relativement fermée, obtiennent la nulle.

En critérium Fou, le score final fut de 2-2, je vous laisse compléter pour le détail des parties.

Les résultats complets sont disponibles ici: 

- Critérium Dame: http://www.echecs.asso.fr/Equipes.aspx?Groupe=1422

- Critérium Fou: http://www.echecs.asso.fr/Equipes.aspx?Groupe=1374

 


N3 Enfin !

Dimanche dernier, nous jouions à Aubervilliers la cinquième ronde de Nationale 3. Après un mauvais début de saison, nous avions à cœur de commencer la nouvelle année par une victoire. Sur le papier cela semblait possible, face à l'équipe la plus faible de notre groupe en moyenne elo (nous mis à part !). 

Accaparé par ma partie, je n'ai pas pu suivre tous les événements du match, je laisse donc compléter mon récit ceux qui le souhaitent. 

Le match a commencé par une "nulle de Grand Maître". C'est ainsi que Georges a qualifié la nulle rapide de Paul. Mais loin d'avoir signé une "nulle de salon", Paul a surtout été prudent et lucide en assurant la nulle avec un pion de plus face à un adversaire mieux classé, les parties à rallonge n'étant pas son fort selon lui. 

Deux autres nulles ont suivi, pour Pierre et Hugo. Je n'ai pas vu grand chose de leurs parties. Georges a perdu. Je n'ai pas trop osé lui demandé comment à la fin du match. Probablement une gaffe dans une position gagnante pour lui, comme d'hab' !

Jean-Luc, trop modeste, nous dit souvent que la Nationale 3, ce n'est pas pour lui. Avec sa Benoni fétiche il a pourtant balayé son adversaire et amené le premier point du match à l'équipe. 

Tout s'est finalement joué sur les 3 premiers échiquiers. Bruno semblait en bonne posture selon les commentaires entendus en fin de partie, mais comme l'a dit Pierre, "avec Bruno il ne faut rien parier tant que la partie n'est pas terminée". Bruno s’incline et nous sommes menés 2 à 1. La partie de Karim a semblé d'abord se diriger vers une nulle pacifique. Après l'échange des Dames en milieu de partie, Karim semblait sceptique sur ses chances de gain. Mais notre "premier échiquier " est un combattant et tel Carlsen il sait faire fructifier le moindre micro-avantage. A la suite d'une finale de Cavaliers, rondement menée, Karim a permis à l'équipe d'égaliser. 

Une autre finale de Cavaliers s'est jouée table 2 dans ma propre partie. Avant cela, j'ai fait face à un Gambit Benko. Je n'ai pu empêcher mon adversaire de récupérer le pion sacrifié. J'ai pris l'avantage dans la transition en finale, grâce à un meilleur placement du roi. Mais comme le soulignera Georges à la fin du match, l'avantage en finales de Cavalier peut passer d'un camp à l'autre très facilement. C'est une peu ce qu'il va se passer. Trop confiant dans mon avantage et un peu fatigué je commets des erreurs qui auraient pu me valoir une défaite. Heureusement pour moi, mon adversaire, fatigué et en manque de temps, craque complètement. La position devient totalement gagnante pour moi, et son drapeau fini par tomber. Une discussion animée débute alors entre les spectateurs, car il semblerait que la pendule n'incrémentait pas de 30 secondes à chaque coup ! J'avoue n'y avoir pas du tout fait attention, m'efforçant de regarder la position plutôt que la pendule. Mon adversaire a cependant reconnu sa défaite, et nous avons gagné ce match d'un cheveux, 3-2 ! 


Nouvelle désillusion en N3

Nous affrontions lors de la ronde 4 de N3 l'équipe de Montreuil, dans leur salle, vue imprenable sur le marché, j'étais content d'avoir mon casque anti-bruit...

Il nous manquait Karim,  et nous étions sur le papier un peu inférieurs à nos adversaires, sauf Boualem. A priori un match "jouable"...

Au bout d'une heure 30, j'ai eu l'impression que nous étions globalement bien sur tous les échiquiers, et j'étais confiant sur la suite. Et puis ma partie se compliqua je restai une 1/2 heure assis sans bouger.

Quand je me suis levé pour jeter un coup d’œil eux parties, le score était de 4-0 en faveur de nos adversaires....

Bruno avait fait une bêtise, imité par Boualem qui paraissait pourtant très bien. Thomas avait lancé une attaque sur le roi adverse qui semblait très intéressante, bien repoussée par son adversaire, mais au prix d'un déséquilibre matériel, et je n'ai pas compris ce qui s'est passé pour que la position se renverse. Pierre donna une pièce et la partie quelques coups après. Christian a ensuite suivi le mauvais exemple. Puis vint la cerise sur le gâteau, Georges obtint une position très favorable, voire gagnante, mais se trompa dans la finale et dût à son tour s'incliner.

6-0...

Pour ma part, dans une sicilienne avec les Noirs (Najdorf avec 6 Fe3 Cg4) je me voyais mieux, pensant gagner une qualité ou un pion, mais je jouai un coup imprécis et la position s'équilibra, et nous signâmes la nulle peu de temps après, sachant que je ne suis pas passé loin de faire une bourde fatale en zeitnot.

Il n'en restait qu'un et ce fut donc Aurélien qui sauva l'honneur en marquant le point avec les Noirs contre un adversaire au delà des 2000 elo.

6-1

Nous en sommes donc à 4 défaites en autant de rondes, il faudra gagner 3 fois lors des 5 dernières, avec une victoire impérative à Aubervilliers le 14/1.

 


3e tour Coupe de France

Pas de miracle en coupe de France contre la très forte équipe de Rueil, qui alignait 4 joueurs entre 2000 et 2100. L’équipe composée de Mathias, Pierre, Bruno et moi a sèchement pris 4-0 en légèrement plus de 2 heures de jeu (+1 pour Pierre qui a fait durer le plaisir):

  • Je me retrouve en sortie d'ouverture avec très peu d'espace et l'incapacité de sortir mon fou de cases blanches. Alors que je commençais à vraiment avoir du mal à trouver des coups, une tactique qui permet à mon adversaire de gagner pion puis une qualité met fin à la partie.
  • L'adversaire de Bruno gagne un pion central en milieu de partie, puis déroule une attaque qui aboutit sur un mat forcé
  • Pierre laisse un dangereux pion d passé s’avancer. Une combinaison à l’aide de ce pion permet à son adversaire de gagner une pièce, puis la partie 50 coups plus tard en finale tour et cavalier contre tour.
  • Mathias laisse son roi au centre dans une Sicilienne, ce qui, même avec les dames échangées, conduit à une très forte attaque de son adversaire qui se conclut par un mat.

Nationale 3 - Ronde 3

Nous recevions dimanche dernier l’équipe de la tour Blanche pour la 3e journée de N3, qui compensait des tops elos relativement bas (du moins par rapport à nos précédents adversaires, ils restaient devant nous à chaque table sauf une) par une très forte homogénéité des elos, qui s’étalaient entre 1940 et 2020, ce qui faisait que nous rendions environ 50 points entre les tables 2 et 4 plus de 150 points par table à partir de la table 5.

L’exploit n’a pas eu lieu, et nous nous inclinons sur le score de 4-1 pour la tour Blanche :

  • Thomas fait une erreur dans une ligne théorique de l’Italienne et doit donner une qualité assez tôt dans la partie ; son adversaire finit par convertir l’avantage matériel.
  • Dans une finale avec tour et cavalier, Bruno joue un coup de roi malheureux et laisse faire une fourchette roi/tour dans une position qui semblait relativement équilibrée.
  • Georges manquant d’espace, ne parvient pas convenablement à sortir ses pièces de l’aile dame, notamment son fou de cases blanches. L’attaque à l’aile roi de son adversaire y gagne en efficacité et se conclut par le gain d’une qualité puis de la partie.
  • Christian perd un pion assez tôt et ne parvient pas à générer suffisamment d’activité. Malgré une assez longue résistance, les pions passés liés de son adversaire s’avèrent impossibles à arrêter.
  • Partie tranquille pour Boualem qui me semble légèrement mieux tout le long, mais la position s’aplanit après quelques échanges de pièces et Boualem prend finalement la nulle.
  • L’adversaire d’Hugo joue un début assez atypique avec un rapide b5 dans l’ouverture, qui est encaissé sans trop de compensations apparentes. Hugo gagne ensuite un deuxième pion, et arrive en finale avec tour et 2 cavaliers contre tour et 2 fous qui ont énormément d’activité. Hugo rend un premier pion, puis un cavalier, mais réussit quand même à tenir la finale tour fou et pion contre tour et deux pions.
  • Nulle également pour Aurélien qui, donne un pion avant d’entrer en finale, mais parvient à tenir sa finale de tours.
  • Victoire pour moi dans une partie très tendue où j’ai commencé à prendre l’eau en zeitnot un peu avant le 30e coup. Mon adversaire ne joue pas les coups les plus incisifs et finit par faire une faute au 40e, ce qui me permet de convertir sans trop de difficultés après le contrôle de temps.

Critérium Fou

Récit de Jean-Luc sur la rencontre du 26/11 :

"Et bien les choses commencent plutôt mal pour Potemkine .

Nous avons en effet perdu notre premier match contre Puteaux par 3 défaites ( hervé - mathieu - paul ) et une nulle au 1° échiquier ( jean luc)

Pourtant sur le papier les 2  équipes se tenaient à une poignée de points elo près .

Hervé qui tient beaucoup aux traditions a fait sa bourde habituelle dans une position où il semblait être mieux ......

Mathieu s'est laissé endormir par un tout jeune joueur et a raté son début de partie , après quoi il n'a cessé de courir après la position

Paul s'est lancé dans une attaque attrayante mais pleine de trous , dans lesquels son adversaire s'est inflitré , ramassant au passage 3 ou 4  pions .....   Le plus incroyable c'est que , malgré son déficit matériel ,Paul ne s'en est pas laissé compter et  a retourné la situation avec beaucoup d'allant . Il perd au temps dans une position prometteuse .

Jean Luc s'est défendu avec une grunfeld trafiquée  . Et bien qu'ayant un pion de moins est parvenu à forcer la nulle en finale . "

 


2e Tour Coupe de France Levallois - Puteaux

Après avoir passé le premier tour facilement (l'équipe adverse ne s'étant même pas présentée), nous recevons les sympathiques joueurs du club voisin de Puteaux pour le second tour de la Coupe de France. Sur la feuille de match nos adversaires cumulent 700 points elos de plus que nous, autant vous dire que nous ne partons pas favoris. Je suis accompagné pour ce match de Bruno, Georges et de notre nouvelle recrue, Mathias, qui pour son premier match par équipe n'a pas la tâche facile, jouant avec les noirs contre 1800. 

Le match commence mal, je passe à côté de mon début de partie et je me retrouve rapidement avec un pion de moins et une position désagréable. Cependant Bruno et Georges jouent solides avec les blancs, et Mathias fait bonne figure face à un adversaire qui a dû être un peu surpris de son niveau de jeu. 

Alors que je suis en pleine déprime, mon adversaire gaffe et me permet de revenir dans la partie :

Les blancs viennent de jouer c2-c4

Diag2

Sur ce seul coup la situation du match bascule. Bruno est le premier à terminer. Loin des parties sauvages dont il a l'habitude, Bruno semble avoir jouer une partie tranquille, du moins de ce que j'ai pu en juger. Georges accepte ensuite la proposition de nulle de son adversaire. Comme Bruno, Georges a joué solidement avec les blancs et n'a pas semblé inquiété. 

En Coupe de France, en cas de match nul le résultat du premier échiquier joue le rôle de premier départage. En commettant une erreur cette fois décisive, mon adversaire nous donne la chance d'aller au 3e tour de la Coupe de France.

Les noirs jouent et gagnent.

Diag3

Mathias a finalement rendu les armes après un long combat, un peu trop long pour lui qui n'a pas l'habitude de passer tout un après-midi sur une même partie d'échecs. Score 1-1, la victoire au premier échiquier nous qualifie contre toute attente. 

Rendez-vous le 10 décembre pour le 3e tour. 

 

 


N3 Une première ronde mouvementée

Nous jouions dimanche la 1ere ronde de la saison de N3  à l'extérieur, contre l'équipe parisienne du «carré magique». Comme le plus souvent, nous n'étions pas favoris : sur les 8 échiquiers, seul Pierre, au 8e,  avait l'avantage au classement sur son adversaire. Pour Karim, Christian, Aurélien, Thomas et moi,  la différence était supérieure à 100 points Elo.

 Arrivé le dernier,  comme d'habitude, Bruno fut également comme d'habitude le premier à terminer, mais malheureusement cette fois-ci avec une bourde qui donna sa Dame et le gain à son adversaire alors que le combat s'engageait tout juste.  De son coté, Thomas semblait avoir un avantage positionnel mais sa partie se conclut rapidement par une nulle. Je parvins ensuite à égaliser avec les Noirs contre une sicilienne avec 2. Cc3, il se trouve que j'avais vu une video sur cette ouverture peu  de temps avant, les Blancs jouèrent trop rapidement le coup thématique f5 et je pris un avantage certain, non décisif à mes yeux mais mon adversaire était un avis différent et il abandonna dans une position qu'il jugea sans espoir.

La bataille faisait rage sur les autres échiquiers ;  au premier, avec les Noirs, Karim semblait un peu mieux, mais une imprécision lui coûta la qualité contre un pion, avec un fou heureusement très fort. La partie de Christian, 2 pièces mineures de chaque coté, semblait égale. Aurélien avait joué sa Caro-Kahn fétiche mais les pièces de son adversaire semblaient plus actives et se lançaient à l'attaque de son roi qui semblait peu défendu. La partie de Guy était très animée, avec des menaces de part et d'autre.

Pierre fut le suivant à scorer, avec une combinaison d'école qui lui permit de placer une de ses célèbres fourchettes, agrémentée d'un pion dangereusement avancé. L'attaque était trop forte, son adversaire rendit les armes.

Nous menions donc 2-1. Notre avantage sembla grandir lorsque Guy gagna une qualité. A ce moment Aurélien et Karim tenaient, et je ne voyais pas comment Christian pouvait perdre. Une première victoire semblait donc possible, mais l'horizon s'obscurcit rapidement.

L'adversaire de Guy trouva des coups qui compliquèrent la position, et Guy, en zeitnot, dût rendre 2 pions.

Aurélien, de son coté , lâchât une pièce contre 2 pions, dont un condamné à très court terme  et se trouva confronté à la tâche peu enviable de devoir tenter d'annuler avec un cavalier et 2 pions, dont un très avancé, contre fou , cavalier et un pion.

Karim lui aussi donna une pièce contre 2 pions passés liés, mais avec une belle technique, réussit à partager le point à l'issue d'un combat acharné.

Malgré une belle résistance, Aurélien dût ensuite s'avouer vaincu, son adversaire s’étant montré très habile pour coordonner son fou et son cavalier.

Puis vint le tournant du match, Christian avait une position prometteuse, avec un pion menaçant de faire dame, il donna une pièce contre un 2e pion avancé, mais avec un roi enfermé. Il joua sans doute trop vite un coup de fou sans voir un mat en 2, une issue frustrante après une belle partie.

Nous étions alors menés 3-2, Guy se retrouvant face à la  mission impossible de devoir gagner dans une position qui semblait "ingagnable". Il tenta, tenta et puis ... son adversaire sortit son téléphone portable pour "vérifier si sa femme  lui avait envoyé des messages".  je le fis remarquer à l'arbitre, qui lui demanda de ranger son portable mais ne dit rien de plus. et laissa la partie se poursuivre. S'ensuivit un débat animé, voire un peu houleux  entre nous, entre ceux qui étaient partisans de demander  la stricte application du règlement et le gain de la partie, ceux qui  considéraient  qu'il s'agissait d'une partie « amicale » et ceux qui estimaient qu'on ne pouvait pas forcer la main de l'arbitre.

L'arbitre interpellé pris la décision de laisser la partie se poursuivre, et Guy finit pas perdre au temps. L'incident fut consigné sur la feuille de partie, donc le suspense demeure quant au résultat final, le 4-2 affiché pouvant se transformer en 3-3.

A suivre donc...

 


Nationale 3 le groupe de Levallois-Potemkine pour la saison 2017-2018

Maintenu de justesse en Nationale 3, nous repartons pour l'aventure la saison prochaine. Le "tirage au sort" nous a attribué le groupe 10, où nous ne retrouverons qu'une seule équipe jouée cette saison, Neuilly-sur-Seine. Le calendrier n'est pas encore connu, mais une chose est sûr la "Nationale" 3 n'aura jamais été aussi "locale" ! Le pire déplacement que nous pourrions avoir l'année prochaine, serait de se rendre à Montreuil... En ce qui concerne le niveau de nos adversaires, difficile à dire tant les choses peuvent changer d'ici le mois d'octobre, mais on peut avoir un aperçu en regardant les résultats du groupe 11 de Nationale 3, où se trouvait cette saison la plupart des équipes de notre futur groupe. 


N3


Se méfier des évaluations de l'ordinateur (surtout en finales)

J'ai souvent tendance (et je suis sûr que beaucoup d'entre vous aussi) par flemme ou manque de temps à me contenter de l'évaluation de l'ordinateur pour juger d'une position après ma partie. 

Suite au match de critérium Fou de dimanche, Hervé m'a envoyé le diagramme ci-dessous, en m'indiquant qu'il avait fait l'erreur avec les blancs de jouer Tg2 pour proposer l'échange de tours, celui-ci étant gagnant pour les noirs. A l'appui de son affirmation une évaluation d'environ -3 de son logiciel. A vous de méditer sur cette position (ne faites par l'erreur comme moi et Hervé de vous jeter sur l'ordi !) 

Trait aux noirs, peuvent-ils gagner ?

Diag1


Potemkine Vainqueur en Critérium Dame

Bravo à l'équipe de Critérium Dame qui termine la saison à la première place de sa poule (comme la saison dernière!) grâce à une victoire décisive dans la dernière ronde qui a eu lieu ce dimanche. La phase finale a lieu le week-end du 3 au 5 juin. La saison dernière l'équipe avait échoué en demi-finale. 

Cliquez ici pour le détail des résultats

Criterium dame

Résumé du match décisif par Karim :

"Pour la dernière ronde de critérium dame, nous recevions l’équipe d’Arpajon, leader du groupe, que nous devions absolument battre pour nous qualifier pour les phases finales. Ce que nous avons fait en l’emportant 2-0 :

-       Bruno gagne un pion dans l’ouverture, le conserve jusqu’en finale de tours, mais finit par le rendre et ne peut faire mieux que nulle

-       Nulle aussi pour Christian, qui après avoir repoussé une attaque en milieu de partie, arrive en finale avec un pion de moins mais réussit à tenir

-       Victoire de Guy après avoir réussi à pénétrer la position de son adversaire avec dame et tour sur la dernière rangée dans une partie qui est restée très longtemps fermée.

-       Victoire pour moi également, après que mon adversaire ait tenté de prendre mon pion a avec son fou « à la Fischer » dans une position sensiblement égale. Son fou n’est pas ressorti, et j’ai pu convertir en finale sans trop de problèmes avec ma pièce de plus.

Cette victoire nous permet de passer devant nos adversaires du jour au classement et de finir 1ers du groupe. Demi-finales et finale éventuelle le week-end de la Pentecôte."


N3 Un beau cadeau d'anniversaire

Samedi 2 avril 2016 nous battions le club de la Dame Noire 5-1 dans le match décisif pour le maintien. Hier, Dimanche 2 avril 2017 nous avons de nouveau obtenu notre maintien en Nationale 3 en l'emportant 5-1 face à Clichy. Le 2 avril c'est aussi l'anniversaire du Président... :-)

L'année dernière nous avions eu un peu de chance après l'erreur de composition d'équipe de Bois-Colombes, cette année nous devons notre maintien en Nationale 3 à une fin de saison quasi parfaite. 7-0, 6-0 et 5-1 c'est les scores en faveur de Potemkine des trois dernières rondes ! C'est presque inespéré tant la  saison fut difficile. Les titres des précédents comptes-rendus parlent d'eux-même :

Encore une petite chance de maintien

Nouvelle désillusion

Encore un match difficile

Une belle résistance non récompensée

La déroute

Je n'ai pas le temps de vous faire un compte-rendu détaillé des parties de ce week-end, mais je n'ai pas de doute que les héros de cette fin de saison vous raconteront maintes fois leurs exploits. 

Les résultats de la Nationale 3


N3 Encore une petite chance de maintien

Avant les deux rondes du weekend du 11 et 12 mars, nous étions bon dernier de notre groupe de Nationale 3, avec un match nul et 4 défaites. La situation était critique et il fallait impérativement réagir pour espérer jouer de nouveau en N3 la saison prochaine. 

Samedi nous recevions l'équipe de  Neuilly-sur-Seine, qui faute de salle a du renoncer à jouer à domicile. Les événements ont vite mal tourné. Le président-capitaine a vécu une des défaites les plus rapides de sa carrière. Une énorme gaffe et la partie s'est terminée en une quinzaine de coups. Hugo a suivi peu de temps après le mauvais exemple du capitaine. 2 défaites qui ont mis un coup au moral de l'équipe. Moral qui est descendu encore plus bas, lorsque Thomas, après avoir pris l'avantage face à un joueur qui jouait très vite, a à son tour gaffé. "Une de plus" dira-t-il dépité. Heureusement d'autres ont montré une plus grande concentration que nos trois gaffeurs. Bastien, qui jouait sa première partie de N3 avec nous, a assuré le point tranquillement sans se précipiter face à un adversaire manifestement plus faible, mais accrocheur. Bonne partie de Bruno également, qui ce weekend a fait étonnamment de longues parties. Karim n'a pas pu faire grand chose avec les noirs face à un +2200. Boualem a perdu la qualité en milieu de partie, mais a livré une si belle résistance, qu'on a cru à la nulle, voire même à un gain de Boualem en finale. Le dernier à terminer, comme souvent (en l'absence de Guy !) , fut Christian. Son adversaire lui a proposé la nulle après le 39ème coup alors qu'il ne restait à Christian plus qu'une poignée de secondes pour terminer. Cela ne l'a pas déstabilisé, et Christian a converti son pion de plus a l'issue d'une longue finale technique. 5-3 pour Neuilly, presque un soulagement après le départ catastrophique de ce match, mais insuffisant pour nous rassurer sur nos chances de maintien.

Dimanche nous recevions l'équipe de Puteaux, pour le match des lanternes rouges. Pour la première fois de la saison nous partions légèrement favoris sur le papier. Sur l'échiquier ce fut un massacre, 7-0 pour Potemkine, mieux que le Barça face au PSG. Les sympathiques Putéoliens ont pris de plein fouet notre rage pour tous les matchs perdus bêtement cette saison. Boualem a été le premier à marquer un point en repoussant avec sang froid l'attaque un peu trop optimiste de son adversaire. Thomas après la déception de la veille s'est bien rattrapé en remportant une victoire rapide, sa première  de la saison en N3. Il fut suivi par Hugo et le Président, qui avait eux aussi à cœur de rattraper leurs bourdes de la veille, et dont c'est également la première victoire cette saison. Mieux vaut tard que jamais ! Georges a joué une partie bien maîtrisée pour finalement gagner une pièce et le point entier. Bruno, après avoir dominé dans le milieu de jeu, est arrivée en finale avec un pion de plus, mais a du se contenter de la nulle. Karim a joué un sacrifice spéculatif dans l'ouverture qui ne s'est pas passé exactement comme il l'espérait. Il s'est finalement retrouvé avec une pièce de moins, mais avec un pion et certaines compensations positionnelles. Dans la finale son adversaire gaffe et laisse passer un pion à Dame pour donner la victoire à Karim. Enfin il a fallu de nouveau attendre Chrsitian pour aller manger. Dans un style boa constricteur, Christian a patiemment étouffé son adversaire pour conclure le match sur le score de 7-0. Nous n'allons peut-être pas nous maintenir, mais nous aurons au moins signé le meilleur score de match de notre groupe de N3.

Le classement à deux rondes de la fin : N3

Les 3 dernières équipes descendent en Nationale 4. Nos chances de maintien restent faibles, mais il y'a encore de l'espoir. Nous devons gagner nos deux dernières rondes contre Rueil et Clichy et espérer qu'une des équipes à 13 points perdent ses deux derniers matchs. Rendez-vous le 1er et le 2 avril pour la fin du suspens. 


Départementale 2

Récit de Jean-Luc

"Aujourd'hui rencontre entre Levallois et Sèvres pour le compte de la départementale 2

Potemkine a une fois encore fait parler la foudre

victoire par 2 victoires et 2 nulles

au 1° échiquier Christian opte pour une sicilienne . Notre cher Christian va connaître de grosses émotions ,  avec un adversaire entreprenant , qui rate un gain facile en milieu de partie . Christian en profite pour réorganiser sa défense , tant et si bien que c'est son adversaire qui  au final proposera la nulle .

au 2°  Georges gagne tranquillement en finale contre une défense indienne . Son adversaire n'a pas vu la lumière du jour de toute la partie . Le type s'est fait masser 2 heures durant ..... 

au 3° votre serviteur a joué contre un adversaire étrange , qui n'abandonne jamais , à moins que vous le matiez , ce qui fut fait !!

au 4° Hervé dont j'ai déjà dit  qu'il ne savait plus perdre , a sorti une belle partie nulle en commençant par un début à sa façon - une sorte de de Réti avec un zeste d'anglaise - pour finir très à l'aise sur une nulle de combat .

Voilà  , nous devrions ne plus être très loin de la tête de notre pool"

Diagramme proposé par Hervé qui avait les blancs et a accepté la nulle ici. Qu'en pensez-vous ?

Trait aux blancs

DSCN1221


Départementale 2

Le récit du capitaine, Hervé : 

"Un bref résumé de notre rencontre en D2 contre Bagneux2 notre équipe affrontait samedi une équipe un peu inférieur en Elo et termine sur une victoire de 3 à 0. Bruno soignant comme d'habitude son timing d'arrivée avec 1/2 heure de retard confirme rapidement sa maitrise du jeu au premier échiquier :  1/0 Guy après un démarrage difficile, désavantage de 2 pions et un roi très attaqué finit par trouver la parade et égaliser. Jean Luc après une ouverture solide sans avantage avant le 10eme coup, profite d'un cavalier en d7 peu efficace pour envoyer ses tours sur la 7eme rangée. 1/0 Sur le dernier échiquier, je fais face à un joueur style Bruno qui envoie ses pions à l'assaut menaçant la mobilité de mes pièces. j'ai profité d'une mauvaise position de son roi pour échanger des pièces à mon avantage : 0 /1 La saison se terminera bientôt et nous sommes assurés de rester en D2."

Le récit de Jean-Luc :

"Hier , nous avons reçu, dans le cadre de la Départementale II - l'équipe de Bagneux  -  

Le résultat final est sans appel : nous l'avons emporté par le score de 3,5 à 0,5 .
Pour la circonstance , nous avions le plaisir de compter en "guest star", au second échiquier , le redoutable GUY . Et c'est précisément de GUY que viendra la surprise du jour ! il annulera contre un adversaire , certes vaillant , mais dont il n'aurait dû faire qu'une bouchée (différence de élo astronomique) .....Mais Guy se plaindra ( ....à la Fischer ) en cours de partie , des commentaires bruyants des uns et des autres échangés à l'analyse des parties terminées . Sans doute a t'il raison . 
Il en est un qui se situe à 3 années lumière de ce genre de  débats , c'est bien sûr Bruno ! arrivé en retard , attaque martienne dès le début de partie , adversaire qui change de couleur , puis prend la tasse  , et gain !!! c'est comme ça avec Bruno , il suffit de le savoir .
Hervé , comme je le pressentais , "ne sait plus perdre" .....alors il gagne et avec une facilité déconcertante  . Il engrange de précieux points , et c'est tant mieux pour lui .
J'ai gagné également contre un très jeune joueur , qui a eu le bon goût d'abandonner à l'entrée en finale ( 6 pions contre 5 - fou contre cavalier ) et m'a sans doute épargné une bonne vingtaine de coups fastidieux .  "

Nationale 3 nouvelle désillusion

Nous nous déplacions ce dimanche à Maisons-Laffitte pour la ronde 5 de Nationale 3. Après 1 match nul et 3 défaites nous avions à cœur de nous rattraper. Même si sur le papier nous étions légèrement inférieurs à nos adversaires, il était raisonnable d'espérer gagner ce match. Tout a d'ailleurs bien commencé. 35-40 minutes après le début des parties, Bruno fait irruption dans la salle. Il s'installe devant son échiquier, joue 2-3 coups, puis se lève pour regarder les autres parties, se rassoit, commence son sandwich puis accepte de serrer main que lui tend son adversaire en signe d'abandon. Tout ça en une poignée de minutes. Stupeur dans la salle et 1-0 pour Potemkine. Guy, sans être aussi rapide que Bruno, a gagné également assez vite, ce qui n'est pas dans ses habitudes (de terminer rapidement, pas de gagner !). Guy est en forme en ce moment et la barre des 1800 est plus que jamais en vu. A 2-0 nous pouvions être optimiste sur la suite de la rencontre. D'autant que sur les autres échiquiers, ça n'allait pas trop mal. Georges, grâce à sa maîtrise des positions avec pion isolé se retrouve en finale de tours avec un pion de plus. Mais Georges s'emmêle les pinceaux, et répète 3 fois la position sans le faire exprès, nulle. Karim a, un moment, espéré le gain à la première table, avec un avantage matériel de deux pions, mais n'a pas réussi à concrétiser et a obtenu la nulle également. Tous les autres ont perdu. Thomas a vu son attaque se retourner contre lui. Boualem n'a jamais roqué, et ça n'a pas pardonné. Le président a joué une partie médiocre, donné un pion et défendu passivement en finale de tours. Christian a pris un bon avantage après une est-indienne bien-menée avec les blancs, mais a pris trop de temps de réflexion, pour finalement gaffer dans le zeitnot. Nous perdons 4-2 et prenons la dernière place du groupe. Il reste 4 matchs. Même s'il est encore théoriquement possible de se maintenir, la probabilité que ça arrive est maintenant bien faible.

Les résultats détaillés


N3 Encore un match difficile !

Notre équipe de Nationale 3 continue d'affronter des équipes redoutables. Nous jouions ce dimanche contre Carrière-Sur-Seine, qui jusque là avait perdu ses 3 premiers matchs. Et pourtant les  elos affichés sur la feuille de match étaient loin d'être faibles pour une équipe de N3. 2 joueurs à +2200 et 3 autres à +2000 alors que nous pas un joueur au-dessus des 2000, autant dire que nous ne partions pas gagnants. Nous nous sommes cependant battus, jouant comme d'habitude notre chance à fond et le match est resté un moment indécis. Finalement nous perdons 5-2 sans avoir été ridicule. Bravo tout particulièrement à Karim qui réalise la perf du jour (et probablement de l'année !) en jouant et gagnant une partie bien menée au premier échiquier contre un maître fide à 2264. Bravo également à Guy pour avoir marqué le second point de l'équipe dans ce match.

Le détail des résultats ici

Dans ma partie, j'ai longtemps cru réaliser l'exploit. Suite à une imprécision dans l'ouverture de mon adversaire, je prends l'avantage et le conserve un moment en milieu de jeu. Je le laisse finalement revenir dans le jeu et nous nous retrouvons dans une finale aux chances égales des deux-côtés (imperdable d'après Georges !) , jusqu'à que, en zeitnot, je commette la bourde 35.h3?? menant à la position suivante :

Les noirs jouent et gagnent

Diagramme


Départementale 2

Récit par Jean-Luc :

"Rencontre difficile ce samedi avec l'équipe de Issy les Moulineaux 2.Des élos "monstrueux" courant de 1907 à 1760 !!!! pour la départementale c'est un peu salé !

La suite fut par contre , beaucoup moins salée :

Georges voit son attaque contre un 1907, lui revenir plein phares façon boumerang , résultat : O pour Georges

Christian se trompe d'un rien dans une combinaison astronomique contre un gros 1800 , résultat : 0 pour Christian

Hervé a mué , il n'est plus le joueur qui perd souvent et  qui papote au fond de la classe . Aujourd'hui il releva le défi , et face à un adversaires  arborant sur son blason + 400 points ( autour de 1760 ) , Hervé n'a pas faibli . Au terme d'un combat très subtil avec menaces et contre- menaces , Il accepte la proposition de nulle que lui fait son adversaire ( dans une position équilibrée , avec un petit plus pour Hervé ) . Bravo Hervé !! c'est un authentique exploit !  

Quant à petit-Luc il s'est tartinée une finale tours / pions, après une française d'échange soporifique . J'étais sur une seule jambe , jusqu'à ce qu' une minuscule combinaison  rétablisse l'équilibre  face à un 1773 ; nulle pour petit Luc .

2 défaites - 2 nulles  certes c'est pas terrible , mais c'est pas mal quand même ."


Nationale 3 Une belle résistance, non récompensée

Pour la ronde 3 de Nationale 3, nous recevions  la très sympathique équipe d'Enghien-les-Bains, qui nous avait déjà rendu visite lors du premier tour de la Coupe de France. Les deux matchs se sont terminés sur le même score (3-1 pour Enghien) et un apéro offert par nos adversaires. L'excellent "jus de pomme normand " a rendu la défaite moins amère. 

Sur le papier, nous n'avions (presque) aucune chance. Avec de 100 à 300 points elos d'écart en faveur de nos adversaires sur chaque échiquier, on craignait une nouvelle déroute. Le match a cependant bien commencé pour nous. Bruno a donné à l'équipe la folle idée que l'exploit était possible. Une arrivée à la bourre, une attaque sur le roque menée avec une aisance déconcertante, et une partie gagnée bien avant que les autres parties se terminent, le scénario classique du Bruno des grands jours. A 1-0 pour nous tout semblait possible. Le vent a tourné assez rapidement cependant. Boualem, qui semblait assez à l'aise depuis le début de la partie, gaffe et donne une pièce, donnant le point au premier échiquier pour Enghien. Pierre qui s'est vitre retrouvé mal, a fait duré la partie autant qu'il a pu, mais a fini par rendre les armes également. Le score est resté figé à 2-1 un certain temps et la tension était à son comble alors que la bataille faisait rage sur les autres échiquiers. Guy, Karim et le Président avait des positions prometteuses, et Christian et Hugo semblaient être revenus d'une situation compromise. L'exploit était possible, mais n'a pas eu lieu. Karim et le Président ont joué trop solide pour gagner et se sont contentés de la nulle. Guy a gâché une bonne position en gaffant pour finalement perdre la partie. Hugo et Christian annulent également, avec quelques regrets pour Hugo, qui semblait avoir mieux que la nulle à la fin. 

Un match nul et deux défaites, le début de saison en Nationale 3 est difficile. Il reste encore de nombreux matchs et le maintien reste envisageable. Rendez-vous en 2017 pour la suite de l'aventure !

Les résultats

 

 


Nationale 3 la déroute !

Ce dimanche, nous avons joué la seconde ronde de Nationale 3 à l'extérieur contre Bois-Colombes. La lecture de la feuille de match nous a tout de suite mis dans l'ambiance. 6 joueurs à +2000 en face, alors que nous n'avons aucun. Il nous est arrivé de créer l'exploit , mais hier nous n'avons rien pu faire. Le score est éloquent : 6-0 pour nos adversaires !

Table 8 : Avec les noirs face à une ouverture Italienne, Georges semble s'être ennuyé et a obtenu la nulle sans forcer. 

Table 7 : De ce que j'ai vu, Hugo a de nouveau fait face à une Est-Indienne, ouverture contre laquelle il avait brillamment battu son "premier 2000". L'histoire ne s'est cependant pas répétée, et Hugo s'est incliné.

Table 6 : Caro-Kann d'avance avec les noirs pour Guy. Après une belle résistance, Guy s'est retrouvé mal au temps comme souvent et a fini par craquer contre un joueur nettement mieux classé (+200 points d'écart). 

Table 5 : Bruno n'a pas terminé aussi vite que d'habitude. On l'a même vu réfléchir sur des coups plus de quelques secondes, ce qui n'est pas bon signe chez lui. Défaite également.

Table 4 : Thomas est un joueur d'attaque, qu'il ait les blancs ou les noirs. Hier il a lancé un assaut sur le roque blanc, a raté quelques coups gagnants, et est tombé au temps au 23ème coup. 

Table 3 : Christian a été le dernier à terminer, comme souvent. Face à un adversaire qui a patiemment attendu la faute, Christian a fini par déposer les armes à la fin dune longue bataille de plus de 5 heures.

Table 2 : Une longue partie également pour moi. Après de nombreux rebondissements et après avoir résisté au jeu assez agressif de mon adversaire, j'arrive dans une finale avec la paire de fous de mon côté contre tour et pion de plus de l'autre côté. La position est égale, mais je tente de jouer pour le gain en sacrifiant un Fou contre deux pions, obtenant deux pions passés liés. Mon adversaire ne se laisse pas avoir et prend l'avantage. La nulle est finalement conclue dans une position qui après analyse avec l'ordinateur semble perdante pour moi avec un mat en un peu plus de 50 coups... (voir diagramme ci-dessous)

Table 1 : Karim a joué une partie tendue, qui m'est apparu peu claire tout du long. Je n'ai pas très bien vu comment Karim a finalement perdu. 

Au classement nous sommes après deux rondes 8ème/10. Prochain match le 4/12 contre le leader Enghien-les-Bains, une nouvelle rencontre difficile en perspective. 

Trait aux blancs

N3

 


Critérium Fou

Le récit de Jean-Luc :

"En arrivant sur l'île de Puteaux nous étions  plutôt confiants . Les ELOS de nos adversaires étaient on ne peut plus modestes , nous allions les étriller sans coup férir ......

Pierre fut le premier a abandonné , après une partie curieuse , une catalane pour tout vous dire , qu'il n'a pas négociée au mieux , puisqu'il s'est retrouvé avec un fou  encagé par ses propres pions . Pierre a du talent , mais jouer avec une pièce  de moins n'est pas chose facile . 1 - 0 pour Puteaux .

Notre petit nouveau , de son prénom Lévi , a joué crânement une espagnole . Après avoir joué avec beaucoup d'enthousiasme , Lévi se trouve à la croisée des chemins : soit il sacrifie la qualité  ( tour contre cavalier ) et il obtient une attaque gagnante sur le roque adverse , soit il se contente d'améliorer sa position . Pas très sûr de son jugement , Lévi préfère améliorer sa position , plutôt que l'aventure d'une combinaison .....quelques imprécisions ont fait le reste .... 2 - 0 pour Puteaux

Au sortir d'une française,Matthieu nous a gratifié d'une finale tours   / pions dantesque ! il s'est défendu , dans cette finale inférieure ( pion de moins , position passive de son roi ,) avec cette pugnacité dont il a le secret . Hélas cela n'a pas suffit ...3   - 0 pour Puteaux

Votre serviteur a gagné une petite partie amusante avec les blancs , tout s'est joué en finale ( tours/ fous / cavaliers/ pions )3 - 1 pour puteaux
Une déconvenue , la dernière !"

 


Échecs en phase finale des Critériums

En critérium Dame nous recevions à domicile la surprenante équipe de Verrières le Buisson. Sur le papier nous avions de bonnes chances de gain, mais sur l'échiquier nous ne fûmes pas à la hauteur face à des adversaires motivés. Pourtant le premier point a été marqué par le capitaine, Bruno, toujours le premier à terminer. Le seul d'entre nous à avoir joué une partie correcte. Au 2ème échiquier, Christian s'est assez vite retrouvé en mauvaise posture. Une qualité en moins avec les blancs à peine sorti de l'ouverture, j'ai rarement vu Christian si rapidement malmené. Sa défaite a suivi la victoire de Bruno, et nous nous sommes retrouvés à 1-1.

L'espoir d'une victoire de Georges nous a, un moment, remonter le moral. Puis il y'a eu un mat en 1 raté, qui a fait bondir notre capitaine, et dont vous entendrez probablement parler encore dans 10 ans. Nulle de Georges finalement, et les maigres espoirs de l'équipe reposait sur un Président très peu inspiré table 1.

Mon adversaire me surprend avec un coup rare dans l'ouverture. Par volonté de "punir" rapidement ce coup que je juge douteux, je fais n'importe quoi. Je me retrouve avec une "poubelle" en milieu de partie. Je me défend, cependant, et mon adversaire ne parvient pas à profiter de son avantage. Nous atteignons finalement une position totalement égale et à première vue sans réel espoir de progresser. Nous répétons une première fois les coups et il aurait été raisonnable à ce moment là que je prenne la nulle. Mais seule une victoire pouvait nous qualifier, car en cas de match nul la victoire au second échiquier de nos adversaires faisait la différence. C'est donc à cause de Christian et de Georges que je me lance dans un échange de tours qui mène vers une finale de Cavaliers, mauvaise pour moi, mais où je me dis que l'arnaque est possible. Mais mon adversaire joue précis et remporte une victoire méritée. 

Récit du match de Critérium Fous par Jean-Luc :

"chers amis
 
Bien que nous terminions l'épreuve à égalité complète avec nos adversaires ( 1 victoire 1 défaite 2 nulles ) nous ne participerons pas aux demi- finales  !!!
Nous sommes éliminés par un point du règlement qui stipule qu' en cas d'égalité entre 2 équipes ne seront pris en compte que les résultats obtenus au 1°  échiquier !! 
Voilà une brillante saison qui se termine on ne peut plus mal !
Pourtant , le match se déroulant , rien ne laissait deviner un tel épilogue .
Paul au 1° échiquier fait parler la poudre très tôt dans la partie - une italienne . Avec les blancs il force son adversaire à trouver les meilleurs coups jusqu'au milieu de partie , puis la partie avançant , il dispose d'un lourd pion passé soutenu par une tour sur la colonne A . Il n'y a plus qu'à pousser .....Mais son adversaire revient dans la partie suite à quelques imprécisions de notre ami . Le pion est effacé . Mais rien n'est perdu à l'entrée en finale , et Paul tient au moins la nulle dans une finale de tours et pions .....et puis .....et puis .....la faute ! Un coup de tour nonchalant et tout est perdu .
Matthieu devient de plus en plus redoutable le temps passant . Il monte en peu de coups une fort belle attaque sur le roque adverse . Je vois son adversaire changer de couleur , un coup d'œil à l'échiquier et je comprends vite pourquoi . Matthieu n'a qu'un sacrifice de routine à placer et le gain est assuré .   Matthieu réfléchit , réfléchit , réfléchit et .....se replie sagement .....la partie change de profil et notre ami devra se battre longuement avant d'obtenir la nulle .....
Hervé a démontré que la confiance qui l'anime n'était pas vaine . Il a joué une partie claire et bien construite , pour parvenir à une finale subtile , où son roi plus actif a fait la différence . Bravo Hervé et merci d'avoir sauvé l'honneur de Potemkine ! 
Quant à moi , j'ai fait une nulle qui ne mérite pas de commentaire particulier . J'aurai sans doute dû me battre avec plus de véhémence ....."

 Mise à jour du 18/05/2016

Un informateur anonyme nous a transmis la position de Georges. Nous nous excusons auprès de Georges, car il ne s'agissait pas d'un mat en 1, mais d'un subtil mat en 2.

Les blancs jouent et matent en 2

Georges


Finales des Critériums

 

La saison des compétitions par équipe se termine ce wee-end avec la finale des Critériums. Nos deux équipes engagées en Critérium cette saison se sont qualifiées pour la phase finale. 

L'équipe de critérium Dames joue sa demi-finale au club ce samedi, n'hésitez pas à venir nous encourager !

Critérium Fous

Fou

Critérium Dames

Dame

 


Critériums Double qualification en phase finale !

Pour rappel, les critériums sont des compétitions par équipe organisées par la Ligue Ile de France. Les équipes sont regroupées dans différentes coupes en fonction du niveau elo moyen des joueurs de l'équipe en début de la saison. Ainsi il y'a, dans l'ordre, les coupes AS, Roi, Dame, Tour, Fou, Cavalier, Pion.  Il y'a d'abord une phase de poule, puis les meilleures de chaque poule se retrouve en phase finale pour tenter de remporter la coupe de leur catégorie.

Nous avions une équipe en Critérium Fou et une équipe en Critérium Dame cette saison. Les deux équipes se sont qualifiées pour la phase finale !

Lors de la dernière ronde, qui a eu lieu hier, notre équipe Fou devait absolument l'emporter pour accrocher la seconde place qualificative de sa poule. Non seulement les Levalloisiens ont gagné, mais ils l'ont fait avec la manière. Victoire 4 à 0 contre les parisiens du club 608 ! Bravo au capitaine Matthieu et a ses troupes (Paul, Jean-Luc, Hervé) qui ont fait une remarquable fin de saison et ont mérité leur qualification pour la phase finale. 

En critérium Dame la qualification était assurée une ronde avant la fin. La dernière ronde avait tout de même un certain enjeu. Face à nos éternels rivaux, le club de Clichy, nous devions l'emporter pour les doubler sur le fil et prendre la première place de la poule. Ce fut fait grâce aux victoires rapides de Bruno et Georges, tout deux en grande forme hier. Christian a fini le boulot avec une nulle solide au deuxième échiquier. Seul le Président est venu gâcher la fête en jouant comme un pied et en s'inclinant au premier échiquier. 

Rendez-vous le week-end de la Pentecôte (14-16mai) pour la phase finale !

 


Critérium Fou l'équipe de Levallois-Potemkine poursuit sa belle saison

Commentaires de Jean-Luc :
 
"C'est à 3 que nous nous rendons à Ermont (Matthieu / Paul / Jean Luc )
L'ami Hervé ayant d'ores et déjà gagné sa partie par forfait .
Les 3 parties commencent virilement de part et d'autre , chaque camp signifiant clairement à l'autre qu'il n'y aurait aucun quartier .
Paul , au 1° échiquier , se lance à l' attaque et ,avec un enthousiasme de jeune homme , brûle tous les ponts derrière lui pour un gain qu'il veut rapide .
Son adversaire , un solide + 1700 , prend son temps , et avec beaucoup d'aplomb évite les multiples pièges tendus par notre ami .
Au final Le joueur d'Ermont prend le point entier , l'expérience une fois encore a payé .
Matthieu , capitaine calme et silencieux , rentre dans une partie complexe et tendue qui va durer 5 heures !
Après avoir échangé coup pour coup dans un milieu de partie très ouvert , les 2 joueurs vont entrer dans une finale qui fera date .
Matthieu a l'avantage , il joue précis , technique , la victoire est là toute proche , encore un peu de patience et la chose sera entendue . Mais la fatigue commence son obscur travail de sape . Matthieu le sent bien ....en capitaine responsable il prendra la nulle sagement , conscient qu'il était allé au bout de lui-même .
Jean Luc , a son habitude jouera une partie faite de bric et de broc , sacrifiera un cavalier au 17° coup contre 2 pions ,brouillera la position , fera croire à son adversaire qu'il est sous une attaque énorme , et l'autre un rien naîf fera la bourde tant attendue..... et  1 point de plus pour Potemkine .
Match gagné par 2.5 à 1.5"

Maintien en Nationale 3 pour la saison prochaine !

Il y'a trois semaines, nous disions au revoir à la Nationale 3. Sauf un miracle pouvait nous sauver. Il a eu lieu. Après le rebondissement administratif , il y'a eu la victoire de ce samedi 5 à 1 face au club de La Dame Noire. Le maintien était assuré dès le samedi soir. La ronde du dimanche comptait pour du beurre. Raison, peut-être, pour laquelle nos joueurs se sont inclinés 5 à 0 contre la forte équipe de Tour Blanche. Nous terminons finalement 6ème/10, une place conforme à nos objectifs de début de saison, après être tout juste montés de Nationale 4. 

Tous les résultats ici

 

Bravo à tous ceux qui ont participé à l'aventure. Bravo à nos trois meilleurs "buteurs", Thomas, Bruno et Pierre suivis de près par Christian et Georges

Quelques stats sur les 12 héros qui ont joué en Nationale 3 cette saison. 

N3


Good Bye Nationale 3

Double ronde ce week-end en Nationale 3. Deux matchs décisifs pour le maintien. 

Samedi nous nous sommes déplacés dans le sud est de Paris pour jouer contre le Sporting Cheminot Pratique Omnisport (S.C.P.O). Avec nos deux plus forts elos absents, Harris et Boualem, ainsi que l'absence d'un de nos meilleurs "buteurs", Guy, nous ne partions pas favori face à une équipe qui affichait 100 à 200 points elos de plus sur tous les échiquiers. Cependant, Paul nous a montré la voie en marquant un premier point pour l'équipe assez rapidement. Georges a fini rapidement également, mais sur une gaffe. Pierre a fait une belle partie prenant petit à petit un avantage grandissant et valorisant une qualité de plus en finale. Bruno s'est un peu trop vite retrouvé avec des pions en moins et s'est incliné. Thomas a sacrifié un pion pour l'attaque, mais n'a jamais revu le pion en question et a perdu également. Hugo a semblé un moment pouvoir l'emporter, mais a fini par annuler. Le président annule avec sa Caro Kann fétiche. La perf du jour est signée Christian qui l'emporte contre un 2133 après un terrible zeitnot (il ne lui restait plus que 2 minutes au 20ème coup) . Résultat, un match nul 3-3 plutôt satisfaisant étant donné l'écart théorique de niveau. 

Samedi on jouait à domicile face à Bois-Colombes, avec cette fois Harris et Boualem en renfort devant. Le match semblait sur le papier beaucoup plus abordable que la veille. Mais l'équipe de Bois-Colombes qui lutte aussi pour le maintien est venue avec la ferme intention de nous battre. Le match a rapidement tourné à notre désavantage. Bruno et Boualem ont rivalisé de rapidité pour se retrouver dans des positions désespérées. Mené 2-0 nous avons ensuite tout tenté pour recoller au score. Thomas a fait une bonne partie, bien maîtrisée, et c'est lui cette fois qui s'est retrouvé avec un pion de plus et la victoire. Georges jouait face à un jeune probablement sous-classé et n'a pu obtenir que la nulle.  Christian, décidément en grande forme ce week-end, a gagné face à un autre jeune espoir Bois-colombien. Harris n'était pas au meilleur de sa forme et s'est incliné au premier échiquier.  En fin de match il ne restait plus que 2 parties, celle de Hugo et du Président. Refusant la nulle proposée par son adversaire, évitant à plusieurs reprises des variantes de perpétuels dans l'espoir de faire gagner l'équipe, le Président a fini par craqué et perdre la partie. Hugo qu'on a cru gagnant a une fois encore concédé la nulle. Défaite 4-2, qui nous envoie presque à coups sûr en Nationale 4 la saison prochaine. 


Week-end de Nationale 3

2 rencontres de Nationales 3 étaient au programme ce week-end. Nous jouions les deux matchs à domicile, le samedi face à Clichy et le dimanche face à Rueil.

Côté organisation, rien à redire évidemment, vu que tout était organisé de main de maître par le président. Les parties ont commencées à l’heure, le café était chaud, les pendules bien réglées et aucun incident n’est venu perturber le week-end.

Sur la feuille de match, nos adversaires étaient les favoris aussi bien le samedi que le dimanche. Concrètement nous étions inférieurs à l’elo sur 15 échiquiers, et supérieurs de quelques points sur un seul. 

Je ne vais pas tout vous raconter dans le détail. 16 parties, c’est beaucoup et ma mémoire a ses limites. Samedi, contre Clichy et face à nos anciens jeunes élèves (Florian, Joachim) passés à l’ennemi, nous n’avons pas été brillants. Seul Georges a vraiment assuré avec une victoire convaincante face à un joueur classé 150 points au-dessus de lui. Pierre fait même mieux avec une victoire contre un adversaire classé 200 points au-dessus, mais son gain au temps avec du matériel en moins manquait un peu de panache. Bravo quand même à Pierre qui est un spécialiste des retournements de situation et des sauvetages de positions désespérés. Bruno, qui pour une fois n’a pas été le premier à terminer, annule contre un joueur classé une centaine de points au-dessus.

Pour les autres la logique du classement elo a été respectée. Un sentiment de gâchis pour moi, après une belle partie jusqu’aux alentours du quarantième coup, j’obtiens un avantage décisif (promotion rapide puis mat en 14 d’après l’ordi) grâce à la supériorité de mon fou sur le cavalier de mon adversaire en finale. Au moment de conclure, j’ai la bonne idée, mais j’inverse l’ordre des coups et je finis par perdre la partie…  Jean-Luc a joué contre un joueur qui jouait plus vite que son ombre, et même peut-être plus vite que Bruno. Je n’ai donc pas pu voir grand-chose de la partie, qui s’est terminée rapidement par une défaite de Jean-Luc, qui selon ce qu’on m’a rapporté avait pourtant obtenu une bonne position. Christian s’est bien battu contre notre ancien camarade Florian, mais la paire de fous de Florian a fait la différence dans une finale où il fallait jouer précis pour espérer annuler. Je n’ai pas tout compris au début de partie de Boualem, une variante du Gambit Dame accepté où les noirs se sont retrouvés avec des pions triplés, et les blancs avec un pion en e7 ! Cela s’est fini par une finale de Tours où Boualem s’est battu longuement avec un pion de moins avant de se résigner à l’abandon. Plus tôt dans le match, Thomas a également perdu, malgré le début étrange du jeune Joachim (1.d4Cc6 2.e4d5 3.e5h5 ?! si je ne me trompe pas).

Défaite 5-2 contre Clichy.

Le dimanche, pour affronter Rueil, Harris, Guy et Hugo ont pris la place de Georges, Pierre et Jean-Luc. Rueil ne nous a pas sous-estimé et alignait une équipe nettement renforcée par rapport aux rondes précédentes, avec notamment quatre joueurs à plus de 2000. Faut-il croire que nous faisons peur ?

Le match est allé au bout du suspens avec plus de 5H 15 de jeu pour la dernière partie et un score très serré à la fin. Nous avons rapidement pris l’avantage, avec une victoire de Bruno pour commencer. Décidément en grande forme cette saison, le Lucky Luke du club signe une nouvelle fois un gain rapide. Ensuite c’est Thomas qui l’a emporté. Une victoire qui fait doublement plaisir, car enfin notre nouvelle recrue marque un point. Il faut dire que depuis le début de la saison Thomas a systématiquement joué contre des joueurs mieux classés. Une bonne attaque et une belle victoire pour Thomas aujourd'hui. Boualem a subi ce dimanche, et n’a pas résisté à l’attaque sur son roque. 0/2 sur le week-end, on entend déjà Georges le chambrer dans les semaines à venir. Il y’en a un autre qu’on peut chambrer, c’est moi-même, je dois bien l’avouer. Le résultat peut paraître satisfaisant, nulle contre un joueur bien mieux classé, mais j’ai de nouveau gâché une position très prometteuse (néanmoins le gain était moins facile que la veille). Il faudra un jour que j’apprenne à conclure une partie. Guy a mis la pression à son adversaire toute la partie. Au moment où la position semble s’égaliser le joueur de Rueil craque et donne sa Tour. Une victoire qui nous permet de mener 3 à 1 à ce moment du match, avec encore 3 parties en cours.

La dernière heure de jeu est stressante. Nos deux points d’avance semblent bien fragiles au vu des positions sur l’échiquier. Au premier échiquier Harris avait obtenu une bonne position, puis a loupé un truc quelque part et s’est retrouvé à défendre une finale de Dame avec un pion de moins. Une série d’échecs interminables s’est alors enclenchée. En manque de temps l’adversaire d’Harris ne semblait pas trouver la faille. Table 8, Hugo a cru un moment prendre l’avantage en finale grâce au gain d’une pièce obligée de se sacrifier. Cependant les deux pions liés de son adversaire étaient trop forts. Il abandonne et nous menons 3-2. Au quatrième échiquier Christian et son adversaire sont en zeitnot. Le joueur de Rueil croit voir une combinaison qui gagne un pion, mais loupe un coup intermédiaire et Christian se retrouve une pièce de plus ! De son côté Harris continu de lutter pour arracher la nulle dans une position où plus d’un à sa place aurait craqué depuis longtemps. La tension est à son comble. Le gain de pièce de Christian nous fait croire à la victoire. Puis c’est le drame. Harris finit par mettre son roi sur la mauvaise case et se résout à l’abandon.  Christian oublie la pendule et perds au temps… Défaite 4 à 3 sur le fil.

Notre objectif du maintien est toujours réalisable, mais il faudra se battre probablement jusqu’à la fin de la saison.

                                                            Les noirs jouent et gagnent (ma partie du samedi)

N3-r3


D2 - Une rude journée contre Courbevoie 0 à 4

Récit du capitaine, Hervé :

"Nous sommes au complet avec Christian Bruno, Paul et moi pour affronter une bonne équipe
qui aligne ce samedi des joueurs d'un Elo supérieur sauf au deuxième échiquier tenu par Bruno .

Celui-çi , démarre la partie avec "un peu" de retard ... et part à l'abordage , à peine le temps
de voir la partie qu'elle est déjà bouclée -  à notre désavantage , une gaffe précise Bruno !

Christian , grand seigneur avec 3 minutes restantes à la pendule décline une offre de nulle  de
son adversaire d'un Elo supérieur. Le plaisir de jouer précise t' il en s'inclinant.

Paul prend l'avantage avec deux pions d'avance mais une position inférieure qui lui sera fatale
après le jeu de sacrifice de son adversaire.

Sur une Est indienne, mon adversaire après avoir bloqué les ailes et le centre mène une attaque
classique avec accumulation de pièces sur roi.  Ma défense passive n'était pas suffisante, et une
contre attaque sur l'aile dame aurait sans doute changé le cours de la partie.

En résumé pas mal d'enseignement à retenir et une belle revanche à prendre !"


Critérium Fou victoire 2-1 contre Noisy-le Grand

Jean-Luc ayant tout préparé de main de maître, nous sommes prêts à accueillir l’équipe de Noisy-le-Grand ce samedi.

Celle-ci aligne un joueur de 94 ans au premier échiquier. Cet ancien professeur, qui a connu Alekhine (!), dépassait les 2000 ELO, et est encore 1720. Jean-Luc résiste tant bien que mal, cède la qualité et se retrouve dans une finale très délicate… excepté pour lui puisque la nulle est conclue.

Paul n’était pas certain de jouer la veille de la rencontre, il n’aura pourtant pas regretté d’avoir persisté (et l’équipe non plus). Dans une position serrée il active ses tours, liquide la position en empochant un pion décisif au passage et, lui qui dit craindre les finales, s’impose avec autorité, apportant le point décisif.

Hervé, au quatrième échiquier, affronte un adversaire au classement sous-estimé, la partie dure, Hervé s’octroie un petit avantage dans une finale de tours avec un pion proche de la promotion. Il commettra finalement une imprécision et ne pourra hélas plus s’opposer aux deux pions liés des blancs.

Quant à moi, après des réponses passives à la défense agressive de mon opposant, je me reprends après le roque, gagne un cavalier sur clouage puis resterai vigilant jusqu'en finale où mon cavalier s'avérera déterminant.

Une bonne expérience pour ce premier capitanat, et la victoire collective à la clé. Tout de même, ne pas oublier de se munir d'un PV la prochaine fois...


N3 Un beau dimanche

Ce dimanche 6 novembre nous avons joué la deuxième ronde de N3 à l'extérieur face au club de Malakoff.

Rendez-vous à 13h15 devant le club, tout le monde est à l'heure. Nous avons même 3 voitures pour 6 joueurs... Georges laissera pour une fois le volant, et c'est Guy et Paul qui nous conduisent à Malakoff. Route sans problème et nous arrivons avec 10-15 minutes d'avance, ce qui n'est pas dans nos habitudes. Seul Harris, venu par ses propres moyens, aura quelques difficultés à trouver l'entrée camouflée de la salle, mais il sera tout juste à l'heure. Bruno, bien sûr, arrivera à son heure habituelle, c'est-à dire avec 15-20 minutes de retard. Les locaux sont plutôt bien, il y'a du café et les pendules sont bien réglées, tout est en place pour un match sérieux. Sur le papier nous sommes inférieurs sur 7 échiquiers. Seul Harris est un peu mieux classé que son adversaire. 

Au vu de ses récents bons résultats, j'avais choisi de "promouvoir" Bruno à l'échiquier numéro 3. Un bon choix, puisque une nouvelle fois il fut le dernier arrivé, mais le premier à partir avec un point. Une ouverture douteuse, des pions dans les tous les sens et au final un gain auquel personne n'a rien compris, la routine... 

Au premier échiquier Harris assure l'essentiel en faisant nulle avec les noirs face à un solide adversaire dans un Gambit Dame refusé. 

Nulle aussi table 7 avec les noirs pour Pierre qui avait pourtant près de 150 points elos de moins que son adversaire. Une Caro-Kann solide et des échanges de pièces assez rapides, Pierre n'a pas semblé en danger dans cette partie. 

Table 5, Guy jouait avec les noirs face à un joueur classé plus de 1900. Un début Bird, et une attaque des blancs à l'aile Roi thématique dans ce type de début. Guy joue solide comme à son habitude, et son adversaire perd le fil de son attaque. Guy lance la contre-attaque. Non seulement Guy ne fut pas, pour une fois, le dernier à terminer, mais il signe sa première victoire contre un joueur classé au-delà des 1900. Une belle perf qui lui permettra de commencer l'année 2016 à une poignée de points des 1800. Encore un effort et c'est dans la poche !

La partie suivante à se terminer fut la mienne. Avec les blancs, j'ai pris peu à peu un avantage d'espace appréciable. Puis vient le moment de combiner, calculer, pour convertir l'avantage. Moment de la partie que je redoute, car c'est en général le moment où je perds le fil et que mon attaque se retourne contre moi. Heureusement, mon adversaire, en plus d'être sous pression positionnellement, s'est retrouvé en zeitnot. Malgré quelques imprécisions tactiques de ma part, je finis par gagner et mets ainsi fin à une terrible série qui durait depuis cet été. Sur mes 9 précédentes parties officielles avec les blancs, je n'en avais gagné aucune...

3-0 pour nous à ce moment là du match, contre toute attente nous sommes sur le point de gagner. Reste cependant 3 parties. Paul est en finale de fous de couleurs opposées avec un pion de plus. Cela semble s'annuler les doigts dans le nez. J'en rigole avec Georges : "Si Paul perd celle-là, il nous doit à tous un resto!", lui dis-je. Cependant il y'a encore quelques petits pièges et Paul n'a pas l'air très à l'aise. Table 6, Georges a une qualité de moins et table 4, Christian est dans une finale de Tours, où on se dit que l'avantage peut basculer d'un camp à l'autre à tout moment. Le suspens dure, mais finalement c'est le soulagement, Paul et Christian signe la nulle et nous pouvons nous féliciter de notre victoire. Georges est le dernier à terminer. Une position prometteuse et un pion de pion plus pour Georges en milieu de partie, puis le drame, malheureusement trop fréquent avec Georges, de la fourchette. Georges se bat tout de même avec une qualité de moins en finale. Il réussit à échanger presque tous les pions, et on croit un moment qu'il va sauver la partie. Mais le dernier pion de son adversaire et la qualité de plus font la différence. 

Victoire 3 à 1. Après le match nul de la ronde 1, le petit promu Levallois-Potemkine se place fièrement dans le peloton de tête. 

N3

 


Matchs du week-end

Récit du match de "départementales 2" par le capitaine, Hervé :

"Défaite 3-0 en D2 contre ISSY - Nulle de "Christian" contre un 1875 Elo 

L'équipe composée de Christian, Georges, Jean-Luc et de moi-même a perdu avec quelques regrets samedi après-midi contre une bonne équipe d'ISSY 2

Un 1730 au dernier échiquier et un handicap d'environ 100 points Elo pour Jean Luc et Georges.
Jean Luc  arrive juste à temps (car ll était le seul de notre groupe à avoir  les clés du club - merci à Claude de nous avoir ouvert), il entame sa
partie dans le même rythme que sa course pour être à l'heure, l'ouverture Petrov mal maîtrisée par son adversaire lui permet de gagner en
cinq coups un pion. Dés lors un un sentiment de sécurité l'envahit , trop bien dans la partie, jean Luc relâche sa vigilance et ne voit pas une tactique gagnante
de son adversaire.  J'ai ce même sentiment de frustration dans ma partie où dans une finale avec une qualité d'avance je domine (Fritz + 2,5) et indécis dans ma
tactique, je laisse mon adversaire m'asséner un coup que je n'avais pas vu venir.   

Christian joue une partie très solide contre un adversaire du même niveau que lui. La nulle fut décidée après 4 heures d'affrontement.

Georges a perdu un pion , puis deux sans que je ne sache comment, il résiste très longuement avec un cavalier sur l'échiquier et propose généreusement  la nulle à son
adversaire...!  proposition déclinée qui logiquement se termine par la perte du point. "

Critérium Dame

Dimanche nous avons joué contre le club 608 en critérium Dame. Avec la Cop 21, nous craignons un trajet compliqué, mais Georges nous a conduit d'une main de maître dans les rues de Paris et le trajet à l'aller comme au retour s'est déroulé sans encombre. 

Sur place on a retrouvé l'ambiance collé-serré des "tournoi du 608" pour ceux qui connaissent. Il fallait pas être trop gros pour circuler entre les tables. Sur l'échiquier ce ne fut guère brillant, même si nous gagnons le match 1 à 0. Bruno marque le point de la victoire, en jouant "à la Touati". Georges est un peu surpris par la les connaissances pointus de son adversaire non classé (??) dans la slave Botvinick. Après un début difficile, il tient bon et prend la nulle. De mon côté j'obtiens une belle attaque sur le roi, prend un avantage décisif, puis je gâche tout par flemme de calculer. Dans la finale je m'en sors de justesse avec un échecs perpétuel. Christian est le dernier à terminer (comme d'hab quand Guy n'est pas là). Une partie solide de Christian, qui avait quelques regrets cependant d'avoir lui aussi laissé échapper le gain. 


N3 ronde annulée du 15/11/15 reportée au 09/01/2015

Nous jouerons finalement notre match de N3 contre Clichy le samedi 9/01/2015. A noter que nous avons aussi un match de N3 le 10/01/2015 contre Rueil, un week-end chargé en perspectives. Bloquez vos agendas ! 


13 novembre 2015...

J'espère que tous nos adhérents ainsi que leurs familles vont bien. Suite aux événements de cette nuit, le match de N3 de ce dimanche est annulé. Il est possible aussi que le club ne soit pas ouvert lundi, la maison des associations risquant d'être fermée.

Message ffe

Site de la FFE

Bandeau


Le dimanche rocambolesque du président

8H : Le réveil sonne, c’est parti pour une journée 100% échecs avec le forum des associations et notre premier match de N3.

8H37 : Mon café est encore chaud au moment où la mauvaise nouvelle de la journée tombe. Notre trésorier m’informe par sms qu’il a pris un coup froid en participant à la « Nuit Blanche » et qu’il n’est pas en état de jouer. Hugo, tu n’as plus l’âge de sortir jusqu’au bout de la nuit, il va falloir l’admettre ! Tu es désormais privé de sorti les veilles de match. J’envoie des sms en catastrophe au peu de joueurs potentiellement disponibles pour se décider à la dernière minute à traverser la région pour une partie d’échecs. Mais le dimanche ça dort.

9h30 : Il est temps de partir pour le forum des associations en faisant un petit crochet par le club pour aller chercher quelques pendules, que j’avais oubliée d’apporter la veille en installant notre stand.

10H : Me voilà au poste. Ce n’est pas la grande foule, les Levalloisiens sont dans leur lit, au marché ou à la messe. Heureusement Jean-Luc et Claude me rejoignent. Je les fais plancher sur une combinaison du grand Bobby Fischer et je colle un 3 ou 4-0 à Jean-Luc en Blitz, histoire de passer le temps. Finalement « la foule » finit par arriver. On a même  le droit à une brève visite de Guy.

11H30/12H : Mon téléphone vibre dans ma poche alors que je réponds aux questions des badauds qui s’arrêtent devant notre stand. Guy tente de me joindre désespérément. A peine reparti du forum, il a croisé notre camarade Pierre. Pierre, à qui j’ai envoyé un sms le matin même resté sans réponse. Guy me dit qu’il « y’a moyen » que Pierre joue, mais il faut que je l’appelle pour le motiver. Je m’exécute, mais Pierre ne semble pas très motivé. Il en profite d’ailleurs pour dénoncer un petit camarade. Il aurait vu Boualem au marché ce matin. Boualem, qui avait repoussé la convocation en N3 sous prétexte qu’il revenait d’Alger ce jour-là ??! (Une enquête est ouverte.) Finalement Pierre me dit que peut-être il va venir, mais que s’il n’est pas là à l’heure du rendez-vous c’est qu’il ne vient pas…

12H30 : Je quitte le forum. Je m’arrête en chemin au Franprix pour acheter un sandwich triangle et un paquet de gâteaux à manger sur la route.

12H 52 : Me voilà au rendez-vous devant le club.  Christian est là, toujours impeccablement à l’heure. Il est en compagnie de Thomas, un nouveau venu au club, anciennement bordelais, qui ne devenait pas s’imaginer dans quoi il allait tomber en signant chez nous. Guy et Georges arrive en même temps. Il est temps de partir. Sans nouvelle de Pierre, nous partons donc à 5, Harris et Bruno devant nous rejoindre directement sur place. Je monte avec Georges dans son pot de yaourt et alors qu’on allait partir, Guy nous fait remarquer qu’il a la place d’embarquer tout le monde dans son carrosse. C’est finalement tous serrés  dans la voiture de Guy que nous partons pour Savigny-le-Temple. Première fois que je vois Georges en passager depuis près de 20 ans que je le connais.

Le trajet se passe sans encombre. Nos discussions échiquéennes et géopolitiques ont permis à cette heure de route de passer rapidement.

13H50/14H : Arrivé sur place on fait le tour du pâté de maison avant de comprendre où se trouve l’entrée de la salle de jeu, bien camouflée. Nous sommes bien accueillis, la salle et spacieuse, je me dis que les péripéties sont derrière nous et qu’on va pouvoir enfin jouer aux échecs.

14H15 : Le match commence à l’heure. Tout le monde est là ou presque… Outre l’échiquier numéro 8 qui est vide puisque nous avons un forfait, il nous manque notre numéro 6. Les habitués ont déjà compris de qui il s’agit, Bruno est encore en retard. Sur le papier nos adversaires ont l’avantage sur les 5 premiers échiquiers, et nous avons l’avantage sur le 6 et le 7.

L’affaire des pendules

Tous ceux qui ont essayés le savent. Régler les pendules aux échecs est devenu un art subtil. Un art visiblement non maîtrisé par l’arbitre-joueur de la rencontre. Un premier incident vient de la partie de Christian, la pendule présentant un dysfonctionnement dès les premiers coups. Plusieurs parties seront ainsi touchées par le syndrome des « pendules folles ». La mienne par exemple a ajouté 13 minutes au passage du quarantième coup ?! Devant le désarroi de l’arbitre, j’ai fini par régler moi-même ma pendule, on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même.

L’arrivée de Bruno

Bruno sait ménager le suspense. On le sait au fond de nous qu’il va arriver. Toujours en retard, mais jamais assez pour être forfait. Il finira par arriver avec une bonne quarantaine de minutes de retard, mais avec une circonstance atténuante. En arrivant il a tout simplement trouvé porte close !! Incapable de rentrer dans la salle de jeu, située deux étages au-dessus de la porte fermée, il aurait poireauté une demi-heure avant qu’on ne lui ouvre. Pas d’inquiétude cependant, plus Bruno est en retard à la pendule, mieux il joue.

Premiers résultats

Georges est le premier à terminer. Son adversaire à oublier de « roquer », il n’en faut pas plus pour que notre Vice-président signe une victoire facile. La deuxième victoire vient peu de temps après du côté de Bruno !  (Là encore les habitués ne seront pas surpris. Les autres, ne cherchez pas à comprendre …). Christian, face à un adversaire qui avait la manie un peu pénible de jouer avec ses pièces dans ses mains, s’incline en mettant une pièce en prise. Thomas, qui jouait une première partie depuis 3 ans, choisit un mauvais plan et perd aussi. En comptant le forfait nous sommes donc menés 3-2 et il reste 3 parties : Guy, Harris et moi-même.

L’affaire de la notation des coups

Alors que je me prends la tête à deux main pour chercher les meilleurs coups dans une finale de Tours, où je m'efforce de trouver le chemin vers la nulle, Harris arrête la pendule pour réclamer que son adversaire note ses coups. En effet, en zeitnot, le Grand Maître qui fait face à Harris ne note plus ses coups depuis un moment. Or la règle est simple, avec l’incrément il faut noter jusqu’au bout. Le ton monte. L’adversaire d’Harris n’apprécie pas du tout cette demande et le fait savoir bruyamment sans se préoccuper des deux autres parties encore en cours. Je ne saurai vous faire un récit précis des évènements qui ont suivis, je me bouchais les oreilles pour tenter de ne pas perdre le fil de ma finale. Pour faire court, face au refus du Grand Maitre de suivre la décision de l’arbitre de son propre club, l’affaire s’est terminée par une victoire de Harris.

Les deux dernières parties se sont finalement terminées par la nulle. Guy a fait une partie comme il sait les faire. Une solide Française, une partie fermée que Jean-Luc aurait jugé ennuyante à mourir et finalement la résignation de l’adversaire, incapable de franchir la muraille. De mon côté la journée se finit bien avec une nulle contre un MF à 2232. « J’ai pas joué depuis quinze ans » me dira-t-il gentiment à la fin, afin sûrement de doucher mon enthousiasme. Vérification sur le site de la FIDE, il jouait encore en 2008, 15 ans est un poil exagéré…

Score final 3-3.

19H : On quitte Savigny, laissant l’adversaire d’Harris faire pression sur le malheureux arbitre de Savigny pour qu’une réclamation soit déposée.

Le trajet du retour fut un peu long, 1H30 de route, mais il y’avait des choses à raconter et Christian à chambrer, on a donc presque pas vu le temps passer. Traditionnel couscous avec Georges et Guy pour terminer.

A bientôt pour de nouvelles aventures. 


Le 24/09/2015 à 10:17

Auteur : Admin

Ecrire/lire Commentaires(0)

Compétitions adultes par équipe

Compétitions par équipes agenda

Les compétitions par équipes commencent bientôt. 1er match le dimanche 4 octobre en Nationale 3. 

Vous trouverez le calendrier des matchs à la page Agenda.

Pour l'instant seuls les calendriers de N3 et D2 sont disponibles. La suite arrivera d'ici fin octobre. 


Notre groupe de N3 pour la saison 2014-2015

Voici la composition de notre groupe de N3 pour la saison prochaine :

Savigny le Temple (descend de N2)

Tour Blanche 2

Créteil

SCPO Paris 

Clichy 4

Bois Colombes 4

La Dame Noire de Montigny

Rueil Malmaison 3 (promu)

Levallois-Potemkine (promu)

Malakoff et Mat 2 (promu)

10 équipes, donc 9 rondes, avec 2 week-ends de deux rondes à prévoir. Côté déplacement, on restera en Île de France, et mis à part à Savigny le Temple, nous n'aurons pas à aller bien loin. 

Pour avoir une idée du niveau qui nous attend, vous pouvez consulter ici les résultats du même groupe pour la saison 2014-2015 ( Sélectionner "Interclubs adultes" "Nationale 3" "Groupe 11").


N3 nous sommes de retour !

La première place était déjà quasiment acquise avant la dernière ronde, nous avons cependant pris au sérieux notre dernier match, que nous avons gagné 6 à 0 contre Sèvres Ville d'Avray. Le club retrouvera donc la Nationale 3 la saison prochaine, après deux ans d’absence. Bravo à tous les joueurs ayant participé à cet excellent résultat. 

Classement N4


2-2 contre Issy en D3

Compte rendu de Hervé :

compte-rendu succinct de notre tournoi contre Issy Samedi en D3. L'équipe était composée, dans l'ordre des échiquiers, de Guy, Paul, moi même et Matthieu.

Nos adversaires affichaient des classements Elo tous 1700 + soit largement supérieurs aux nôtres sur les échiquiers 2,3 et 4. 

Matthieu jouait avec les blancs  avec  300 Elo de moins,  la partie s'est orientée vers un française qui a rapidement permis à son adversaire de gagner un
pion central. Après une très bonne résistance, la finale tour contre fou donnait peu de chance à Matthieu contre ce joueur expérimenté.

J'ai joué avec les noirs une sicilienne Najdorf assez classique et sur les 13 premiers coups , Fritz me donnait un relatif avantage (-037), mon adversaire 1721 Elo 
arrivé 15 minutes en retard, jouait avec une grande décontraction en regardant les autres parties, ce qui m'a quelque peu énervé et déclenché une attaque 
de ma part peu réfléchie en avançant trop vite le pion d5 protégé 3 fois. La sanction fut immédiate puis un véritable Bérézina ,  perte d'une pièce et une qualité 
(Fritz +4), j'ai joué mécaniquement jusqu'à la fin . Cerise sur le cadeau mon adversaire a commis une faute que j'ai vue mais pas calculée ce qui m'aurait permis de 
revenir dans la partie  en gagnant sec un fou. La morale une partie n'est jamais complètement perdue ou gagnée jusqu'à la fin...

Paul jouait avec les blancs avec 200 Elo de moins, ouverture E4 - C5 suivi d'une sicilienne avec c3.  Paul connaissait visiblement bien son sujet, en tout cas mieux 
que son adversaire car il a pris un avantage positionnel et n'a jamais fléchi dans son attaque. la partie n'est pas allez jusqu'à  une finale gagnante car le mat
était proche;  l'adversaire a rendu les armes. Bravo à Paul ! une très belle performance. 

Guy enfin, jouait au premier échiquier avec les noirs contre un adversaire de force égale. Sur une ouverture d4- CF6 ; Ff5 -d5 (ouverture pion dame?) 
la position restait ouverte de part et d'autres. j'ai suivi la partie vers la fin,  Guy avait un avantage numérique contre de sérieuses possibilités de nulle  de son adversaire. 
Le match était tendu ! La pendule de Guy affichait quelques secondes restantes et  il jouait (Fisher) sans la regarder dans le dernières secondes - mauvais pour mon coeur ! 
Cela a duré longtemps avant un échange de dames et sacrifice de tour contre pion avancé pour laisser Guy avec un fou noir et un pion en G7  contre 3 pions liés côté roi pour son adversaire. je n'ai pas assisté à la fin de la bataille mais Guy l'emporte finalement après 5 heure de lutte.  Cela doit être compliqué de gagner avec un fou et un pion faisant face à trois pions liés  ...?  Bravo Guy une vraie démonstration de sang froid .

Au final avec un score 2 contre 2 , notre équipe après la troisième ronde reste en tête de son groupe 


Critérium Dame Potemkine-Cergy Pontoise

Jean-Luc :

Aujourd'hui nous avons rencontré dans le cadre du Critérium Dame C  la forte équipe de  Cergy à laquelle nous rendions  plusieurs centaines de points élo .....

Potemkine une fois encore a tenu et a fait match nul  2 victoires - 2 défaites
les victoires sont à mettre sur le compte de Christian qui affrontait un + 2OOO  et de moi même , mais mon client n'était que 1700 (il m'a fallu tout de même 82 coups avec les noirs pour lui faire rendre gorge ).
Bruno et Georges ont perdu mais ce n'est qu'un petit accroc dans la  tapisserie pour ces deux battants . .
je suis désolé de ne pouvoir parler plus en détail des parties jouées mais j'étais très accaparé par la mienne
les intéressés se tiennent à votre disposition pour des commentaires plus précis .

Les (bonnes) nouvelles du week-end

Pierre a remporté un tournoi rapide au Canal Saint Martin. Bravo à lui.

Le classement

En Départementale 3 nous gagnons 2 à 1. Récit de Jean-Luc ci-dessous. En départementale 1, malgré un forfait de notre côté et une gaffe de Georges nous tenons la nulle contre Issy les Moulineaux grâce aux victoires de Christian et moi-même. 

Le match de D3 par Jean-Luc :
Ce jour nous affrontions l'équipe de Bagneux dans ce premier tour de D3
Potemkine n'a pas tremblé et a remporté le match 2.5 à 1.5  
Notre capitaine exemplaire , s'est battu comme jamais face à adversaire particulièrement retors ( et disons le de mauvaise foi - cf.probléme de pendules  ) 
Mais rien ne pouvait arrêter Hervé aujourd'hui . Il infligea un mat lumineux à son vis à vis complétement groggy !
Matthieu a gagné lui aussi , une partie qu'il a maîtrisée de bout en bout . Cette belle victoire relance Matthieu qui mérite un bien meilleur classement ( 1300 ...) 
Pierre s'est fait surprendre "à froid" et a d'abord perdu la qualité et puis le fil de la partie . Une défaite qui ne doit pas faire oublier sa récente victoire dans un  rapide parisien . 
Votre serviteur a pris une nulle paresseuse avec les noirs , dans une française bétonnée façon blockhaus . 
rendez vous le 22 novembre prochain pour le second tour 

Nationale 4 saison 2014-2015

Un petit intermède entre deux reportages d'Hugo sur le championnat de France pour vous présenter le groupe dans lequel évoluera notre équipe de N4 la saison prochaine. 

Nous serons 4 clubs des Hauts-de-Seine, accompagnés de 3 clubs des Yvelines et d'un club parisien. 

Nous nous en sortons bien pour les déplacements avec 2 déplacements dans le 92 et 1 dans le 78. 

1ère ronde à domicile le 12 octobre contre Issy-les-Moulineaux. Le calendrier complet ici. Réservez vos dimanches !

N4

 


Bilan des compétitions par équipe (saison 2013/2014)

5 équipes engagées. 28 joueurs (jeunes et adultes) ont participé aux compétitions par équipe cette saison. 138 parties ont été jouées : 66 victoires pour nos joueurs, 21 nulles et 51 défaites. Une bonne saison dans l'ensemble avec 3 équipe qui termine 2ème de leurs championnats.

En Nationale 4 nous terminons 2ème/7 avec 5 matchs gagnés et 1 perdu.

En Départementale 2  nous terminons 2ème/4 avec 4 matchs gagnés,1match nul et 1 perdu.

En Critérium Tour nous terminons 2ème/8 avec 5 matchs gagnés et 2 perdus. 

En Coupe de France nous sommes éliminés au premier tour. 

En Nationale 5 nous terminons 7ème/8 avec 1 match gagné, 1 match nul et 5 perdus.

 

Quelques stats individuelles ci-dessous. Bravo tout particulièmement à Georges, Christian et Jean-Luc, qui ont été de loin les 3 meilleurs joueurs cette année en équipe. 

Nombre de parties jouées

Nombre de parties jouées

Nombre de points marqués

Nombre de points

Score en pourcentage (minimum de 5 parties jouées)

Pourcentage

 


Récit du dernier match en Départementale

Il y’a deux semaines, Captain Hervé m’a confié une mission : prendre le capitanat de notre équipe de D2 pour le dernier match de la saison. Avant de partir en vacances dans les îles, Hervé a convoqué une équipe de quatre joueurs, je n’avais donc plus grand-chose à faire, du moins c’est ce que je pensais.

La veille du match, après avoir fixé l’heure du rendez-vous avec Georges, j’appelle Christian et Guy pour les prévenir. « Ah bon je joue demain ?! » me dit Christian, « Je pensais qu’on jouait dimanche » déclare Guy sans rire…

Finalement tout le monde est là le lendemain à l’heure prévue. Nous montons à 4 dans le bolide de Georges, qui incité par Guy ne se prive pas de nous raconter ses exploits dans le ch’Nord. Tout à ses explications sur le pourquoi il aurait dû gagner le tournoi, Georges « promène la voiture » comme dira Guy. Comprenez par-là que nous n’avons pas pris le chemin le plus direct. Mais toutes les variantes sont bonnes tant qu’elles mènent au mat, et nous arrivons à bon port à Issy-les-Moulineaux.

A l’entrée du bâtiment où doit se trouver la salle de jeu, Georges nous quitte : « J’vais prendre de l’argent ». Quel besoin pouvait avoir Georges de tirer des billets avant une partie d’échecs ? Avait-il l’intention de corrompre son adversaire ? Nous ne le saurons jamais. Arrivée devant ce que nous pensons être notre salle de jeu, on nous explique que le match se joue dans un autre bâtiment un peu plus loin.  Un Isséen  propose de nous guider jusque-là. Sur le chemin j’appelle Georges  3 fois, mais il ne répond pas, je fini par lui laisser un message avec la nouvelle adresse.

Dans la salle de jeu (la bonne cette fois) nous sommes accueillis par le légendaire président du club d’Issy, André M. Il semble un peu perdu avec trois rencontres à organiser dans la même salle. Il m’explique avoir envoyé un mail dans la semaine à Hervé pour l’avertir du changement de salle. Il ne pouvait pas savoir qu’à ce moment-là notre capitaine était occupé à boire des « Pina Colada » dans un transat et que lire ses mails n’étaient surement pas une priorité.

Le match commence finalement sans Georges. Il s’agit d’un match retour, puisque nous avions déjà joué contre eux à domicile (avec une victoire 2 à 1). Je me retrouve d’ailleurs face au même adversaire qu’à l’aller. Au classement Issy est devant au départage, nous devons donc gagner pour finir premier.

Après 1.e4c6 2.f4d5 mon adversaire me joue d3 ?! Avec la possibilité pour moi d’échanger immédiatement les dames et de rentrer dans une finale totalement égale. Mais je ne suis pas venu pour faire nulle, et je joue Cf6 et la partie continue. Georges finit par arriver l’air de rien et s’installe sans un mot devant son adversaire. Il dégaine rapidement ses coups et semble prendre l’avantage. Porté par ses récentes performances, Georges est en confiance, on le sent imbattable. Mais coup de théâtre je le vois tendre sa main vers son adversaire, et déclarer mi hilare mi agacé « j’vois pas les fourchettes ». Nous voilà mené 1-0.

Hervé débarque alors. Arrivé le matin-même du bout du monde, Hervé est en plein décalage horaire, mais en bon capitaine il a tenu à venir supporter l’équipe. « Georges a déjà fini ? » me demande-t-il. Je lui explique dépité la situation. Le match est mal parti, d’autant que Guy semble en difficulté. Face à un système de Londres Guy  ne sait pas trop comment réagir et finit par choisir d’abandonner un pion pour échanger des pièces et relâcher la pression. Mais un pion est un pion, et quand on fait face en plus à deux pions passés l’espoir est mince. De mon côté la position se ferme de plus en plus et la nulle devient le résultat le plus probable. Seul Christian est à la hauteur, prenant petit à petit l’ascendant sur son adversaire. Je finis par me résoudre à la nulle, laissant à mes camarades la lourde tâche de sauver le match. Guy est en zeitnot et Georges vient me voir pour m’annoncer que Guy peut gagner un pion. Malheureusement Guy ne le voit pas, et le 40 ème coup dépassé, on se dit que l’occasion ne se représentera pas. A côté de lui Christian finit proprement le travail, après avoir construit un réseau de mat qui oblige son adversaire à abandonner une pièce et la partie. Tout repose alors sur Guy. Son adversaire réfléchi, 5, 10, 20 min, mais ne trouve pas de solution face à la défense opiniâtre de Guy. La nulle est finalement signée et le match se termine sur le score de 1-1. Nous terminons ainsi à la seconde place du groupe, battu au départage par nos adversaires du jour. 


N4 une victoire pour clôturer la saison

Dimanche nous sommes allés à Ermont pour notre dernière rencontre de N4. Un match à 6 contre 6 puisqu'il y'avait deux forfaits dans l'équipe adverse. Nous jouions sans certains de cadors (Boualem, Florent, Georges, Bruno, Jean-Luc étant absents), ce qui fait que les elos étaient relativement équilibrés bien qu'Ermont soit l'équipe classée dernière de notre groupe. 

Dans l'ensemble ce fut une belle prestation de nos joueurs, si on met de côté le président-capitaine en petite forme. 

Pierre a très peu joué en équipe cette saison, cela ne l'a pas empêché d'être redoutablement efficace ce dimanche. Au 4ème échiquier, il n'a fait qu'une bouchée de son adversaire, gagnant une pièce rapidement. La plupart des parties abordaient à peine le milieu de jeu que Pierre repartait chez lui avec la victoire en poche. 

Paul au 6ème échiquier a été égal à lui-même. Comme souvent il a obtenu une belle position. L'attaque sur le roi adverse semblait très forte et la victoire à portée de main. Malheureusement comme souvent aussi Paul a fini par craquer et a commis une gaffe. Une défaite, mais une belle partie de Paul, qui manque décidément de réussite en compétition. 

Ce fut à mon tour ensuite de m'incliner. Mon adversaire a pourtant joué un début particulièrement douteux et je me suis retrouvé avec un avantage positionnel important. Par la suite cependant mon adversaire s'est mis à jouer vite et bien tandis que je peinais à trouver le bon plan pour convertir mon avantage. La position s'est égalisée, et me rendant compte que j'avais laissé passer ma chance j'ai voulu forcer les choses, ne faisant que précipiter ma défaite. 

Nous étions alors menés 2 à 1, mais les positions sur les autres échiquiers étaient plutôt encourageantes. 

Christian table 5, avait une pièce contre deux pions. L'avantage semblait clair, même s'il a fallu quelques manœuvres afin d'éviter que les pions adverses ne deviennent trop menaçants. Une partie solide de Christian, qui aura été cette saison l'un de nos meilleurs "buteurs" en compétition par équipes. 

Table 3, Guy a encore joué une partie à rallonge. Ayant pris l'avantage d'une qualité dans le milieu de jeu, Guy a ensuite eu quelques difficultés pour conclure la partie face à un adversaire coriace. Il a fallu manœuvrer pour transformer deux pions passés doublés en dame. Finalement Guy remporte une nouvelle victoire cette saison, en déjouant habilement les tentatives désespérées de pat de son adversaire. 

L'exploit du jour a eu lieu table 2, seul table où la différence élo était conséquente. Hugo jouait en effet contre un 1920, lui-même étant classé 1737. Une belle partie d'Hugo qui aura duré près de 5H30 ! Dans le milieu de jeu Hugo s'est retrouvé avec un pion de plus, mais avec une structure de type "Gambit Benko" où les noirs compensent le pion de moi par une forte pression sur les pions blancs de l'aile dame. En transitant en finale de Tours, Hugo commet une bourde et perd un pion. La situation devient délicate alors, malgré la présence d'un pion passé pour Hugo sur la colonne a. On va en arriver alors à une position où Hugo possède deux pions passés, un sur chaque aile, et son adversaire deux pions passés liés centraux avec une tour de chaque côté. L'évaluation de la position est difficile et le suspense est à son comble pour les spectateurs. Finalement il semble que l'adversaire d'Hugo est laissé passer l'occasion d'obtenir une finale Tour contre ses deux pions passés, qui semblait prometteuse pour lui. Hugo finit par damer le premier et remporte sa première victoire contre un 1900 en partie longue officielle!

 

 


N4 la déroute !

Quelques mots sur notre match de N4 d’hier, qui était le choc de l’année puisque nous étions opposés au leader Rybeja. Une victoire nous aurait donné la première place  et ouvert les portes de la N3. Ce fut Waterloo…

Inférieurs au elo sur tous les échiquiers nous n’étions pas favoris, la défaite n’est donc pas surprenante, mais le score aurait pu être moins sévère. Ce n’était pas notre jour. Le premier à rendre les armes fut Christian, qui est tombé dans un grand classique des pièges d’ouverture, piège dont avait été victime Guy la saison dernière en N3. Un cours collectif sur le gambit dame s’impose. Je n’ai pas très bien suivi la partie de Boualem au premier échiquier, mais il semble que pour une fois il soit tombé sur plus fort que lui. Pierre nous a joué sa Caro-Kann fétiche et semblait bien parti, mais sa position s’est finalement effondrée. Pour une fois Bruno n’a pas été le premier à terminer, ce qui ne l’a pas empêcher de s’incliner lui aussi. Il a fallu un président des grands jours pour mettre fin à l’hémorragie. Après une partie tendue je remporte mon duel face au président adverse, et nous apporte ainsi la consolation d’avoir gagné le « combat des chefs ». Florent a encore eu des problèmes à la pendule, et cela ne lui réussit pas toujours, il s’incline également. Georges et Hugo vont limiter la casse en sauvant des finales inférieures grâce à leur excellente technique avec deux nulles pour finir. 


Critérium

Jean-Luc nous raconte la victoire 4-0 de notre équipe de Critérium Tour face à Bois-Colombes :

"Au 1° échiquier Hugo a gagné sa partie très tôt , 2 pions de plus au sortir de l'ouverture c'est plus qu'il n'en faut pour notre ami pour remporter la décision
Au second Georges gagne une partie technique et ne laisse aucune chance à son adversaire en finale
Au troisième j'ai fort à faire avec une jeune femme tenace et créative . Une finale heurtée avec 3 pions de chaque côté et un tour contre 2 cavaliers ( pour votre serviteur ) se terminera à mon avantage
Au quatrième Christian est opposé à un tout jeune garçon qui ne s'en laisse pas compter . là encore , c'est au bout d'une finale haletante que notre ami marquera le point"

 


Critérium

Le résumé par Jean-Luc du match de critérium de ce dimanche.

"Ce dimanche 3° ronde du critérium tour
Potemkine affronte Sévres et s'en tire plutôt bien puisque nous gagnons 3,5 à 0,5 ( la précision est pour Hugo )
Cette fois pas d'équipée sauvage avec Georges aux manettes car nous jouons à domicile ( ouf ....)
Georges gagne une belle partie très tactique sur une grunfeld avec un très efficace sacrifice de qualité pour conclure
Christian gagne encore , avec beaucoup de patience et de technique contre un adversaire très tenace
Pierre derrière sa Caro Kan manoeuvre avec finesse et  signe une bonne partie nulle
Je gagne sur une bourde de mon sympathique adversaire vietnamien    
 au final une ronde tranquille où Potemkine consolide sa position dans cette poule"

 


Visite à Juvisy

Récit de Jean-Luc sur le match de critérium de ce dimanche :

" Nous étions 3 sur le périph bien décidés à remettre Juvisy à sa place
Mais à l'évidence Caissa en avait décidé autrement 
D'abord c'est l'ami Pierre qui est pris de nausées et que l'on doit débarquer
Ensuite nous  croisons pas moins de 3 accidents sérieux sur un périph déjà bondé ....première , seconde , première ,seconde ...et le temps qui passe .....
Nous arrivons tout de même au lieu dit , une mairie au fond d'un parc ,  de hautes grilles , les volets clos , un peu rébarbatif l'acceuil .
C"est là que ns retrouvons  Bruno venu en solitaire 
nous faisons le tour de l'endroit , nous lisons et relisons l'adresse , nos adversaires se cacheraient ils prets à nous faire un mauvais sort ?
A la vérité ils se sont juste montrés négligents , en ne mentionnant pas leur changement d'adresse ...
Et nous voilà repartis ....jusqu'à un.pavillon maigrichon en bordure de voie ferrée ....un décor de polar .
Et c'est bercés par le passage des trains que nous entamons nos parties 
Une mention à Georges que ces contretemps ont stimulé . Il gagne une belle finale où il démontre la supériorité d'un cavalier sur un fou . un bel exercice technique . Bravo Georges
Bruno est l'auteur d'une partie échevelée comme à son habitude , les pièces sont au quatre coins de l'échiquier et on se demande qui a les noirs qu a les blancs .  Dans cet imbroglio c'est son adversaire qui pour une fois aura le dernier mot .
quant à moi il me suffira de vous dire ceci : je viens de perdre une partie gagnante quand Bruno  me déclare : " au 32° coup Ff6 gagnait la dame " . Je hausse les épaules incrédule . Je mets la position et ....au 32° coup Ff6 gagnait la dame . c'est à ce moment que passe un petit troupeau d'anges .....
Le retour , Le périph ...... "

 


Critérium et Coupe de France

Premières défaites de la saison ce dimanche. En coupe de France nous nous inclinons 2-1 contre Maisons Laffitte. Défaite de nos deux premiers échiquiers, Boualem et moi-même. Christian annule au 3ème après une longue partie où il a peut-être raté un gain, et Georges gagne relativement facilement au 4ème. 

Pour le Critérium je laisse la parole à Jean-Luc :

"Ce dimanche premier tour du criterium tour . Levallois est opposé à Sceaux et l'on se doit de souligner que la lutte fut terrible Guy a commemoré à sa façon les cents ans de la première guerre par une bataille de tranchées de 6 H ....Bataille qu'il aurait dû gagner haut la main s'il n'y avait le temps, 10 courtes minutes KO pour terminer une partie où demeurent en lisse 13 pions 4 tours et de sournoises menaces de part et d'autres c'est trop peu ... une bourde pour finir et il ne reste plus rien sur l'echiquier Bruno a annulé une partie échevellée tour cavalier 4 pions contre 2 tours 1 pion pour Bruno. Hugo a perdu sur une "faute de main" un coup trop vite joué semble t'il ( tout commentaire sera le bienvenu Hugo ) Pour ma part , j'ai gagné une partie facile contre le capitaine adverse.... mince consolation"

 


Lancement de la saison de compétitions par équipe

C’est le retour descomptes-rendus de match ! Deux rencontres avaient lieu ce dimanche, la N4recevait Beaumont-sur-Oise et la N5 jouait à Issy-les-Moulineaux.

En N4 tout le monde fut à l’heurepour démarrer la saison, non seulement nos adversaires, mais plus surprenanttous nos joueurs, y compris Georges et Bruno. Pour ce dernier c’est en généralmauvais signe pour le résultat de la partie. Un problème de cafetière nous a unpeu retardé, mais le match a commencé presque à l’heure.  Supérieur sur le papier, nous avons eu fort àfaire face à des adversaires motivés. Le premier point a été marqué par notrenouvelle recrue, Christian, un peu trop fort pour un dernier échiquier. Brunoperd dans son style habituel, avec 1h24 à la pendule à la fin… Mais Georges etJean-Luc nous permette de prendre un peu d’avance au score. Georges fut brillantissime face au gambit du roi de son adversaire. Il faut dire qu’il enavait révisé toutes les lignes deux jours avant. L’adversaire de Jean-Luc alancé rapidement l’attaque sur l’aile roi, mais en laissant son propre roi aucentre, une erreur à ne pas commettre face à Jean-Luc. 3-1 et tout semble allerpour le mieux, mais le président s’effondre après une partie laborieuse, etplus rien ne semble clair. Paul a perdu une pièce et se dirige vers la défaite.Les parties d’Hugo et de Boualem ne sont pas très claires. Finalement Boualemmarque le point, et avec la défaite de Paul nous menons 4 à 3. Tout repose surHugo alors, qui semble avoir l’avantage, mais qui peine à le convertir. Oncraint même le pire un moment, où Hugo semble chanceler. Finalement après plusde 4h de jeu la nulle est signée et nous remportons le match 4 à 3.

Pour la N5 je laisse la parole au Capitaine, Harris :

"J'ai été battu par Jérémy  qui a gagné en une trentaine de minutes pour tous justes 7 coups ! 1-0
Je le rejoins ensuite tranquillement. 2-0
Aurélien après une partie à rebondissement, gain de pion puis 2 pions et une tour mais pas prise redonne tout à cause d'une attaque de mat, se retrouve finalement avec une pièce en moins, mais avec un adversaire très gentil qui propose alors le match nul. 2-0
Marius avec un avantage écrasant mais avec tout de même une fin de partie mouvementée gagne et nous donne la victoire ! 3-0
Après une bonne attaque Amine rate un coup tactique et perd la dame ainsi que la partie, dommage. 3-1
Et après une très longue lutte Hervé s'incline dans une finale compliquée et après un gros combat contre un très bon adversaire ! 3-2
De justesse, mais on a gagné !!"


Notre groupe de Nationale IV

Le calendrier et les déplacements ne sont pas encore connus, mais nous irons probablement nous ballader dans les Yvelines et le Val d'Oise. 7 rondes au programme, et il faut terminer premier pour monter en N3. 

N4


Dernier week-end de N3

Que dire sur ce dernier week-end de N3, si ce n’est que nousavons eu la confirmation que notre place était en N4 la saison prochaine. Pourpreuve les deux exercices suivants :

 

Faites mieux que le Président qui a fait nulle dans cetteposition. Les noirs jouent et gagnent.

(les noirs sont en bas)

 Le président flanche

 

Vous avez fait 100km de route et vous en ferez 100 de plusau retour, tout ça pour une partie d’échecs, et vous jouez Cxd5 dans cetteposition. Est-ce une sage décision ?

...

Les 100km de samedi qui nous séparaient de Saint Just enChaussée je ne les ai pas vus passer à l’aller. Un débat philosophique avecDaniel et Tiphaine sur le thème de la violence dans le cinéma de Tarantino nous a bienoccupés. Au retour ce fut plus long. Rejouant toutes ses variantes dans sa têteGeorges se trompe de route et nous emmène faire un circuit touristique desvillages de Picardie. Les paysages sont jolis, mais la route est longue et lerefrain « J’étais mieux, et de toute façon le mec ne savait pasjouer » est un peu lassant. Et surtout on a faim. Il faut dire que lecombat a été rude. On perd 3-2, mais comme souvent cette saison on n’est paspassé loin de la victoire. Les gagnants du jour, Tiphaine qui a joué une bellepartie d’attaque en mettant la pression tout au long de la partie sur le roiadverse, Bruno qui arrive avec 59 min de retard (à 1 min du forfait), finit parse retrouver mieux au temps et gagne la partie, et Boualem qui a bénéficié ducadeau de la dame de l’adversaire. Le président n’a fait que nulle, après avoirraté de multiples possibilités de gain. Cela s’est moins bien passé pour Guy, Jean-Luc, et Daniel. Jean-Luc quise met à l’Est-indienne n’avait pas encore révisé la variante des quatre pionsde son adversaire. Il s’en sort cependant à peu près dans l’ouverture, maisfait face à une dangereuse marée de pions à l’aile dame qu’il ne pourra pascontenir. Daniel avait bien commencé. Sa préparation dans l’ouverture étaitbonne, mais il commet une gaffe et perd la partie.

 

Le lendemain nous avons joué à domicile face aux parisiensdu Canal Saint Martin. Peut-être fatigué de nos aventures de la veille nousnous inclinons 4 à 0. Les nulles sont à mettre à l’actif de Boualem, Daniel,Pierre, et moi-même (voir 1er diagramme ci-dessus). Florent,Georges, Bruno et Tiphaine se sont inclinés. Mon adversaire du jour jouant trèsvite, je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de me promener pour regarder lesautres parties. Ce que je peux dire, c’est que nos habitués du zeitnot (Danielet Florent) n’ont pas failli à leur réputation. Daniel en crise de temps prendla nulle par répétition alors qu’il avait probablement mieux. Florent comme àson habitude a emmené son adversaire dans une position particulièrementcompliquée. Mais avec 30 secondes à la pendule pour jouer une quinzaine de coupsil a finit par gaffer. Bruno est arrivé à l’heure pour une fois, et cela lavisiblement déstabilisé. Georges était mieux évidemment, mais il a perdu. EtTiphaine a, je crois, donné une pièce, peut-être en jouant trop vite. Quant àPierre, il a réussi un petit exploit en annulant contre un joueur qui avaitplus de 300 points elo de plus. Avec une qualité de moins, mais deux pions deplus il annulé la finale.

 

Fin de saison donc, merci à tous les joueurs pour leurparticipation. L’année prochaine on remonte !


Jean nous conte sa dernière bataille sur l'échiquier

" Surpris dès le début par la fougue de mon jeune adversaire dévastant mon camp roi avant même que je roque ( et peut-être heureusement ), j'ai bien cru laisser mon scalp en quelques coups. Mais faut se méfier des vieux indiens endormis d' un oeil. Et le sacrifice de la qualité de mon adversaire contre un de mes pions me laissa, apès l'échange obligé de ces dames, avec une tour contre un cavalier mais 3 pions dont un isolé contre 4 pions liés à mon adversaire.

Tout à mon plan plan-plan pour essayer de mater son roi avec le mien et ma tour, j'ai vu arriver un cavalier fougueux fondre sur ma piétaille me laissant juste le temps d'abandonner " veaux, vaches, cochons, couvées " pour me précipiter au secours avec tour et roi ( dieu ! que les rois sont lents, imbus d' eux-même ! )

Et le combat cessa car ma tour fît valoir sa force massive et mon roi fainéant grignota un pion en passant. Cependant ... je me demande si mon adversaire, dans son impétuosité, n'a pas abandonné trop tôt.

Ouf ! des parties, comme celle-là, réveillent ! "

Par Jean Olivier, partie jouée le samedi 30 mars en départementale. 

N3 En route pour la N4...

Frustration. C'est le bon mot pour qualifier le sentiment quirègne dans la Twingo blanche qui retourne sur Paris ce dimanche soir. Sous lapluie verglaçante, la petite auto est bien nerveuse. Les règles du code de laroute sont loin d’être la préoccupation du moment du conducteur. « J’étaisgagnant ! », répète Georges en boucle. Assis à côté, Guy essaye de sepersuader qu’il n’a pas rêvé : « J’avais une qualité d’avance,non ? Qu’est-ce qui s’est passé ? ». A l’arrière l’ambiance estla même. A côté d’un président qui s’interroge sur son avenir échiquéen, Danielrefait le film de sa fin de partie, « comment j’ai pu perdreça ? » se demande t-il inlassablement.

 

Pourtant tout avait si bien commencé…

 

Nous jouions hier face au Club de la Dame Noire à Montigny-le-Bretonneux.Nous alignons l’équipe suivante dans l’ordre des échiquiers : Benoit,Daniel, Boualem, Florent, Aurélien, Guy, Georges, Emily. Je dois commencer parféliciter Emily. C’est la seconde fois que notre jeune joueuse participait à laNationale 3, et elle fut hier la première à marquer un point ! Aprèsplusieurs rebondissements, Emily acquière un avantage matériel décisif, etaprès quelques manœuvres finira par trouver le chemin du mat. Avec plus detemps à la pendule à la fin de la partie qu’au début, il y’a de quoiconcurrencer Bruno pour le titre du « joueur le plus rapide duclub ». Si tu me lis Emily, attention tout de même à ne pas jouer tropvite ! Ce premier point en poche donnait de l’espoir à toute l’équipe.D’autant que les positions semblaient correctes pour chacun d’entre nous. Apart peut-être Benoit, dont le traitement de l’ouverture était un peu douteux.Nos espoirs grandissent ensuite avec un deuxième point, signé Florent. Jouantavec les noirs face à une « Grünfeld » couleurs inversées, laposition devient rapidement tendue tactiquement, tout ce qu’il faut pour plaireà Florent. Son adversaire abandonne à un moment donné les cases blanches autourde son Roi, Florent en profite pour placer une attaque imparable. 2-0 pour nousil y’avait de quoi espérer gagner le match, d’autant que les positions de Guy,Georges et Boualem semblaient prometteuses. Mais les choses se sont alorsgâtées. Benoit et moi mettons en péril l’équipe. Je n’ai pas vu comment celas’est fini pour Benoit, mais il semble qu’il n’ait jamais résolu ses problèmesd’ouverture. De mon côté je me suis lancé dans un plan compliqué, sacrifiantune qualité en échange d’un pion passé sur l’avant-dernière rangée et del’incursion de mes cavaliers dans le camp ennemi. Cela semblait suffisammentfort pour forcer mon adversaire à rendre du matériel. C’est ce qui s’est passé,mais avec au final une position inférieure pour moi. Avec peu de temps chacun àla pendule, mon adversaire a alors mieux joué que moi et convertit son avantageen gain. 2-2 et nous commençons à sentir le vent tourné. Si je suis confiantpour Boualem, qui semble avoir une finale avantageuse, je commence àm’inquiéter pour Guy. Passant un peu plus tôt voir sa partie, je l’avais vuavec une qualité de plus et une position qui semblait sans faiblesseimportante. Mais les fous adverses se sont alors réveillés, et la situations’est peu à peu renversée. Côté Georges, la position ne bouge plus depuis unmoment. Dans une finale de Tour Georges manœuvre en vain pour trouver lafaille. Daniel est engagé dans une finale de Cavaliers difficile à évaluer. Lesévénements se précipitent alors. Boualem gagne, et Guy perd après avoirdélaissé imprudemment la défense de son roi. Georges accepte alors laproposition de nulle de son adversaire. Une erreur d’après Boualem qui d’humeurtaquine s’amuse à montrer comment Georges pouvait gagner facilement cettefinale, ce qui a pour effet de rendre furax notre capitaine. 3-3, tout se jouealors sur la partie de Daniel. Malheureusement Daniel craque sous la pressionet perd à son tour. Score final : 4-3.

 

Après cette défaite nos chances de maintien en N3 sont quasisnulles. Il faudrait un scénario digne d’Hollywood lors du dernier week-end pourque nous nous maintenions.  


Nationale 3 Rueil-Potemkine 5-2

Un match bien difficilenous attendait en Nationale 3 dimanche. Nous avons joué à l'extérieur face àune des équipes favorites de notre groupe pour la montée en N2. Sur 7échiquiers le elo nous donnait perdant, avec des écarts de 200 à 300 points surcertains. Nous perdons logiquement le match, mais non sans avoir fait douternos adversaires.

Dès les premiers coups le ton est donné. Au premier échiquier,face au début du Fou de son adversaire Benoit "gambite" le pion b(1.e4e5 2.Fc4b5!?). Bruno comme toujours mets toute de suite la pression autemps sur son adversaire. Georges fait face à un gambit qu'il accepte,déterminé à réfuter un début qu'il juge incorrect. Florent comme souvent prendson temps dans l'ouverture et préfère éviter les grandes lignes théoriques dela Sicilienne ouverte. Deux heures passent et la situation ne semble pas mauvaisepour nous. Guy, qui a surpris son adversaire sans le vouloir en ne jouant pasla Benoni de façon théorique, se retrouve comme d'habitude avec une bonneposition en milieu de jeu. La position Tiphaine semble bonne même si on sentpeu à peu son adversaire reprendre l'initiative. Dans ma partie et celle deBoualem, les pièces se sont vite échangées. Boualem, qui s'est sorti sansproblème de l'ouverture joue une finale avec un Cavalier et des pions de chaquecôté et semble plutôt confiant. De mon côté après avoir loupé une suiteavantageuse face à un sacrifice de qualité incorrect de mon adversaire, jeperds un pion bêtement et m'apprête à jouer une finale de Tour avec un pion demoins. C’est alors que les choses ont commencé à se gâter pour nous. Brunoet Tiphaine ont perdu sans que puisse voir exactement comment et Benoît a prisla nulle, préférant ne pas prendre trop de risque dans une position qu’iljugeait peu claire. Florent en manque de temps n’a pas fait les meilleurs choixdans une position très complexe tactiquement et perd aussi. HeureusementGeorges était dans un grand jour, et a parfaitement maitrisé sa partie.Réussissant à emprisonner la paire de fou de son adversaire, et consolidant sonavantage d’un pion acquis dans l’ouverture, Georges gagne sans problème lafinale grâce à sa technique impeccable. Il est suivi peu après par Boualem, quien connaît un rayon aussi dans les finales, et qui s’y connaît pour transformerun petit avantage en gain. Il y avait encore un mince espoir d’éviter ladéfaite, mais malheureusement Guy et moi avons en revanche quelques lacunes enfin de partie. Au lieu d’activer ses pièces, Guy éloigne son Roi pour protégerun pion. Son adversaire en profite pour sacrifier une pièce pour obtenir unpion passé que Guy ne pourra arrêter, faute de pièces bien placées. De mon côtéje manque un moment l’occasion d’annuler ma finale de Tour avec un pion demoins, et mon adversaire ne me laissera pas de seconde chance. 


N3 Une défaite serrée

137, c'était l'écart elo moyen entre nos adversaires et nous,en faveur de nos adversaires. Nos chances de victoires n'étaient pas immensesface à Enghien les Bains que nous recevions ce dimanche. D'autant que nous nepartions pas dans les meilleures dispositions. Notre n°1 absent, tout le mondeest décalé d'un échiquier vers le haut. Florent, "buteur" régulier,était absent aussi. Ah non en fait il était là, sauf que Georges, le capitaine,pensait qu'il ne serait pas là, donc Florent est finalement rentré chez lui. Sion ajoute à ça, que Boualem a appris par hasard dans la matinée que nousavions match, on peut légitimement se demander s’il y’a vraiment un capitainedans cette équipe. Alors que notre arbitre, Pierre, lance la rencontre, il nousmanque un joueur. Oui vous avez bien lu. Si vous avez bien suivi, nous avionsthéoriquement un joueur de trop, à cause du malentendu entre Florent etGeorges. Sauf que Bruno a eu la brillante idée d’emprunter le périphérique unjour de manifestation à Paris. Résultat il arrivera avec une bonne cinquantainede minutes de retard à la limite du forfait.

Passons au récit des parties, où malgré tout nous n’avons pasété ridicules.

 

1er échiquier : En l’absence de Benoît, c’estDaniel qui s’y colle. Une très longue partie, qui s’est terminée vers 19H.Daniel a tout donné pour tenter de prendre un demi-point dans une finale detours avec un pion de moins. Mais la technique de son adversaire a fini partriompher.

 

2ème échiquier : Là aussi une très longuepartie. Boualem s’est engagé dans une entreprise délicate en échangeant sa Damecontre Tour et Cavalier. La lutte entre son duo Tour-Fou et la Dame de sonadversaire ne semblait pas à son avantage, mais habilement Boualem a construitpetit à petit une forteresse imprenable, et après de nombreuses tentatives sonadversaire finit par prendre la nulle.

 

3ème échiquier : Dernier arrivée et presquepremier parti… 50 minutes en moins n’est pas tellement gênant pour Bruno quin’en utilise qu’une poignée habituellement. C’est son adversaire que cela avisiblement le plus perturbé puisque contre toute attente Bruno gagne lapartie.

 

4ème échiquier : Un mauvais jour pour leprésident. Dans une sorte de « gambit benko » je sous-estime le jeude mon adversaire à l’aile-dame, et garde trop longtemps mon roi eu centre. Jene garde pas longtemps mon pion de plus et ma position s’effondre rapidement.Copie à revoir.

 

5ème échiquier : Le jeune Grégoire jouait sonpremier match en Nationale 3. Pour son baptême du feu il n’avait pas la tâchefacile avec les noirs face à joueur à plus de 2000. Grégoire nous a montréqu’il avait toute sa place dans l’équipe en tenant tête à son adversaireplusieurs heures durant. Tout s’est joué dans la finale, où Grégoire, pensantgagner un pion par une petite combinaison tactique, a raté une défense de sonadversaire et perd finalement une pièce et la partie.

 

6ème échiquier : Guy n’a désormais plus peurde la N3. Un peu réticent en début de saison Guy est devenu un élément clef del’équipe. Face à adversaire largement mieux classé que lui, Guy prendl’avantage comme souvent en milieu de partie. Il gagne même une qualité. Maisface à la paire de fous de son adversaire, Guy patauge un peu et finit parrendre du matériel pour se retrouver avec une tour contre un fou et deux pions.La finale apparaît rapidement être une nulle, mais l’adversaire de Guy tenterade nombreuses manœuvres  avant d’accepterla nulle.

 

7ème échiquier : Quand Georges n’aime pasl’ouverture qu’on lui joue ça se voit. C’était le cas ce dimanche. Il nous diraaprès coup avoir « balancé e5 » avec comme toute réflexion stratégique« j’vais m’le faire toute façon ». Sauf que Georges a visiblementomis de roquer avant d’ouvrir au centre, un oubli fâcheux, qui lui coûte lapartie.

 

8ème échiquier : Une victoire sans souci deTiphaine, qui s’est retrouvée assez rapidement avec une pièce de plus. Je n’aipas vu exactement comment cela s’est passé, car c’est allé assez vite. Bravo àTiphaine qui permet à l’équipe de ne perdre finalement que 4 à 2, cela auraitpu être pire. 

                                                 Merci à Pierre pour son arbitrage ! 

Critérium Dame Match nul contre Tour Blanche

C'est à domicile que nous jouions ce dimanche en Critérium Dame face au club de Tour Blanche.

Table 1, Daniel n'était pas dans un bon jour. On connait la rigueur de sa préparation dans les ouvertures avant un match. Cette fois malheureusement il est tombé sur une variante absente de son répertoire, et s'est vite retrouvé en difficulté, pour ne jamais revenir dans la partie.

Table 2, face à ma Caro-Kann, mon adversaire me joue l'attaque Panov de la variante d'échange. Cela tombait bien, je venais tout juste de l'étudier au cours d'Harris deux jours avant. Cependant je n'ai pas fais  les meilleurs choix. Trop confiant dans ma position, j'en "oublie" l'essentiel, mettre mon roi à l'abri. Mon adversaire a eu largement l'occasion de me "tuer" en lançant l'assaut au centre, mais malgré beaucoup de temps pris à la pendule, il n'a pas osé pousser ses pions. J'ai pu finir mon développement tranquillement, et la partie a pris alors une autre tournure. En zeitnot, mon adversaire commet plusieurs imprécisions qui le condamnent.

C'est le jeune Grégoire, ancien élève de l'Ecole des Echecs de Potemkine, qui tenait le 3ème échiquier. C'est avec brio qu'il a emporté. Jouant avec les blancs une ouverture qui à première vue ne fait pas peur, b3, g3, Fg2, Fb2, il domine largement son sujet, grapillant un à un les pions de son adversaire jusqu'à son abandon. 

Table 4, Matthieu a fait face à un début douteux, mais piégeux. Après 1.d4Cf6 son advesaire a joué 2.g4?!. Courageusement Matthieu a pris le pion et a ensuite repoussé longtemps les assauts sur son roque. Peut-être aurait-il mieux valu roquer du grand côté, car Matthieu a fini par rendre les armes face aux attaques de son adversaire. 


La D2 relève la tête

Après la lourde défaite de la première ronde,Capitaine Hervé a cette fois fait appel aux services du président pour remettrel'équipe de départementale 2 sur les bons rails. Travaillant le samedi matin,je ne me porte que rarement volontaire pour jouer en départementales, mais coupde chance cette fois-ci nous jouions à Rueil à cinq minutes à pied de mon lieude travail. C'est donc en costume-cravate que je débarque dans la salle de jeux.Salle qui n’est pas vraiment à l’image de la ville cossue qu’est Rueil. Uneminuscule salle dans un préfabriqué, où le modeste chauffage permets d’atteindrepéniblement les 15 degrés à condition de ne pas ouvrir la porte trop souvent… L’accueilest cependant chaleureux, et le café est là pour me réchauffer. Nos adversairesont en plus la sympathie d’attendre que notre équipe soit complète avant dedéclencher les pendules, malgré un important retard de Georges et Florent dû àun GPS oublié chez Georges… 

Sur le papier nous sommes favoris, avec desécarts elo importants aux 2ème et 3ème échiquiers où s’installentFlorent et Georges. La logique fut d’ailleurs respectée, car tous deux ontgagné assez facilement. Georges montre une nouvelle fois sa grande maîtrisede la slave, et Florent son sens des positions dynamiques. Ce fut plus serré surles deux autres échiquiers. Hervé a fait face à une Benoni, qui n'a pas semblé luiconvenir. Il faudra qu’il pense à faire un stage avec Jean-Luc. Pour ma part j’aijoué ma Caro Kann habituelle, mais nous sommes vite sortis des sentiers battus.Si la position fut relativement égale pendant longtemps, la pression était plutôtsur mon adversaire, qui finit par gaffer. A 3-0 le match était gagné. Hervé aalors refusé une proposition de nulle de son adversaire. Mal lui en a pris, carquelques coups plus tard il commet l’irréparable et est contraint d’abandonner.Hervé se consolera avec la victoire de son équipe. 


N3 Dur week-end

Ce week-end de double ronde ne s'est pas déroulé comme nous l'espérions. Des joueurs absents et d'autres pas au meilleur de leur forme, moi le premier, ont eu pour résultat une double défaite. 

Samedi nous jouions à domicile face à Cergy-Pontoise, une équipe largement à notre portée sur le papier. Et pourtant seul Daniel réussi à gagner sa partie. En terminant en dernier il a sauvé in-extremis l'honneur de l'équipe. A noter aussi quand même la bonne performance de Jean-Luc, qui annulle au cinquième échiquier face à 1830. Jean-Luc qui craignait la N3 s'est prouvé à lui-même qu'il y avait toute sa place. Pierre aussi s'en sort bien en annulant une partie compromise tout assurant son rôle d'arbitre de la rencontre. Georges faisant nulle aussi nous nous inclinons 4 à 1, Boualem, Tiphaine, Henri-Robert et moi-même ayant perdu. 

Dimanche nous nous sommes déplacés à Senlis. Guy, Florent, et Emily remplaçait Jean-Luc, Pierre et Tiphaine. Face cette fois à une équipe plus forte sur le papier, nous nous inclinons 5 à 3. Les heureux vainqueurs sont Boualem, Guy et le votre serviteur. Si Boualem s'en sort bien après une partie compromise, Guy a en revanche bien maîtrisé son sujet. Georges a fait "une combinaison foireuse" selon ses propres termes. Daniel a fini par gaffé après une longue partie joué en défense. Florent a joué une partie dans son style habituel, Rois au milieu de l'échiquier et meances tactiques dans tous les sens. Cette fois il est tombé sur un adversaire qui a su déjouer tous les pièges. Je tiens à remercier particulièrement Emily et Henri-Robert d'avoir participé à ce week-end de N3, malgré leur inexpérience de la compétition. Ils ont courageusement défendus les couleurs du club. 

Prochaine ronde le 9 novembre face à Bagneux. Il faudra se remotiver pour aller chercher une seconde victoire avant la fin de l'année.

 

 


1er Tour Coupe de France Saint-Quentin en Yvelines vs Levallois-Potemkine

13h ce dimanche, je suis devant le club à attendre mes compagnonsd'aventure pour ce premier tour de Coupe de France. Sur le bord de la chausséepour profiter des rayons du soleil, absorbé par la consultation de montéléphone, je manque de peu de me faire écraser par un chauffard que je n'aipas vu venir. Il s'agit de Georges, tout sourire de m'avoir fait peur. Al'heure et d'humeur joviale, Georges a l'air en grande forme. Nous sommesrejoints peu après par Daniel et Benoît. L'équipe de choc s'entasse dans lepot de yaourt de Georges et nous voilà parti pour le Sud-Ouest de l'Ile deFrance. Le trajet qui dure une quarantaine de minutes laisse le temps dediscuter de tout et de rien, comme du niveau présumé des joueurs d'en face, desvariantes préparées par Daniel, ou encore de la généalogie des Rois de France.Après quelques kilomètres d'autoroute et une petite ballade dans les méandresforestiers de l'agglomération de Saint-Quentin, nous voilà arrivés.

 

Nous sommes accueillis par le sympathique arbitre de la rencontre,qui nous explique que nous nous trouvons dans une crèche. En effet les jeux etles livres qui traînent sur les étagères laissent planer peu de doute sur lesujet. La salle sert aussi de club d'échecs comme l'échiquier mural et quelquesphotos sur les murs l'indiquent. Nous attendons quelques minutes, et les joueursde l'équipe adverse arrivent. Les feuilles de matchs s’échangent et nouscomprenons vite que la partie ne va pas être facile. Au premier échiquierBenoît s’installe face à un Maître Fide à plus de 2300. Daniel table 2 jouecontre un 2100, et Georges table 4 face à 1900. Je suis le seul à avoir unléger avantage au élo, jouant contre un 1800 table 3. Et pourtant je suis lepremier à me trouver en difficulté. Je « gambite » bien involontairementun pion et me retrouve dans une position où mon avantage de développement necompense pas clairement la perte du pion. A côté de moi Daniel se plonge dansune longue réflexion à chacun de ses coups et semble malheureux del’ouverture jouée par son adversaire. Benoît avec les blancs s’est rapidementlancé à l’assaut du roque de son adversaire, visiblement peu impressionnémalgré le niveau de son adversaire. Georges quant à lui semble comme un poissondans l’eau face à la slave de son adversaire. Les minutes passent et je réussià reprendre un peu le contrôle de ma partie. Mon adversaire compte toujours unpion de plus, mais a du mal à coordonner ses pièces. Daniel a une positionsolide, mais est de plus en plus mal à la pendule. Georges est dans un bon jouret semble maîtriser complètement son sujet. Son adversaire acculé en défensen’a plus qu’à espérer la bourde de Georges. Je me lève pour voir comment ça sepasse pour Benoît et là stupeur! Benoît sacrifie sa Dame contre un Fou !! Jecherche à comprendre, mais sur le moment j’avoue ne rien voir de concret pourBenoit. Le joueur de Saint Quentin semblant cependant soucieux, je me dis qu’ildoit y avoir quelque chose et retourne me concentrer sur ma position.

 

Quelquetemps plus tard je reviens voir la position de Benoît et comprends un peu mieuxla raison du sacrifice. Benoît peut récupérer encore du matériel, il s’est crééun dangereux pion passé, les pièces adverses son mal coordonnées et le roi estexposé. Il est alors très difficile de juger la position. Le temps du zeitnontarrive sur les quatre échiquiers et la tension monte. Le premier à craquer estl’adversaire de Georges, et nous remportons le premier point du match. De moncôté j’ai fini par récupérer le pion perdu dans une position favorable grâce àune meilleure structure de pion. Le vent semble tourner en notre faveur.Malheureusement cela ne dure pas longtemps. Daniel se retrouve en très sérieuxzeinot et gaffe face à la pression de son adversaire. Saint Quentin égalise. Jegagne peu de temps après et nous reprenons l’avantage. Il suffisait alors d’unenulle au premier échiquier et la qualification était acquise. Mais un petitcoup d’œil à la position de Benoît douche mes espoirs. La formidable attaquequ’il a menée semble avoir perdu de son souffle. La dame adverse a repris lecontrôle de l’échiquier et le déficit matériel devient problématique. Benoîtfinit par abandonner, laissant Saint Quentin revenir à 2-2. La règle en Coupede France veut qu’en cas d’égalité l’équipe ayant gagné sur le premieréchiquier se qualifie. Nous sommes donc éliminés dès le premier tour, mais nousrepartons la tête haute.  

 

 


Départementales Des débuts difficiles

Samedi ont eu lieu les premières rondes de départementales. Nous avons deux équipes engagées cette saison, une en 2ème division et une autre en 3ème division. Je n'ai pas assisté aux matchs, mais ait eu les contres-rendus des capitaines. 

La D3 jouait à domicile contre le club de Bagneux. Premier match en tant que capitaine pour Henri-Robert, qui avait recruté pour l'occasion Jean, Jean-Luc et Matthieu. Etre responsable d'une équipe ajoute une pression supplémentaire, et c'est probablement la raison pour laquelle Henri-Robert n'a pas joué à son meilleur niveau et s'est incliné au 4 ème échiquier après une partie jouée un peu trop passivement. Pourtant le match avait bien commencé, avec une victoire rapide de Jean-Luc, si rapide que le capitaine n'a pas su me dire comment cela s'était déroulé. Sûrement que le "Mikhail Tal" du club a placé un sacrifice dont il a le secret, et que son adversaire n'a pu qu'abandonné constatant qu'il était à l'évidence perdu. Le premier échiquier était tenu par le joueur le plus expérimenté de l'équipe, Jean. Avec un pion de moins perdu rapidement, Jean a cherché jusqu'au bout à obtenir la nulle, mais s'est finalement incliné. Au 3ème échiquier, Matthieu a sauvé la nulle dans une partie un moment compromise par l'avancée de deux pions liés. Une petite défaite pour l'équipe au bout du compte, 2 à 1. Rien de grave, la saison est encore longue !

La D2 se déplaçait à Issy-les-Moulineaux. Hervé, capitaine expérimenté, a pris cette année les rennes de l'équipe de D2, après avoir mené au titre l'équipe de D3 la saison dernière. Il a vite pu constater la différence de niveau, Issy ayant aligné une forte équipe, avec deux +1900 et deux +1800. Tiphaine, Georges et Florent ont été embarqués par Hervé dans cette galère. Face à un adversaire classé plus de 350 points au-dessus et qui a joué un début inhabituel (1.b4), Tiphaine a vite perdu pied et s'est incliné. Hervé  a résisté un peu plus longtemps, mais a finalement rendu les armes aussi face à un joueur largemennt mieux classé. Georges pouvait espérer meilleur sort, la différence de classement étant plus réduite, mais il repart aussi avec une défaite. Seul Florent sauve l'honneur au premier échiquier. Après une longue partie face à un 1964, il obtient la nulle et confirme sa bonne forme en ce début de saison. Défaite 3-0, il n'y a plus qu'à se mettre au travail pour faire mieux la prochaine fois !

 


Beau dimanche de Critériums

Trois équipes étaient engagées ce dimanche en Critérium. Douze joueurs ont défendu avec brio les couleurs du club. 

Je commence par le Critérium Pion, notre équipe de jeunes compétiteurs, élèves de l'Ecole des Echecs. Pour leur premier match de l'année ils se sont déplacés aux confins de l'Ile de France, du côté de la forêt de Rambouillet. Je laisse la parole à leur coach, Harris, pour le récit du match :

 

"Notre première ronde de critérium pion s'est très bien déroulée avec tout de même un peu de mal pour réunir 4 joueurs à cause du calendrier sorti tardivement, mais on a tout de même réussi à être au complet avec le renfort d’Henri-Robert pour notre première victoire sur le score de 3-1 contre le club du Perray en Yvelines.

Pour ce qui est des parties, le premier a finir fut Pierre Schumacher qui a malheureusement perdu mais en ratant des mats donc pour ses futures victoire il faudrait juste ralentir le rythme et tout ira bien.

Plus tard les Jeremy on tous les 2 gagnés quasiment en même temps. Pour la partie de Jeremy Schotte, elle fut très bien menée tactiquement avec le gain d'une qualité avec une bonne position. Faire attention quand même à ne  pas se déconcentrer, car il y eu quelques erreurs à la fin, mais qui ne changèrent pas le résultat.

Pour Jeremy Sroussi, une partie très propre et vraiment bien jouée, juste un petite faute a la fin qui donne une tour mais il y avait déjà un tel avantage que ça n'a rien changé.

Enfin après un gros et long combat, Henri-Robert finit par gagner après le gain d'un pion très tôt dans l'ouverture, qu'il transforme ensuite en qualité et en tour, mais suite à un jeu passif il donne plusieurs combinaisons de gain à son adversaire alors qu'il possède une tour d'avance, mais heureusement pour nous elle ne les a pas joué et finalement il remporte la partie en plus de 80 coups !
 
Une première et belle victoire que l'on analysera durant le prochain cours, un grand merci à tous les participants et aussi à la maman de Jeremy Sroussi qui s'est brillamment chargée de l’accompagnement!"

Bravo les jeunes ! Je continue pour vous conter le récit des deux autres matchs du jour. Les équipes Tour et Dame jouaient toutes deux à domicile face à St Mandé et Bois-Colombes. Je dois commencer par dire que cette fois Georges est arrivé très en avance, et qu'il nous a même préparé la salle, il est donc excusé pour la dernière fois (voir récit de la N3 pour ceux qui n'ont pas suivi). En Tour, nous alignions l'équipe suivante : Bruno, Jean-Luc, Tiphaine et Paul. En Dame l'équipe était composée de Benoit, de votre serviteur, de Georges et de Guy. C'est bien évidemment Bruno, le Lucky-Luke des échecs, qui termine en premier et qui donne un premier point à notre équipe Tour. Georges, en forme en ce début de saison, marque le premier point de l'équipe dame face au sympathique Christophe Ravel, ancien joueur de Potemkine. Les choses se gâtent un peu ensuite avec la défaite du président qui passe complètement à côté de sa partie.  Cette défaite assez rapide m'aura permis au moins d'observer attentivement les fins de partie de mes camarades.

Heuresement nous avions dans l'équipe Dame le "Ibrahimovic" du club, alias Benoit, qui après avoir pris deux pièces pour une tour a tranquilement ficelé son adversaire et fait repasser l'équipe en tête. En Tour, les trois échiquiers restants ont donné lieu à de féroce combats en finale. Paul, qui  n'avait pas joué aux échecs depuis une bonne année, n'a pas perdu la main et a briallement manoeuvré ses deux cavaliers pour prendre l'avantage sur la tour de son adversaire, grigotant les pions jusqu'à l'abandon de son adversaire. Jean-Luc après une solide partie s'est retrouvé dans une finale avec pions sur la même aile, une tour et un fou de chaque côté. Les deux adversaires ont maneouvré longtemps avant de se résoudre à la nulle. Guy, a fini par donner la victoire à l'équipe Dame, en concluant par un mat du couloir une partie où il avait pris l'avantage d'une pièce dès l'ouverture. La dernière à terminer fut Tiphaine, engagée dans un combat acharné avec son adversaire. Une finale de dames avec des pions dans tous les sens et des rois exposés. Nous avons assisté à une longue succession d'échecs avant que les dames ne s'échangent. La partie tourne alors à l'avantage de Tiphaine grâce à un roi bien mieux placé. Cependant, alors que nous nous apprêtons à la féliciter pour sa victoire, Tiphaine joue un coup de pion précipité qui mène à une nulle théorique, un pion sur la colonne h facilement stoppé par le roi adverse. Une partie qui aura duré 5 heures!

Au final les 3 matchs ont été gagnés sur le score de 3 à 1. Bravo à tous ! Le club est pour l'instant invaincu en ce début de saison. Les équipes de départementales auront samedi prochain la lourde tâche de poursuivre la série de victoire. 

 


Nationale 3 Levallois-Potemkine vs Tour Blanche 3

La pluie tombe à verse alors que j’arrive au club pourpréparer la salle en vue de notre premier match de Nationale 3 de la saison.Avec un temps pareil on ne regrettera pas de passer l’après-midi enfermé.Pierre, notre arbitre, est déjà là et a commencé l’installation. Nosadversaires, l’équipe 3 du club parisien de la Tour Blanche, arrivent en avanceet nous donnent un coup de main pour mettre en place les derniers échiquiers.Benoit, Boualem, Daniel, Florent, Bruno, et Tiphaine nous rejoignent à temps pourle début du match à 14H15. Il ne manque que Georges. Je lui passe un coup defil, mais tombe sur la messagerie. Pas d’inquiétude, il doit être en route, onsait de tout façon que la ponctualité n’est pas sa plus grande qualité.

Sur lepapier nous avons un petit avantage. L’équipe 3 de Tour Blanche a été promue enNationale 3 cette saison, et n’aligne aucun joueur à plus de 2000. Le match estlancé et les premiers coups sont joués. Les minutes passent et Georgesn’apparaît toujours pas. Je commence à m’inquiéter un peu, et manque deconcentration au point de louper un gain de pièce au 8èmecoup ! (Je ne m’en suis rendu compte qu’à l’analyse). Georges finit pararriver avec une cinquantaine de minutes de retard, à la limite du forfait.Rien de grave, il dormait…

Soulagés par son arrivée nous pouvons nousconcentrer sur nos parties. Cela n’empêchera pas Bruno de gaffer et de perdreen 20 coups. Le début du match est loin d’être idéal ! Heureusement noussommes plutôt bien sur la plupart des échiquiers. Le vent va rapidement tourner en notre faveur. Après la nulle de Boualem au 2ème échiquier, lesvictoires s’enchainent. Daniel creuse petit à petit son avantage et s’imposesans trop de difficulté. Florent gagne dans son style habituel : Rois aucentre, ouvertures de lignes et sacrifices. Georges joue indéniablement mieuxquand il a bien dormi, et peu importe son énorme retard à la pendule, il serattrape en apportant un point de plus à l’équipe. De mon côté, malgré quelquesloupés tactiques je finis par vaincre la résistance opiniâtre de monadversaire. Cela fait 4 à 1, la victoire est assurée quel que soit le résultatdes deux parties restantes. Tiphaine pour son premier match avec nous n’a paseu une partie facile. Ayant pourtant pris l’avantage au bout d’une dizaine decoups, Tiphaine laisse son adversaire revenir peu à peu dans la partie pourfinalement s’incliner au bout d’un long combat. Avant d’aller fêter la victoiredevant un bon couscous il fallait encore attendre la fin de la partie aupremier échiquier. Benoît ne faisait pas le fier avec une finale plutôtcompromise. Heureusement, son adversaire perd du temps avecdes manœuvres de fous inutiles et Benoît se montre plus rapide dans la course àla promotion. Victoire 5 à 2 au final. Un bon match pour commencer une saisonqui s’annonce difficile pour notre équipe de N3 loin d’être favorite. 

Les résultats


Dernier match de N3 maintien sur le fil

Ce dimanche avait lieu le dernier match de N3 de la saison. Vaincus la veille par Cergy-Pontoise nous n'avions toujours pas assuré notre maintien en N3 la saison prochaine. En face de nous ce dimanche, l'équipe de Bois Colombes IV luttant aussi pour sa survie en N3. L'objectif était clair, nous devions faire au moins match nul pour obtenir le maintien.

Aux côtés des habitués que sont Yuri, Benoit, Daniel, Georges et moi, nous pouvions compter sur les renforts du vainqueur du tournoi interne, Florent, de notre arbitre, Pierre, et de la jeune Victoria

Après sa victoire à Neuilly pour sa première partie longue en compétition officielle, Victoria est cette fois tombée sur une joueuse bien plus expérimentée et a du s'incliner rapidement. Un peu plus tard Pierre, qui goutait pour seulement la seconde fois aux joies de la N3, a connu le même sort face à un ex- joueur de Potemkine, Christophe Ravel, que nous avons eu le plaisir de revoir. Heureusement les victoires relativement faciles de Benoit et Georges remirent rapidement les deux équipes à égalité. 

Ils restaient donc 4 parties où tout était encore possible. J'ai cru pendant longtemps que j'allais apporter un point à l'équipe, ayant gagné rapidement un pion dans le milieu de jeu sans compensation pour mon adversaire. Mais impatient d'en finir je joue trop rapidement je laisse peu à peu mon adversaire combatif revenir dans la partie, pour me retrouver finalement à défendre une finale T+P contre T... Heureusement j'ai suivi cette saison les cours d'Harris sur les finales élémentaires et j'ai pu annuler facilement évitant le pire. A 3 parties de la fin nous étions toujours à égalité, ce qui était suffisant pour le maintien, mais rien n'était encore gagné. La partie de Daniel semblait se diriger vers la nulle, et le nombre incroyable de nulles en compétition de Daniel nous confortait dans cette idée. Cependant une autre habitude de Daniel est de se retrouver en Zeitnot, et tant que le 40ème coup ne fut pas passé nous tremblions à l'idée d'une gaffe de sa part. La nulle fut finalement conclu ne laissant plus que deux parties pour décider du sort de l'équipe en N3. Yuri semblait avoir l'avantage, mais contrairement à moi Yuri prend sont temps pour caculer et convertir un avantage en gain. A l'autre table restante, après avoir peut-être bien raté le gain, Florent s'est retrouvé dans une position qui semblait figée où beaucoup de joueurs se seraient serrés la main sans aller plus loin. Mais cela ne correspond pas au style de Florent et nous le sentions bouillant à l'idée de tenter quelque chose d'aventureux pour chercher à tous prix le gain. Mais comprenant bien l'enjeu du jour, Florent a attendu sagement la victoire de Yuri, qui assurait le maintien, avant de se lancer dans une variante douteuse, qui nous fit poireauter une bonne heure de plus le ventre gargouillant à l'idée du resto qui allait suivre. Florent fait finalement nulle après avoir réfléchi quelques secondes tout de même à un éventuel moyen de mater avec un Fou et un roi. On ne pourra pas l'accuser d'avoir fait une nulle de salon!

Victoire 3-2, nous jouerons en N3 la semaine prochaine. 

 


Levallois-Potemkine Petit Poucet de la Coupe de France

"Le Petit Poucet" désigne dans le langage sportif l'équipe évoluant dans la division la plus basse dans les derniers qualifiés d'une coupe. C'est le cas de Potemkine, l'un des trois derniers clubs de Nationale 3 avec Saint-Etienne et l'Echiquier Toulousain, encore en course en coupe de France. Moins bien classé actuellement que ces 2 clubs, nous pouvons revendiquer le titre de "Petit Poucet". 

Le 1er avril, en 16ème de finale, nous affronterons une équipe du top 12, Châlons en Champagne. Ce sera David contre Goliath (ou plutôt le Petit Poucet contre l'ogre), mais nul doute que nos joueurs donneront tout pour réaliser l'exploit.

 

Le petit poucet


Point sur les résultats de nos équipes

Le club est engagé cette saison dans 7 compétitions par équipe. Faisons un point en ce début d’année 2012.

 

Commençons par l’équipe qui cartonne, la N5 jeunes, qui vient de remporter sa quatrième victoire en 4 matchs disputés cette saison. La prochaine ronde (le 29 janvier) face à Bois-Colombes, aussi à 4 victoires, sera décisive pour le titre.  BRAVO!

Classement et résultats

Une autre réussite de la première moitié de la saison, la Coupe de France. Nous avons passé les deux premiers tours, non sans mal, et sommes donc qualifiés pour le troisième tour (22 janvier) pour un match face au club du Vésinet. Avec 11 joueurs à plus de 2100 et même 4 joueurs à plus de 2200, le Vésinet part favori.    BRAVO!

Résultats

L’équipe de N3 peine à nouveau cette saison et se trouve au bord de la zone des relégables, malgré un leader, Yuri Borisov, en grande forme (4/4 au premier échiquier). Une victoire, une nulle et deux défaites pour le moment, la situation n’est pas catastrophique mais le maintien n’est pas assuré. A noter que cette saison le groupe de N3 est très homogène en termes de niveau, ce qui fait penser que tout reste possible. PEUT MIEUX FAIRE.

Classement et résultat

En N4 la situation est similaire. Une victoire pour deux défaites, l’équipe joue pour le maintien cette saison. C'est tout à fait jouable, mais ce ne sera pas facile. PEUT MIEUX FAIRE

Classement et résultats 

En D2, pas grand-chose à dire, puisqu’une seule ronde a été jouée, la seconde ayant été reportée. Cette première ronde a donné lieu à une victoire. BON DEPART, A CONFIMER.

Classement et résultats 

La D3 en revanche a joué 2 matchs, pour une défaite et une nulle. Début difficile donc, il reste 3 rondes pour se rattraper. PEUT MIEUX FAIRE

Classement et résultats

Enfin après 3 rondes, l’équipe de Critérium Dame, navigue en milieu de classement avec une victoire une nulle et une défaite. DEBUT CORRECT, MAIS PEUT MIEUX FAIRE

Classement et résultats

 

Bonne continuation à tous nos compétiteurs!

 


Coupe de France / Nationale 5 jeunes Beau dimanche pour Potemkine

2 victoires pour les deux équipes engagées aujourd'hui.

Pour le premier tour de la Coupe de France, nous nous déplacions à Villennes-sur-Seine pour affronter un club composé de seulement 12 licenciés, mais avec suffisament de forts joueurs pour nous faire douter de la victoire. Nous démarrons bien la rencontre, avec notamment Georges qui se retrouve rapidement gagnant. Je prends aussi l'avantage et on semble se diriger vers une victoire facile, jusqu'à que les choses se gâtent un peu. Christophe, qui avait jusque là une partie sans problème, gaffe et se retrouve complètement perdant, tandis que Daniel, le capitaine, est en sérieux zeitnot (nous jouions sans incrément). Notre nouveau capitaine, installé au premier échiquier a une grosse responsabilité. En effet, en cas d'égalité entre les deux équipes l'équipe qui a gagné sur l'échiquier le plus haut se qualifie. Daniel réussit finalement à sortir vivant du zeitnot puis trouve juste après une répétition de coups qui assure la nulle et donc le gain du match grâce aux victoires de Georges et de moi-même.

Résultats détaillés à venir ici

En N5 jeunes, nos jeunes talents remportent leur premier match de la saison 9-3 à domicile contre Neuilly-sur-Seine. Bravo à Tristan, Emily, Astrid, Georges, Alexandre et Alexis pour cette première victoire!

Résultats détaillés à venir ici

Coupe de France / Nationale 5 jeunes : Beau dimanche pour Potemkine


Résultats interclubs (1ère ronde)

- Très bon démarrage de l'équipe de Nationale 3 qui remporte son premier match contre Arpajon sur le score de 5 - 1. Résultats détaillés.

- En revanche, malgrè de belles performances au 1er et 4ème échiquiers, l'équipe de Nationale 4 s'est inclinée sur le score de 6 - 2 contre BNP, qui descendait de Nationale 3. Résultats détaillés.

RV le samedi 12 novembre (à Créteil) et le dimanche 13 novembre (à domicile) pour la suite de la compétition en Nationale 3 (double-ronde R2 et R3) et le dimanche 13 novembre à domicile pour la Nationale 4 (R2).

Résultats interclubs (1ère ronde)

Alerte matchs par équipe - octobre 2011

Reprise de la saison sportive par équipe dimanche prochain !

A noter dans vos agendas :

  • Nationale 3 : reçoit Arpajon dimanche 16 octobre 2011 à 14h15.
  • Nationale 4 : se déplace à BNP dimanche 16 octobre 2011 à 14h15.

Alerte matchs par équipe - octobre 2011

Consultez la liste des équipes engagées par le club.


Nationale 3 le groupe de Potemkine


Nationale 3 : le groupe de Potemkine (saison 2011/2012)

Pour la saison 2011/2012, nous allons jouer en Nationale 3 dans le groupe XI (uniquement des équipes franciliennes) :

  • 75 Chess XV
  • 75 Lutèce Echecs III
  • 75 Le Petit Pouchet
  • 75 Tour Blanche
  • 92 Bois-Colombes IV
  • 92 Neuilly sur Seine
  • 92 Potemkine
  • 93 Tremblay en France
  • 94 Créteil
  • 95 Cergy Pontoise II

Les déplacements ne devraient pas être trop lointains !

La Nationale 3 est une compétition par équipe organisée par la FFE. Chaque équipe est composée de 8 échiquiers (8 joueurs).


Cinq guerriers et une coupe pour Potemkine !

Les 5 guerriers de Potemkine(désolé Jean-luc pour le dessin, mais je n'ai pas de photo de toi)

Tout a commencé par un mail de Christophe, qui nous signalait l’existence d’une nouvelle coupe, la coupe des -2200 de la ligue Ile de France, et son envie d’y participer. Renseignements pris sur cette obscure compétition, il faut trouver 4 joueurs pour jouer sur un week-end. Christophe est nommé capitaine, et nous rassure tout de suite : « on va les trouver les joueurs, y’aura moi, Touati, Georges, et on en trouvera bien un 4ème. »

 

La semaine de la compétition arrive, pas mal de joueurs ont prévu autre chose pour ce week-end de trois jours, tandis que les jeunes sont en Alsace pour le Top-Jeunes. Le capitaine commence à douter : « Touati peut pas jouer finalement, faut que je trouve deux joueurs, tu ne veux pas jouer ? » Pas très motivé au départ, j’accepte finalement d’être le 3ème homme. Jean-Luc à peine revenu d’une semaine à la campagne est enrôlé in extremis pour le dimanche, et Marc complètera l’équipe le lundi.

 

C’est donc en compagnie de Christophe, Georges, et Jean-Luc que je débarque dans un gymnase de la porte de Clichy. La première chose qui nous frappe, c’est qu’il y’a bien une centaine d’échiquiers d’installés, mais pas plus de dix personnes dans la salle y compris nous. Nous ne sommes pourtant pas très en avance, puisque c’est Georges qui nous a conduits ici. L’explication ne tarde pas à tomber, l’arbitre nous informe qu’il n’y a que 4 équipes d’inscrites pour la coupe des -2200. Les autres tables sont prévues pour des finales de critériums qui ne nous concernent pas. Le choc de savoir que nous n’allions joué que 3 parties au lieu de 5 vite encaissé, nous envisageons déjà de finir sur le podium. Jusqu’à qu’un évènement bien plus troublant vienne doucher tous nos espoirs. Alors qu’il erre dans le gymnase vide, Georges s’exclame : « M***e ! J’ai oublié mes lunettes ! ». Notre confiance tombée déjà bien bas après cette terrible nouvelle, notre capitaine, Christophe, enfonce le clou quand il nous informe du niveau des autres équipes : « y’a du 2100, du 2000, on est l’équipe la plus faible sur le papier. »

 

Ronde 1, Rueil Malmaison.

 

Quand il faut y’aller, faut y’aller. Nous prenons place face à nos premiers adversaires, Rueil, dans l’ordre suivant : Christophe, Aurélien, Georges, Jean-Luc. Christophe, l’homme en forme du club ces derniers temps prend au sérieux ses responsabilités de leader en choisissant de jouer table 1 avec les noirs. Le match débute et on essaye d’y croire. Après tout, ce n’est pas parce qu’il y’a environ 400 points d’écart au 1er, 300 au 2ème, 200 au 3ème, et 100 au 4ème ,en faveur de nos adversaires et qu’en plus un de nos joueurs joue à l’aveugle, que des guerriers de notre trempe vont se décourager. Et nous avons bien fait de nous battre à fond, car le résultat en valait la peine. Je suis le premier à terminer avec une nulle en 20 coups. Mon adversaire mécontent de sa position, propose une répétition de coups que j’accepte déjà satisfait du résultat. Christophe perd peu de temps après face à plus fort que lui. Il se sera sacrifié à la table 1 pour le bien de l’équipe. La première bonne surprise vient de Georges qui sort vainqueur de son duel malgré l’absence des fameuses lunettes. Le début d’un grand week-end pour lui. Les regards se tournent alors vers Jean-Luc. Cela fait un moment qu’il a perdu un pion et nous sommes inquiets. Il faut qu’il fasse nul pour qu’on ne perde pas le match. Heureusement il s’agit d’une finale de tours et comme disait Tartakower : « les finales de tours sont toujours nulles ». Dans la pratique c’est cependant loin d’être évident d’annuler avec un pion de moins, et nous observons avec anxiété le dernier pion du joueur de Rueil s’approcher de la case de promotion. Mais Jean-Luc fait démonstration de sa virtuosité en finale et finit par sauver l’équipe en obtenant la nulle. Résultat : 1-1, c’est déjà un petit exploit pour nous, c’est donc tout heureux que nous dirigeons vers la buvette, à l’exception de Georges parti chercher ses lunettes dans une folle course contre la montre.

R1

Ronde 2, Livry Gargan

 

C’est reparti pour un tour. Là encore il y'a des "gros élos" en face. Alors que la ronde est sur le point de débuter, pas de Georges à l’horizon. L’expédition lunettes est plus longue que prévue. Christophe l’appelle et Georges lui apprend qu’il arrive et qu’il veut jouer de nouveau à la 3ème table, car il le sent bien face à l’adversaire présumé. Christophe hésite, après sa défaite de la première ronde il aimerait bien jouer plus bas, mais Georges à l’air sûr de son coup. Il finit par accepter sa requête en se mettant table 2, tandis que je joue à la une et Jean-Luc à la 4. C’est avec soulagement qu’on voit finalement Georges arriver avec seulement quelques minutes de retard. Je suis de nouveau le premier à terminer. Mon adversaire a joué très vite et nous avons échangé beaucoup de pièces dès l’ouverture. En 10 coups et 5 min à la pendule nous étions déjà en finale. Quelques manœuvres plus tard, la nulle est signée. Jean-Luc prend assez facilement l’avantage et gagne sa partie. Christophe gaffe et perd de nouveau. Journée difficile en tant que joueur, mais de bonnes décisions prises en tant que capitaine. En effet, mettre Georges à la 3 a payé puisqu’il gagne de nouveau, se permettant même de sacrifier une qualité pour « simplifier le gain », dixit Georges. Victoire de l’équipe 2-1, nous sommes euphoriques, on a bien fait de la jouer cette coupe finalement. Nous avons rendez-vous le lendemain pour une finale face à Montreuil qui a gagné ses deux matchs du jour.

R2

Ronde 3, Montreuil

 

C’est le grand jour. Marc a remplacé Jean-Luc dans la voiture, et nous filons vers ce match décisif. Je suis plutôt confiant pour l’équipe. Encore une fois nous sommes nettement plus faibles sur le papier, mais Montreuil n’a pas l’air beaucoup plus redoutables que les équipes de la veille. Nous avons en outre le renfort de Marc, qui va pouvoir tenir le 1er échiquier, et Georges est dans une forme tellement éblouissante que sa victoire ne fait pas de doute. Quant à Christophe, une fois descendu au 4ème il va bien marquer un point. Le match ne débute pas très bien pour nous. Je joue mal le début et me retrouve avec un pion de moins sans compensation évidente. Marc est aussi en difficulté. Heureusement ça semble bien se passer pour Georges et Christophe. Les pendules tournent et je m’accroche à un espoir de nulle en trouvant un bon contre jeu sur cases blanches, inspiré sans doute par la présence de Marc, le maître du jeu de couleurs. La situation semble s’améliorer aussi pour lui, et on commence à croire sérieusement en la coupe. Georges, décidément exceptionnel, marque le premier point et met l’équipe sur les bons rails. J’ai rétabli l’équilibre matériel, mais le temps commence à manquer. Avec pourtant 10 min de plus que mon adversaire, à qui il reste à peine 2 minutes, je joue très mal la finale et finit par perdre. Marc, entre-temps, s’est finalement imposé et nous menons 2-1. Reste la partie de Christophe. Les deux joueurs sont en zeitnot et les pièces volent sur l’échiquier. A ce petit jeu là, Christophe est fort et sont adversaire tombe au temps. Victoire 3-1 et nous remportons la coupe !!

R3

Les performances respectives :

 

Marc 1/1 (moyenne elo adversaire : 2039) perf : +7.05
Aurélien 1/3 (2118) perf : +7.05
Christophe 1/3 (2042) perf : +6.6
Georges 3/3 (1967) perf : +31.35
Jean-Luc 1.5/2 (1757) perf : 1770

 


Stats individuelles des matchs par équipe

La saison arrivant (presque, il reste les matchs de poule basse du Top Jeunes) à son terme, il est l'heure de faire les comptes pour les différents compétiteurs du club dans les matchs par équipe.

Vous trouverez ci-dessous le détail par compétition avec le score de chacun et entre parenthèses la moyenne ELO des adversaires :

Nationale 3
BORISOV Yuri3/6 (2199)
EL FARIHI Mohsine2/4 (2120)
QUENEHEN Marc1,5/2 (2118)
VERGARA Daniel4,5/9 (2063)
ANGELI David1/4 (2159)
BOULOUDENE Boualem0,5/3 (2051)
PLUYAUD Benoit0,5/3 (2009)
TASSETTI Matthieu1,5/5 (2018)
FONTAINE Olivier1/8 (1972)
ECALLE Aurelien3/7 (1936)
HIRSCHMANN Georges4,5/8 (1899)
HERAL Christophe1,5/3 (1870)
LUTARD Florian0/1 (1756)
BALDI Valentine5,5/9 (1631)
Coupe de France
BORISOV Yuri1/1 (1870)
QUENEHEN Marc0/1 (2172)
VERGARA Daniel0,5/2 (2070)
HIRSCHMANN Georges1/1 (1665)
TOUATI Bruno1/2 (1777)
ECALLE Aurelien1/1 (1499)
Nationale 5
QUENEHEN Marc1/1 (1820)
TOUATI Bruno3/5 (1730)
HERAL Christophe1/1 (1630)
FIGIEL Alexis0,5/1 (1834)
LUTARD Florian3,5/4 (1579)
CHARPENTIER Jean-Luc2,5/4 (1565)
LUTARD Theo2,5/3 (1486)
GUILLOT Herve2,5/4 (1547)
EA Thibault3/3 (1393)
TUBIANA Georges2/5 (1496)
MAZOYER Paul1/1 (1420)
BIENAISE Guy5/5 (1420)
MARSAC Hugo2/2 (1385)
EA Stephane1/2 (1355)
Départementale 2
VERGARA Daniel1/3 (2116)
ECALLE Aurelien1,5/3 (1787)
HIRSCHMANN Georges1,5/4 (1823)
HERAL Christophe2/2 (1642)
CHARPENTIER Jean-Luc0,5/1 (1899)
BIENAISE Guy1/2 (1670)
ANGELI David0/1 (2064)
TOUATI Bruno0/1 (1856)
GUILLOT Herve0/2 (1667)
Départementale 3
QUENEHEN Marc0,5/1 (1820)
FONTAINE Olivier1,5/2 (1810)
TOUATI Bruno1/1 (1837)
ECALLE Aurelien0/2 (1859)
HIRSCHMANN Georges1/1 (1820)
LUTARD Florian0,5/1 (1714)
CHARPENTIER Jean-Luc2/4 (1716)
LUTARD Theo1/1 (1499)
POIRSON Alain2/3 (1494)
GUILLOT Herve2,5/4 (1507)
MAZOYER Paul0,5/2 (1355)
BIENAISE Guy1/2 (1300)
Top Jeunes
FIGIEL Alexis1/7 (2014)
SOK Michael1,5/6 (1973)
BREBAN Victor0/1 (1936)
LUTARD Florian1,5/6 (1877)
BALDI Valentine2,5/6 (1683)
PISSOT Gregoire0/2 (1898)
LUTARD Theo2,5/7 (1642)
COMMERCON Joachim3/7 (1548)
EA Thibault10/14 (1428)
ALARY Antoine4,5/14 (1428)
Nationale 5 Jeunes
ROBINET-DUFFO Richard0/2 (1124)
HELOU Nassim1,5/3 (1256)
REYNAERT Sacha3/5 (1233)
RENONDIN Tristan2/3 (1259)
LORPHELIN Arthur0/1 (1009)
DARCET Timothee0,5/1 (1099)
RENONDIN Alexis4/5 (1139)
BOURROUX Pierre1/2 (1080)
TOURE Anna0/2 (1084)
RENONDIN Astrid1/2 (1009)
RENONDIN Henri1/4 (1046)
BOURROUX Martin0/2 (1080)
AYOUB Georges2/3 (1039)
AYOUB Alexandre0,5/3 (1039)

Pour finir, pour les joueurs ayant effectué au moins 5 matchs toutes compétitions confondues, un petit calcul de la performance ELO FFE :

JoueurScoreNombreMoyennePerf FFE
BORISOV Yuri4721532273
QUENEHEN Marc3520102082
VERGARA Daniel61420762026
ANGELI David1521411901
TASSETTI Matthieu1,5520181869
FONTAINE Olivier2,51019401747
TOUATI Bruno5917671810
ECALLE Aurelien5,51318561799
HIRSCHMANN Georges81418551905
HERAL Christophe4,5617541947
FIGIEL Alexis1,5819921741
SOK Michael1,5619731780
LUTARD Florian5,51217541725
CHARPENTIER Jean-Luc5916701713
BALDI Valentine81516521673
LUTARD Theo61115871623
COMMERCON Joachim3715481498
GUILLOT Herve51015551555
EA Thibault131714221624
TUBIANA Georges2514961424
BIENAISE Guy7914491669
ALARY Antoine4,51414281295
REYNAERT Sacha3512331305
RENONDIN Alexis4511391379

A noter que pour les jeunes, la performance n'est pas très significative étant donné le fort nombre de joueurs non classés parmi les adversaires.

PS : N'hésitez pas à signaler tout erreur !


N3 - Bilan de la saison 2010-2011

Samedi, défaite 3-2 contre S.C.P.O, dimanche victoire 5-1 contre BNP. Cette dernière victoire ne suffit pas pour qu’on se maintienne en N3. Nous finissons 8ème/10, et donc premier relégable, avec 3 victoires et 6 défaites au compteur. Dommage, mais je ne doute pas qu’on remontera la saison prochaine.

 

Petit bilan des performances individuelles des joueurs de la N3 :

 

Les piliers de l’équipe :

 

Belle saison de notre vice-championne de France, Valentine, qui finit meilleur buteuse de l’équipe avec 5,5/9. Valeur sûre tout au long de la saison, Valentine a participé à tous les matchs et reçoit donc les félicitations du capitaine.

 

Félicitations aussi pour Daniel. Arrivée au club en début de saison, Daniel fut une excellente recrue. Volontaire pour jouer les 9 matchs, souvent dans les 3 premiers échiquiers, Daniel termine à 4,5/9. On retiendra de lui aussi son étonnante tendance à faire nulle, que son adversaire soit un 1800 ou un 2100.

 

Bravo aussi à Georges qui, grâce à un très bon dernier week-end, termine à 4,5/8, deuxième meilleur buteur à égalité avec Daniel. Pilier des équipes de Potemkine depuis des lustres, Georges n’a pas failli à sa mission cette année. A noter qu’il a joué toutes ses parties avec les noirs !

 

Les deux derniers piliers de l’équipe ont eu de bien moins bons résultats. Saison à oublier pour Olivier (1/8), qui aura tout de même eu le mérite de participer à 8 des 9 rencontres malgré un emploi du temps familial et professionnel très chargé cette année, sans oublier ses nouvelles responsabilités de président. De mon côté je réalise une saison assez médiocre, avec un 3/7 au final, marquant des points dans des matchs où l’équipe gagnait de toute façon, et perdant dans les matchs décisifs. Le capitaine ne se félicite pas et assume pleinement la responsabilité de cet échec et en tire les conséquences en se retirant définitivement de la vie de capitaine (sauf si on insiste pour que je reste:-)).

 

Le renfort providentiel :

Arrivé en milieu de saison alors que nous étions en perdition, Yuri a apporté un nouveau souffle à l’équipe. De retour aux échecs après plusieurs années d’absence total de compétition, et catapulté au premier échiquier de l’équipe, ses débuts ont été naturellement difficiles avec 3 défaites pour commencer. Mais retrouvant peu à peu ses sensations, Yuri termine en trombe avec 3 victoires et finit la saison avec un 3/6 face à une moyenne elo des adversaires à plus de 2200.

 

Les intermittents :

Je place dans ce groupe 3 joueurs qui ont joué environ la moitié des matchs. Matthieu, tout d’abord, qui a répondu présent pour 5 matchs. Des résultats un peu décevant (1,5/5), mais je remercie Matthieu tout de même pour avoir répondu souvent présent, et pour son rôle d’arbitre pas très amusant, mais indispensable. Mohsine a joué 4 parties pour une victoire, 2 nulles et une défaite. Joueur solide, assurant en général l’essentiel sur les premiers échiquiers, dommage qu’on ne l’ait pas vu plus souvent. David a lui aussi joué 4 rencontres, pour un résultat d’ensemble qui peu paraître décevant (1/4). Mais face à 4 joueurs mieux classés que lui, la tâche n’était pas facile (faut peut-être arrêter le gambit Morra, David ?). Sa nulle à la ronde 2 face au GM Spiridonov (72 ans…) restera tout de même un bon souvenir.

 

Les jokers (ou "bouche-trous", à vous de voir :-)) :

Dans ce groupe, 5 joueurs qui n’ont pas joué régulièrement, mais ont été appelés en renfort à l’occasion. Déception pour les résultats de Boualem (0,5/3) visiblement plus à l’aise en blitz du vendredi soir qu’en partie par équipes. Pareil pour Benoît (0,5/3), on attendait mieux de notre nouveau 2000. Christophe en revanche confirme sa progression cette année avec un 1,5/3 face à des joueurs mieux classés de lui. Joker de luxe, Marc, a joué deux parties cette saison. Une victoire face à un 2000, et une nulle face à 2200, le capitaine aurait simplement aimé pouvoir le sélectionner plus souvent ! Et je fini par Florian, qui n’a joué qu’une partie pour une défaite, mais qui nous a évité un forfait lors de la ronde 2.

 

A l’année prochaine pour une folle saison de N4 !

 


Nationale 3 Défaite 3-1 contre le club 608

Match difficile ce dimanche à l’extérieur face au club 608. Défaite 3-1 logique face à des adversaires plus forts sur le papier et sur l’échiquier. 

A noter que notre seul gain est venu de la 1ère table, avec la première victoire de Yuri cette saison !

Daniel, alias « Mister Draw », fait nulle au second échiquier, tout comme David au 4ème, Georges au 7ème, et Valentine au 8ème.

Le capitaine et le président n’ont pas montré le meilleur d’eux même aujourd’hui en s’inclinant au 5ème et au 6ème, défaites à laquelle s’ajoute celle de Boualem au 3ème

Lutte pour le maintien 

Nous sommes actuellement 8ème/10. Les 3 dernières équipes descendent en N4. Nous sommes donc clairement en mauvaise posture, mais tout n’est pas encore joué. Le verdict final sera rendu le week-end du 14-15 mai, où nous jouerons contre SCPO et BNP. Nous sommes dans l’obligation de gagner un de ces deux matchs et une victoire ne nous assurera pas le maintien. Cela dépendra des autres matchs. 

Sans titre (Résultats complets sur le site de la FFE)


N3 Match à couteaux tirés

Marc m’a fait remarquer que je n’avais encore fait de compte-rendu de notre dernier match de N3, alors que, tout de même, sa présence exceptionnelle méritait bien une note sur le site. Du coup je me lance, inquiet que faute de médiatisation un si bon élément quitte le navire à peine embarqué. 

Plantons le décor, nous jouions ce dimanche à domicile notre 6ème ronde de N3 face à la redoutable équipe de Lutèce-Echecs. Nos adversaires, en course pour le titre et la montée en N2, venaient pour prendre le max de points face à notre modeste équipe qui navigue à quelques encablures des eaux dangereuses de la zone de relégation. Nous verrons dans la suite du récit qu’ils ne nous ont pas fait de cadeaux !

Je suis arrivé vers 13H50 au club. Matthieu et Benoît étaient déjà là. Benoît qui arrive si tôt c’est bizarre, j’aurais pu me douter qu’il était pressé et que sa partie n’allait pas durer longtemps. Je fus suivi de près par le président, Olivier, qui nous a ouvert la salle. On a installé les échiquiers, le temps pour nos camarades d’arriver : nos premiers échiquiers Yuri et Mohsine, Marc, qui, comme je l’ai déjà dit, nous honorait de sa présence exceptionnelle, Daniel, fidèle au poste depuis le début de la saison, et bien sûr l’irremplaçable Valentine.

Nos adversaires ne sont arrivés qu’à 14H15, soit 15min en retard pour rendre leur composition d’équipe. Comme on n’est pas à non plus à un quart d’heure près un dimanche après-midi, je n’ai pas demandé l’application stricte du règlement, qui prévoit qu’on enlève à la pendule de nos adversaires l’équivalent de ce retard. Je ne savais pas, à ce moment là, l’amour que portaient nos invités de Lutèce-Echecs aux détails du règlement.

En remplissant la feuille de match j’ai eu la confirmation que nos adversaires n’étaient pas venus en touristes et que chaque point que nous marquerions serait un petit exploit. Ils n’ont pas succombé à la tentation d’envoyer une équipe plus faible et ont aligné les gros elos.

Je lance la rencontre et, comme pour une fois je ne joue pas, je peux observer attentivement les parties. Chacun adopte rapidement son style de prédilection. J’observe Yuri sortir rapidement des sentiers battus pour enflammer l’échiquier. Marc et Olivier prennent leur temps pour déterminer sur quelle couleur ils vont appuyer leur stratégie. Benoît balance les pions en avant sans trop se soucier des conséquences… Et là c’est le drame, je réalise qu’il a une pièce de moins. Je cherche vainement une attaque sur le roi qui pourrait justifier un sacrifice, mais non il n’y a rien. Ce n’était pas son jour. Quelques temps après Daniel annule comme souvent. C’est toujours ça de gagné, on ne prendra pas un 8-0 malgré la différence de niveau sur le papier. D’autant plus que Valentine, marque son point à l’issue d’une partie bien maîtrisée. 1-1, on se prend presque à espérer d’un bon résultat. Sur les deux premières tables, difficile pour moi d’évaluer les positions. C’est le feu sur l’échiquier, avec des rois au centre et des pièces dans tous les sens. Au 3ème, Marc a un peu de retard au temps mais une position qui m’a l’air solide. Matthieu, au 5ème, en revanche accumule retard au temps et position difficile. Etonnamment c’est Olivier qui, avec un elo inférieur de 200 points à son adversaire, semble s’en sortir le mieux.

Soudain, alors que je m’étais rassis, mes oreilles perçoivent le très léger bourdonnement d’un vibreur de mobile. Je lève les yeux pour voir qu’une discussion animée s’est engagé entre les joueurs du premier échiquier. Je me rapproche et découvre ce que je craignais, c’est le portable de Yuri que j’ai entendu et son adversaire demande le gain de la partie. Notre arbitre, Matthieu, n’a pas le choix et doit appliquer le règlement. Dommage pour la suite de la partie. Même si Yuri n’avait pas la meilleure position, cette fin brutale était un peu trop précoce à son goût.

Ensuite, Mohsine et Olivier rendent les armes à leur tour. Dommage pour Olivier qui est passé près du gain mais qui peu de temps après avoir pris l’avantage l'a redonné à son adversaire. Marc, pour sa première participation en N3, prend la nulle. C’était le moins qu’on puisse attendre du « maître ». Matthieu a été le plus long à batailler mais ses efforts resteront vains et il s’incline aussi. Défaite 5 à 1.

La soirée s’est finie au resto devant un bon couscous pour les derniers restants, rejoints par Georges et la femme de Marc. Echanges sympathiques au programme sur les parties des uns et des autres, sur les détails subtils des règlements échiquéens, et sur d’autres choses.

Après cette rencontre nous sommes 7ème/10, de peu au-dessus de la zone des reléguables. Il faudra donc assurer dans la dernière ligne droite pour ne pas retourner en N4.


N3 - Potemkine-Saint Mandé 3-4

Nouvelle défaite pour notre équipe de N3. Dommage car nous avions les moyens de faire mieux.

Moshine, Olivier et Valentine marquent un point aux échiquiers 2,7 et 8.

Daniel fait nulle (comme d'hab') au 5ème.

Au 1er échiquier notre nouvelle recrue Yuri, qui reprend la compétition après plusieurs années d'absence, avait fort à faire face à un +2100 et a perdu.

Boualem, au 4ème, a pour une fois raté sa finale, ce qui ne lui ressemble pas.

Georges, au 6ème, cherche à temporiser alors qu'il avait une position supérieur et se prend une combinette (d'après lui).

Quant à Benoît, au 3ème, qui n'a pas joué à son meilleur niveau, il a bataillé pendant 5 heures pour essayer de sauver l'équipe mais n'a pas réussi à sauver une finale T contre T+F+P.

Rendez-vous en janvier pour la suite de la compétition.


Les champions du week-end

Les qualifications départementales pour le championnat de France jeunes ont pris place ce week-end à Puteaux. Ce tournoi qualificatif concernait les catégories pupilles (nés en 99/2000), Benjamins(nés en 98/97) et Minimes(nés en 95/96). Ce fut l'occasion pour les jeunes de Potemkine de briller, plusieurs d'entre eux repartant avec un titre de champion des hauts-de-seine !

Les championnes et champions par catégorie :

PUPILLES
Joachim Commercon (Potemkine)  Champion
Théo Lutard (Potemkine)  Vice Champion
Lauren Moreau (Bois-Colombes)  Championne
Rasmie Hadji (Clichy)  Vice Championne

BENJAMINS
Eliott Leinenweber (Puteaux)  Champion
Amaury Triboulin (Bois-Colombes)  Vice Champion
Valentine Baldi (potemkine)  Championne
Maurene Rondeau  (Bois-Colombes)  Vice Championne

MINIMES
Alexis Figiel (Potemkine)  Champion

Mehdi Ben-Abed (Clichy)  Vice Champion
Eloise Dulac (Bois-Colombes) Championne
Piruntha Nadarajah  (Clichy) Vice Championne

Félicitations à nos champions !

Tous les résultats ici. Photos et récits de Frédéric Lutard ici

 

Autres résultats du week-end :

La victoire du club au premier tour de la coupe de France et la victoire de la départementale 3. En revanche notre équipe de départementale 2 a été battue.

Résultat en attente :

Participation de Jean-Luc Charpentier à un tournoi du chess 15, dont on ne connaît pas encore les résultats définitifs. A suivre sur le site du chess 15



Liste des équipes (saison 2010-2011)

Si vous souhaitez jouer en compétition par équipe (licence A obligatoire), n'hésitez pas à contacter les capitaines des équipes alignées par le club :


Liste des équipes (saison 2010-2011)

Nationale 3 Potemkine dans un groupe IDF !

Nationale 3 : Potemkine dans un groupe IDF !


Le tirage au sort pour les groupes de Nationale 3 (saison 2010/2011) nous a attribué le groupe XI.










Voici la liste des équipes que nous rencontrerons l'an prochain :

  • BNP Paribas II
  • Bois-Colombes III
  • Canal Saint Martin II
  • Club 608
  • Lutèce Echecs III
  • Saint Germain Laval
  • Saint Mandé
  • SCPO
  • Villepinte I

Les déplacements ne devraient pas être trop lointains !

La Nationale 3 est une compétition par équipe organisée par la FFE. Chaque équipe est composée de 8 échiquiers (8 joueurs) avec un quota d'au moins 1 féminine (française !?)

Capitaines Potemkine Nationale 3 : Aurélien Ecalle et Georges Hirschmann.


Critérium le record de Georges tient toujours

Critérium : le record de Georges tient toujours

Malheureusement, l'équipe de Critérium Tour, emmenée par son capitaine Christophe Héral, n'a pas réussi à franchir le cap des 1/2 finales. Défaite 2,5-1,5 contre nos amis du Canal St-Martin.


La dernière victoire en Critérium remonte à 1970 (en Dame) avec déjà à l'époque un certain Georges Hirschmann...


Ce dernier match marque la fin de la compétition adultes par équipe (saison 2009-2010.) Un grand merci à tous les joueurs qui ont répondu aux différents capitaines et rendez-vous en septembre pour les prochaines aventures de notre Cercle !


Wanted

Le cercle recherche un joueur d'échecs pour jouer en Coupe 2000, dimanche prochain, le 23 mai 2010, à Blois. 3 rondes de 1H KO par équipe de 4. Première ronde à 10H (départ de Levallois vers 7H45 - retour à Paris le soir.) Les transports sont pris en charge par le club.

Contacter Olivier Fontaine ou Christophe Héral.


Alerte matchs par équipe - mai 2010

A noter dans vos agendas :

  • Nationale 4 : Ronde 7 dimanche 9 mai 2010 à Rueil Malmaison à 14h15.
  • Nationale 6 (équipe 1) : Phase finale dimanche 9 mai 2010 à Rueil Malmaison à 14h15.
  • Nationale 6 (équipe 2) : Match de classement dimanche 9 mai 2010 reçoit Clichy 7 à 14h15.
  • Critérium Tour (6300 <= S <= 6900) : Demi-finale dimanche 23 mai 2010 à Paris (Porte de Clichy) à 11h00.
  • Coupe 2000 (joueurs <= 2000) : Phase interrégionale dimanche 23 mai 2010 à Blois.
  • Nationale 2 Jeunes : Ronde 7 dimanche 30 mai 2010 à Saint-Mandé à 14h30.

Vous voulez jouer en équipe ?
N'hésitez pas à contacter les capitaines !


Alerte matchs par équipe - mai 2010

Alerte matchs par équipe - avril 2010

A noter dans vos agendas :

  • Critérium Roi (7400 <= S <= 8100) : reçoit Maisons Laffitte dimanche 11 avril 2010 à 14h30.
  • Critérium Tour (6300 <= S <= 6900) : reçoit Cergy Pontoise dimanche 11 avril 2010 à 14h30.
Vous voulez jouer en équipe ?
N'hésitez pas à contacter les capitaines !


Alerte matchs par équipe - avril 2010

Exercice tactique niveau 1 - Trait aux blancs

Quand on sait qu'il y a quelque chose, c'est difficile de se dire qu'on l'a raté...

La preuve que jusqu'à 2100, être bon en tactique suffit souvent.


Héral-Ribaud
Trait aux blancs
Héral - Ribaud (Dépt III)

Un nouveau titre pour le club !


Un nouveau titre pour le club !

Nos poursuivants ayant concédé le nul lors de la ronde 6...

Potemkine est donc assuré de terminer


1er en Nationale 4 (IDF III)
saison 2009/2010

une ronde avant la fin avec 6 victoires sur 6 (+25 !)




Un grand bravo à tous ceux qui ont sû malgré la pression, les déplacements, les contraintes familiales, les problèmes de calcul, le stress, le zeitnot, les prépas, les arnaques, le élo (et j'en passe...) tenir leur échiquier et dessiner match après match cette très belle victoire.

Reste à savoir qui est motivé pour jouer en Nationale 3 l'an prochain ?


Interclubs adultes les résultats de Potemkine

Interclubs adultes : les résultats de Potemkine

Des résultats corrects dans l'ensemble...

La Nationale 4 a gagné contre le Stade Français sur le score de 5-2 mais contre une équipe réduite car nos adversaires ont déclaré forfait sur les 3 derniers échiquiers.

La Nationale 6 groupe A a gagné 3-1 à Bourg-la-Reine.

La Nationale 6 groupe B a fait match nul 2-2 à Sèvres.


Alerte matchs par équipe - mars 2010

A noter dans vos agendas :

  • Nationale 4 : reçoit Stade Français J.E.E.N. dimanche 14 mars 2010 à 14H15.
  • Nationale 6 A : se déplace à Bourg la Reine dimanche 14 mars 2010 à 14H15.
  • Nationale 6 B : se déplace à Sèvres dimanche 14 mars 2010 à 14h15.

  • Nationale 2 Jeunes : se déplace à Reims dimanche 21 mars 2010 à 14h30.
  • Critérium Roi (7400 <= S <= 8100) : se déplace à Livry Gargan dimanche 21 mars 2010 à 14h30.
  • Critérium Tour (6300 <= S <= 6900) : se déplace à Ermont dimanche 21 mars 2010 à 14h30.

  • Départementale 2 : reçoit Sèvres samedi 27 mars 2010 à 14H15.
  • Départementale 3 : reçoit Neuilly samedi 27 mars 2010 à 14H15 (Neuilly a demandé à jouer chez nous.)
  • Critérium Tour (6300 <= S <= 6900) : reçoit Bois-Colombes dimanche 28 mars 2010 à 14h30 (match en retard.)

Vous voulez jouer en équipe ?
N'hésitez pas à contacter les capitaines !


Alerte matchs par équipe - mars 2010

Résultats du WE

Résultats du WE

Victoire pour les 2 équipes engagées en Critérium ce we :

- L'équipe de Critérium Roi, bonne dernière de son groupe, s'impose pour la 1ère fois de la saison sur le score de 2-0 !

- En Critérium Tour, 4e victoire en autant de rondes. Score : 3-1. Il reste encore 2 rondes (+1 match en retard) et la dernière ronde contre Cergy pourrait être décisive pour une éventuelle qualification.


Compétitions par équipe les résultats du we

Compétitions par équipe : les résultats du we

We difficile pour le club !

Samedi, la Départementale 2 s'est inclinée 4-1 contre Issy-les-Moulineaux. La Dépatementale 3 en revanche sauve l'honneur avec une précieuse victoire contre Bourg-la-Reine (4-2.)

Dimanche, notre équipe de Critérium Roi rattrapait un match en retard contre Arpajon. Défaite 2-1.


Alerte matchs par équipe - février 2010

A noter dans vos agendas :

  • Départementale 2 : se déplace à Issy-les-Moulineaux samedi 6 février 2010 à 14H15.
  • Départementale 3 : reçoit Bourg-la-Reine samedi 6 février 2010 à 14H15.

  • Critérium Roi (7400 <= S <= 8100) : reçoit Verrières le Buisson dimanche 14 février 2010 à 14h30.
  • Critérium Tour (6300 <= S <= 6900) : reçoit Sèvres dimanche 14 février 2010 à 14H30.
Vous voulez jouer en équipe ?
N'hésitez pas à contacter les capitaines !


Alerte matchs par équipe - février 2010

Nationale 4 (2ème échiquier)

Une partie qui tourne à l'empoignade tactique... le 24ème coup e4 !? donne vraiment très mal à la tête !

Un petit compte-rendu de la ronde sur le site de nos collègues de Franconville...


Interclubs adultes carton plein pour Potemkine

Interclubs adultes : carton plein pour Potemkine

La Nationale 4 est allée gagner 6-1 (!) à Franconville.

Pendant ce temps, la Nationale 6 A remportait son match 2-1 contre Malakoff et la Nationale 6 B s'imposait 3-1 contre Bois-Colombes.

Un grand bravo à tous les joueurs et rendez-vous le dimanche 14 mars 2010 pour la ronde 6 !


Schmittheisler - Koum 1 - 0

Guillaume analyse sa partie jouée samedi dernier en Départementale 2 :


Le 17/01/2010 à 20:16

Auteur : Christophe HERAL

Ecrire/lire Commentaires(5)

Compétitions adultes par équipe

Coupe 2000

Qualification en Coupe 2000 !

Qualification en Coupe 2000 !

La phase Ligue de la Coupe 2000 a vu la qualification ce jour de l'équipe de Potemkine avec 2.5/3 pts, ce qui lui permet de terminer 1er de son groupe.

Après un début poussif ce matin (2-2 contre Juvisy avec 2 défaites des 2 premiers échiquiers), l'équipe a trouvé son rythme de croisière et aucun joueur n'a été battu cet après-midi !

Au final : 2-0 contre Rambouillet (+2 nulles) et 1-0 contre Issy les Moulineaux 1 (+3 nulles).

Les résultats détaillés.

La prochaine étape est la phase inter-régionale qui se déroulera le dimanche 23 mai 2010.

Quant à la finale, elle aura lieu les samedi 26 et dimanche 27 juin 2010 pour les clubs qualifiés à l'issue de la phase inter-régionale.


La Dépt 2 perf, la Dépt 3 craque

La Dept 2 perf, la Dept 3 craque

Belle victoire de la Départementale 2 qui est allée s'imposer à l'extérieur contre le premier du groupe Bagneux sur le score de 3-1.

La Départementale 3 a en revanche perdu à domicile contre Renault sur le score de 2-1.


Le 12/01/2010 à 00:41

Auteur : Christophe HERAL

Ecrire/lire Commentaires(0)

Compétitions adultes par équipe

Coupe 2000

News Coupe 2000 - Phase de Ligue

Elle se déroulera le dimanche 17 janvier 2010.

Les 17 équipes inscrites sont divisées en 2 groupes.

Le groupe 1 joue à Sceaux :

  1. Echiquier Scéen (92)
  2. Issy-les-Moulineaux 1 (92)
  3. Issy-les-Moulineaux 2 (92)
  4. Potemkine (92)
  5. La Dame Noire (78)
  6. C.E. de Rambouillet (78)
  7. La tour de Juvisy (91)
  8. Club d'échecs de l'Arpajonnais (91)
  9. Arceuil Chess Land (94)

Adresse : 20 rue des Imbergères, 92330 SCEAUX

Le groupe 2 joue à Livry-Gargan.

Horaires :

Présence requise dès 10 heures.
Ronde 1 : 10h30
Ronde 2 : 13h45
Ronde 3 : 16h00

PS : En fait, pas besoin d'amener des jeux, ils seront fournis par la Ligue.

News Coupe 2000 - Phase de Ligue

Alerte matchs par équipe - janvier 2010

A noter dans vos agendas :

  • Nationale 2 Jeunes : reçoit Stade Français Jeen dimanche 10 janvier 2010 à 14h30.
  • Critérium Roi (7400 <= S <= 8100) : se déplace à Arpajon dimanche 10 janvier 2010 à 14h30.
  • Critérium Tour (6300 <= S <= 6900) : reçoit Bois-Colombes dimanche 10 janvier 2010 à 14H30.

  • Départementale 2 : se déplace à Bagneux samedi 16 janvier 2010 à 14H15.
  • Départementale 3 : reçoit Renault samedi 16 janvier 2010 à 14H15.

  • Coupe 2000 : dimanche 17 janvier 2010.

  • Nationale 4 : se déplace à Franconville dimanche 24 janvier 2010 à 14H15.
  • Nationale 6 A : reçoit Malakoff dimanche 24 janvier 2010 à 14H15.
  • Nationale 6 B : reçoit Bois-Colombes dimanche 24 janvier 2010 à 14h15.

  • Nationale 2 Jeunes : se déplace à Bois-Colombes dimanche 31 janvier 2010 à 14h30.
  • Critérium Tour (6300 <= S <= 6900) : se déplace à Puteaux dimanche 31 janvier 2010 à 14H30.

Alerte matchs par équipe - janvier 2010

Bonnes fêtes de fin d'année !


Bonnes fêtes de fin d'année !

Nous vous souhaitons de très bonnes fêtes de fin d'année !


Bonne chance à celles et ceux (Georges, Benoît, Valentine ...) qui jouent entre Noël et le jour de l'an ! (nous essaierons de suivre vos résultats sur ce site !)

Rendez-vous l'année prochaine pour la suite de la saison !


Dates de rentrée :

- Lundi 4 janvier 2010 (20H45) : 4ème ronde du tournoi intérieur.

- Vendredi 8 janvier 2010 : rentrée de l'Ecole des Echecs avec Marc Quenehen et Fabrice Moracchini.

- Lundi 11 janvier 2010 (20H45) : matchs en retard 4ème ronde du tournoi intérieur.

- Lundi 18 janvier 2010 (20H45) : galette des rois au club pour fêter la nouvelle année. Plus de précisions vous seront données ultérieurement. Nous cherchons un ou deux volontaires pour s'occuper des galettes et du champagne (frais remboursés par le club.)


Enfin, n'oubliez pas de retenir les dates des compétitions par équipe !


Compétitions adultes par équipe stats à mi-parcours

Compétitions adultes par équipe : stats à mi-parcours

Merci à Jean Olivier qui nous fournit les statistiques suivantes concernant nos résultats individuels en compétition par équipe (toutes compétitions confondues) :


Joueur (Elo) : résultat (moy elo des adversaires.)



  • El Farihi (2153) : 2/4 (2014)
  • Quenehen (2089) : 3/4 (2034)
  • Bouloudène (2045) : 2/3 (2006)
  • Angéli (2040) : 1.5/3 (1896)
  • Tassetti (1974) : 3/3 (1737)
  • Hirschmann (1897) : 5/8 (1794)
  • Fontaine (1897) : 5/5 (1745)
  • Pluyaud (1877) : 2/3 (1864)
  • Egidi (1870) : 1/1 (N/A)
  • Touati (1863) : 4/6 (1815)
  • Ecalle (1848) : 4/5 (1720)
  • Schmittheisler (1822) : 1.5/3 (1631)
  • Olivier (1810) : 1.5/3 (1720)
  • Héral (1787) : 3.5/4 (1691)
  • Ravel (1710) : 1.5/2 (1714)
  • Sok (1695) : 1/2 (1645)
  • M (1695) : 1/3 (1675)
  • Baldi (1624) : 2/2 (1601)
  • Lutard F. (1620) : 1.5/2 (1630)
  • Ea T. (1550) : 1/2 (1750)
  • Guillot (1530) : 2/5 (1647)
  • Puechavy (1520) : 3.5/5 (1422)
  • Poirson (1499) : 2/4 (1547)
  • Mazoyer (1499) : 1/2 (1572)
  • Ben Brahim (1499) : 2/3 (1570)
  • Vallar (1499) : 1/4 (1474)
  • Ea S. (1499) : 2/3 (1447)
  • Lutard T. (1450) : 1/1 (1680)
  • Duffaud (1410) : 0/2 (1570)
  • Renondin (1199) : 0/1 (1350)

Moyenne Elo des adversaires calculée sans tenir compte des non-classés (1499.)

Ne pas hésiter à signaler toute erreur !


Départementales match nul pour les 2 équipes

La Départementale 2 a fait match nul 2-2 contre Puteaux.

La Départementale 3 a fait match nul 3-3 contre Sceaux.

Départementales : match nul pour les 2 équipes

Bonnes fêtes de fin d'année à tous !

Rendez-vous l'année prochaine pour la suite des compétitions par équipe.

Consulter l'agenda du mois de janvier.


Départementale 2 Valentine en démonstration

La Départementale 2 a fait match nul 2-2 contre Puteaux cette après-midi.

Au 4ème échiquier, Valentine (11 ans) nous a sorti une très belle partie ! Bravo !



Nationale 4 1er échiquier

Une belle solidité de notre président au 1er échiquier contre un 2200 !

Partie supprimée.


Interclubs - les résultats du we

Interclubs - les résultats du we

Victoire de la Nationale 4 contre Suresnes : 5 - 2.

En revanche, les 2 Nationales 6 marquent le pas avec 2 défaites contre Sceaux (2-1) et Boulogne (2-1.)


Rendez-vous le dimanche 24 janvier 2010 pour la ronde 5.


Résultats Nationale 4 - Résultats Nationale 6 A - Résultats Nationale 6 B


Critériums

- Forfait d'équipe pour le Critérium Roi. Consulter les résultats.

- Le Critérium Tour a gagné son match 3-1 contre Rueil Malmaison. Bravo ! Consulter les résultats.


Alerte matchs par équipe - décembre 2009

A noter dans vos agendas :

  • Nationale 2 Jeunes : reçoit Gonfreville l'Orcher dimanche 6 décembre 2009 à 14h30.
  • Critérium Roi (7400 <= S <= 8100) : reçoit Le Petit Pouchet dimanche 6 décembre 2009 à 14h30.
  • Critérium Tour (6300 <= S <= 6900) : se déplace à Rueil Malmaison dimanche 6 décembre 2009 à 14H30.

  • Nationale 4 : reçoit Suresnes dimanche 13 décembre 2009 à 14H15.
  • Nationale 6 A : se déplace à Sceaux dimanche 13 décembre 2009 à 14H15.
  • Nationale 6 B : se déplace à Boulogne dimanche 13 décembre 2009 à 14h15.

  • Départementale 2 : reçoit Puteaux samedi 19 décembre 2009 à 14H15.
  • Départementale 3 : se déplace à Sceaux samedi 19 décembre 2009 à 14H15.

Alerte matchs par équipe - décembre 2009

Liste des équipes (saison 2009/2010)

Si vous souhaitez jouer en compétition par équipe (licence A obligatoire), n'hésitez pas à contacter les capitaines des équipes alignées par le club :


Liste des équipes (saison 2009/2010)

Les blancs jouent et gagnent

Un petit diagramme très classique obtenu hier par Georges en Nationale 4 :

Les blancs jouent et gagnent

Ne lire les commentaires que si vous avez trouvé la solution !


Nationale 4 - 1er et 6ème échiquier

2 parties jouées ce dimanche en Nationale 4 (1er et 6ème échiquier.)

Parties supprimées.


Interclubs - les résultats du we

Interclubs - les résultats du we

La Nationale 4 a continué son beau parcours et est allée s'imposer sur le score de 6-1 contre le club très sympathique de Bonnières-sur-Seine.

Pendant ce temps, à domicile, la Nationale 6 A s'est inclinée 1-3 contre Vaucresson pendant que la Nationale 6 B en revanche a gagné son match 2-1 contre Issy les Moulineaux.

Un grand bravo à tous les joueurs et rendez-vous le dimanche 13 décembre 2009 pour la prochaine ronde.




Résultats Nationale 4 - Résultats Nationale 6 A - Résultats Nationale 6 B


Défaite en Critérium Roi

Défaite en Critérium Roi

Début difficile pour notre équipe en Critérium Roi qui s'incline sur le score de 2,5-1,5 contre Cergy Franco Yougoslave.

Consulter les résultats complets...


Alerte matchs par équipe - novembre 2009

A noter dans vos agendas :

  • Nationale 2 Jeunes : se déplace à Villepinte dimanche 15 novembre 2009 à 14H30.
  • Critérium Roi (7400 <= S <= 8100) : se déplace à Cergy Franco Yougoslave dimanche 15 novembre 2009 à 14H30.
  • Critérium Tour (6300 <= S <= 6900) : se déplace à Fontenay le Fleury dimanche 15 novembre 2009 à 14H30. Match reporté au dimanche 29 novembre 2009 à 14h30.

  • Nationale 4 : se déplace à Bonnières sur Seine dimanche 22 novembre 2009 à 14H15.
  • Nationale 6 A : reçoit Vaucresson dimanche 22 novembre 2009 à 14H15.
  • Nationale 6 B : reçoit Issy les Moulineaux dimanche 22 novembre 2009 à 14H15.

  • Départementale 2 : se déplace à Clichy samedi 28 novembre 2009 à 14H15.
  • Départementale 3 : reçoit Issy les Moulineaux samedi 28 novembre 2009 à 14H15.

  • Critérium Tour (6300 <= S <= 6900) : se déplace à Fontenay le Fleury dimanche 29 novembre 2009 à 14h30.
Alerte matchs par équipe - novembre 2009

Interclubs 3 - 0 contre Clichy !

Interclubs : 3 - 0 contre Clichy ! Le club a gagné ses 3 matchs contre nos voisins (et amis !) de Clichy.

Victoire 5 - 1 en Nationale 4.

Victoire 3 - 1 en Nationale 6 (groupe A) et victoire 4 - 0 en Nationale 6 (groupe B.)

Bravo à tous les joueurs et rendez-vous après les vacances de la Toussaint pour la suite de la compétition.




Résultats Nationale 4 - Résultats Nationale 6 A - Résultats Nationale 6 B


N'oubliez pas d'envoyer votre partie à votre capitaine. Elle servira de support pour les cours pour adultes.

- Fabrice Moracchini (Maître Fide et entraîneur de la Fédération Française des Echecs) interviendra pour l'équipe de Nationale 4 : début des cours en novembre. Les dates exactes vous seront communiquées ultérieurement.

- L'intervenant pour les équipes de Nationale 6 A et de Départementale 3 n'a pas encore été choisi.

- Harris Haurro (2098) interviendra pour les équipes de Nationale 6 B et de Critérium Tour. Début des cours en janvier.


Sat - Quenehen 0 - 1

Une très belle partie qui s'est jouée hier en Nationale 4 (2ème échiquier) ...

Partie supprimée.


Interclubs carton plein pour Potemkine

Interclubs : carton plein pour PotemkineLe club démarre très fort la saison avec 3 victoires sur 3 à domicile. La Nationale 4 a gagné sur le score sans appel de 6-1. Pendant ce temps, nos 2 équipes de Nationale 6 s'imposaient chacune sur le score de 3-1. Un grand bravo à tous les joueurs et rendez-vous dans 15 jours (le 18 octobre) pour la ronde 2 !




Résultats Nationale 4 - Résultats Nationale 6 A - Résultats Nationale 6 B


N'oubliez pas d'envoyer votre partie à votre capitaine. Elle servira de support pour les cours pour adultes.

- Fabrice Moracchini (Maître Fide et entraîneur de la Fédération Française des Echecs) interviendra pour l'équipe de Nationale 4 : début des cours en novembre. Les dates exactes vous seront communiquées ultérieurement.

- L'intervenant pour les équipes de Nationale 6 A et de Départementale 3 n'a pas encore été choisi.

- Harris Haurro (2098) interviendra pour les équipes de Nationale 6 B et de Critérium Tour. Début des cours en janvier.


Alerte matchs par équipe - octobre 2009

A noter dans vos agendas :

  • Nationale 4 : reçoit Sèvres Ville d'Avray dimanche 4 octobre 2009 à 14H15.
  • Nationale 6 A : reçoit Rueil Malmaison dimanche 4 octobre 2009 à 14H15.
  • Nationale 6 B : reçoit Asnières dimanche 4 octobre 2009 à 14H15.

  • Nationale 2 Jeunes : se déplace à Lutèce-Echecs dimanche 11 octobre 2009 à 14H30.

  • Nationale 4 : reçoit Clichy dimanche 18 octobre 2009 à 14H15.
  • Nationale 6 A : se déplace à Clichy dimanche 18 octobre 2009 à 14H15.
  • Nationale 6 B : se déplace à Clichy dimanche 18 octobre 2009 à 14H15.

Alerte matchs par équipe - octobre 2009

Liste des équipes (saison 2009/2010)


Liste des équipes (saison 2009/2010)

Nationale 4 tirage au sort

Nationale 4 : tirage au sort

Le tirage au sort pour les groupes de Nationale 4 (saison 2009/2010) nous a attribué le groupe III (Ile-de-France III.)










Voici la liste des équipes que nous rencontrerons l'an prochain :

  • Bonnières sur Seine
  • Clichy IV
  • Franconville II
  • Rueil Malmaison III
  • Sèvres Ville d'Avray
  • Stade Français JEEN III
  • Suresnes

Les déplacements ne devraient pas être trop lointains !

La Nationale 4 est une compétition par équipe organisée par la Ligue Ile-de-France des Echecs. Chaque équipe est composée de 8 échiquiers (8 joueurs.)

Capitaines Potemkine Nationale 4 : Georges Hirschmann et Olivier Fontaine.

Plus d'infos sur le site de la FFE


Préparation de la saison 2009/2010

Les membres du bureau et les capitaines d'équipe se sont réunis jeudi soir dernier. Il s'agissait de faire le bilan de l'année et de préparer la saison prochaine.

Différentes équipes devraient être lancées :

- Nationale 6 A : capitaine Hervé Guillot.
- Nationale 6 B : capitaine Bruno Touati (sous réserve de l’arrivée de nouveaux joueurs.)
- Nationale 4 : capitaines Olivier Fontaine et Georges Hirshmann.
- Nationale 2 Jeunes : capitaine Marc Quenehen.
- Départementale 1 ou 2 : capitaine Georges Hirshmann.
- Départementale 3 : capitaine Idris Ben Brahim.
- Critérium Fou ou Tour : capitaine Christophe Héral.
- Critérium Tour ou Dame : capitaine Bruno Touati.

- Coupe de France : capitaine Olivier Fontaine.
- Coupe 2000 ou 1700 : capitaine Christophe Héral.

Grosse nouveauté : chaque capitaine sera doté d'un budget afin de financer des cours d'échecs pour les membres de son équipe (analyses des parties jouées en compétition.)

De nombreux autres points ont été discutés. Si vous souhaitez recevoir le compte-rendu complet de la réunion de jeudi dernier, n'hésitez pas à envoyer un mail à Marc. La plupart des points seront rediscutés lors de l'Assemblée Générale qui aura lieu :

le lundi 28 septembre 2009 à 20H30 au Club.

D'ici là, bon été à tous et bons tournois !

Olivier Fontaine,
Secrétaire Général.


Le Cercle Potemkine recrute !


Pour renforcer ses effectifs,
le club recherche des joueurs
pour la saison 2009/2010.

Nationale 4, Nationale 6, Nationale 2 Jeunes,
Départementales, Critériums,
Coupe de France.

Renseignements :

06 15 42 09 51
marc.quenehen at hotmail.fr

http://www.levallois-potemkine.fr/infos-pratiques.html

Parlez-en autour de vous !

Dernier match de la saison par équipe

Samedi dernier le club s'est imposé à domicile contre Renault : 3-1. (On rattrapait la ronde 5 en Départementale 3.)

Grâce à cette victoire, le cercle Potemkine remporte pour la 2ème année consécutive la Départementale 3. Le classement complet.

Merci à tous les joueurs et RV en septembre pour la prochaine saison par équipe (2009/2010.) N'oubliez pas la réunion de jeudi 25 juin pour celles et ceux qui souhaitent s'occuper d'une équipe l'an prochain.


Ci-dessous un diagramme obtenu au 1er échiquier où les noirs abandonnent car il n'y a plus qu'une suite de coups forcés aboutissant au mat :

Au trait, les noirs abandonnent
Au trait, les noirs abandonnent.
La suite de coups : ... Rf8 Rd8 Cg6 hxg6 fxg6 h8D# est forcée.